Diamant à gouttelettes

Stagonopleura guttata - Diamond Firetail

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Estrildidés

  • Genre
    :

    Stagonopleura

  • Espèce
    :

    guttata

Descripteur

Shaw, 1796

Biométrie
  • Taille
    : 12 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 20 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les sexes sont quasiment identiques. Chez l'adulte, le front, le capuchon et la nuque sont gris clair à gris moyen, fusionnant sur la partie supérieure du manteau en gris-brun et sur le manteau, le dos, les scapulaires et les couvertures alaires en gris fortement nuancé de brun-olive. Les plumes de vol et les tertiaires sont gris-brun plus sombre mais avec des bordures brun-olive. Le croupion et les couvertures sus-caudales sont rouge écarlate. La queue, relativement courte et dont l'extrémité est de forme carrée, affiche une teinte noire. Les lores et la zone qui entoure l'oeil sont noirs. Les joues et les couvertures auriculaires ont la même couleur que la calotte, contrastant avec le menton et la gorge blancs. La partie supérieure de la poitrine est recouverte d'une large bande noire qui se poursuit sur les côtés de la poitrine et sur les flancs, ces derniers étant fortement mouchetés de blanc. Le reste des parties inférieures est blanc pur. Le bec, court est conique, présente une coloration rouge éclatant. Les pattes et les pieds sont gris sombre ou gris noirâtre.
Les femelles sont reconnaissables à leurs lores plus pâles et à leur bande pectorale plus étroite. Les jeunes oiseaux sont brun-gris. Chez eux, le dessin de la tête n'est qu'indiqué. Leur bec est noir, les parties inférieures sont moins blanches et légèrement nuancées de chamois. La bande noire sur la poitrine et sur les flancs est absente.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Diamond Firetail,
  • Diamante moteado,
  • Rabo-de-fogo-diamante,
  • Diamantamadine,
  • gyémántpinty,
  • Diamantastrild,
  • Diamante diamantino,
  • Diamantfink,
  • Diamantastrild,
  • diamantovka bodkovaná,
  • amadina diamantová,
  • Diamantfinke,
  • timanttituliperä,
  • diamant maculat,
  • kraśniczek diamentowy,
  • Алмазная амадина,
  • オオキンカチョウ,
  • 斑胁火尾雀,
  • 斑脇火尾雀,

Voix chant et cris

Le diamant à gouttelettes possède un large registre vocal, pas moins de quatre émissions différentes étant repertoriées. Le cri de contact est un long sifflement 'twououou-hiiii', celui du mâle étant plus puissant que celui de la femelle. Il émet également un bourdonnement 'zeet' en cas de menace. Le cri d'alarme est un 'taï-taï-taï' puissant. Son chant est une suite de notes basses grinçantes et bourdonnantes.

Habitat

Cet oiseau rare, localement commun et probablement en déclin, fréquente les forêts ouvertes d'eucalyptus avec prairies, les zones boisées de petits acacias ou les savanes avec des arbres clairsemés. On le trouve aussi dans les paysages ouverts tels que le mallee qui est composé de petits eucalyptus résistants à la sècheresse, et en bordure des zones habitées, dans les terrains de golf, les vergers, les parcs et les jardins. Cette espèce monotypique (pas de sous-espèces) vit dans l'est et le sud-est de l'Australie, à partir du 23ème degré de latitude sud dans le Queensland.
Son territoire s'étend en direction du sud jusqu'à la péninsule d'Eyre et Kangaroo Island en passant par les Nouvelles-Galles du Sud. Autrefois son aire démarrait plus au nord dans le Queensland à partir de la rivière Dawson.

Comportement traits de caractère

Les diamants à gouttelettes vivent en couples ou en petits groupes pouvant contenir jusqu'à 10 individus. Très grégaires, ces oiseaux se joignent fréquemment à des bandes mixtes. Ils se reposent en commun le soir dans des nids spécialement construits à cet effet. Ils se nourissent à terre, adoptant une démarche bondissante et se déplaçant par longs sauts à cloche-pied. Ils se désaltèrent également de façon très caractéristique, à la manière des pigeons, buvant à grandes gorgées sans prendre de pause contrairement à la plupart des autres fringillidés. Leur vol est puissant et rapide. Ils prennent leur envol en direction d'un perchoir élevé avec un bruit vrombissant d'ailes lorsqu'ils sont dérangés, un peu à la manière des cailles. Certaines populations sont migratrices. En avril et mai, à la fin de la saison de reproduction, les oiseaux se dispersent vers le nord, vers la zone de mallee, ne revenant vers le sud qu'en août ou en septembre.

Alimentation mode et régime

Son régime est principalement végétarien. Il se nourrit surtout de graines herbeuses mais aussi vraisemblablement de petites graines d'autres espèces végétales selon la disponibilité. Occasionnellement il consomme également des petits insectes et des plantes vertes. Le diamant à gouttelettes recherche sa nourriture tôt le matin ou tard le soir. Il commence souvent à s'alimenter alors que bien d'autres espèces ont déjà regagné les dortoirs pour passer la nuit.

Reproduction nidification

Au cours de la parade, le mâle saisit un long brin d'herbe dans son bec. Il se rengorge, incline la tête vers le bas et de côté, tout en émettant une sorte de ronflement grave dans le but de séduire sa partenaire. Les diamants à gouttelettes peuvent nicher tout au long de l'année, mais ils ont tendance à concentrer leurs efforts entre le mois d'août et le mois de décembre, parfois jusqu'au mois de février. Ils vivent dans le sud-est de l'Australie, dans le bush et la savane herbeuse où ne croissent que de maigres arbres et des arbustes dans lesquels ils bâtissent leur nid. Ce sont des nids en forme de globe et recouverts d'un dôme, d'une dimension de 24 à 30 cm de long sur 10 à 20 cm de haut et jusqu'à 17 cm de large. La garniture du creux du nid est constituée de plumes. La femelle y dépose 4 à 7 oeufs blancs. Les jeunes éclosent au bout de 14 à 15 jours. Ils quittent le nid 22 à 25 jours plus tard. Ils acquièrent leur plumage d'adulte à l'âge de 4 à 6 mois. Dans la nature, ces oiseaux nichent souvent deux fois l'an.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Diamant à gouttelettesFiche créée le 17/04/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net