Épervier besra

Accipiter virgatus - Besra

Systématique
  • Ordre
    :

    Accipitriformes

  • Famille
    :

    Accipitridés

  • Genre
    :

    Accipiter

  • Espèce
    :

    virgatus

Descripteur

Temminck, 1822

Biométrie
  • Taille
    : 36 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 124 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce rapace de taille moyenne aux ailes courtes est assez semblable à l'épervier shikra (Accipiter badius) mais il s'en distingue par la strie noire qui orne le milieu de la gorge. Chez le mâle adulte, les plumes des parties supérieures sont gris-ardoise sombre avec d'évidentes bases blanches au niveau de la nuque. La queue grise avec 3 ou 4 bandes noirâtres se termine par un bout carré. Les parties inférieures, le menton et la gorge sont blanchâtres avec une large rayure médiane noire et deux moustaches à peine esquissées. La poitrine et les flancs sont roux. Le bas de la poitrine et l'abdomen sont parfois barrés de roux. Chez la femelle, le dessus varie du brun-chocolat foncé au noir ardoisé sur le capuchon et sur la nuque. Les parties inférieures sont identiques à celles du mâle.
Chez les immatures, les plumes des parties supérieures sont brun sombre avec des liserés roux. Le dessous est blanc avec de longues stries brunes sur la poitrine et sur l'abdomen ainsi que des barres sur les flancs. La queue peut porter jusqu'à 5 bandes transversales noires. Les iris sont jaune doré ou jaune-orange chez les adultes mais gris ou gris-blanc chez les jeunes. Le bec est gris ardoisé avec une pointe noire. Le cire est jaune-citron. Les pattes et les pieds affichent une couleur jaune brillant.
Cette description concerne la race affinis qui vit dans le nord de l'Inde et au Népal. La race besra qui vit à Ceylan et dans la péninsule méridionale est assez semblable mais son plumage présente une teinte plus pâle et sa taille est légèrement inférieure (29-34 cm).

Indications subspécifiques 10 Sous-espèces

  • Accipiter virgatus affinis (w Himalayas to central China and Indochina)
  • Accipiter virgatus fuscipectus (Taiwan)
  • Accipiter virgatus besra (s India, Sri Lanka)
  • Accipiter virgatus vanbemmeli (Sumatra)
  • Accipiter virgatus rufotibialis (n Borneo)
  • Accipiter virgatus virgatus (Java, Bali)
  • Accipiter virgatus quinquefasciatus (Flores. Lesser Sundas.)
  • Accipiter virgatus abdulalii (Andaman and Nicobar Is.)
  • Accipiter virgatus confusus (n and c Philippines)
  • Accipiter virgatus quagga (c and s Philippines)

Noms étrangers

  • Besra,
  • Gavilán Besra,
  • Gavião-besra,
  • Besrasperber,
  • besra karvaly,
  • Besrasperwer,
  • Besra,
  • Besrahök,
  • Besrahauk,
  • jastrab besra,
  • krahujec besra,
  • Besra,
  • ruostevarpushaukka,
  • esparver menut de flancs rogencs,
  • krogulec orientalny,
  • besras vanags,
  • Индийский перепелятник,
  • Elang-alap besra,
  • ミナミツミ,
  • 松雀鹰,
  • เหยี่ยวนกกระจอกเล็ก,
  • 松雀鷹,

Voix chant et cris

Épervier besra
juvénile

Hormis le fait qu'il est très bruyant aux abords du nid, on possède peu de renseignements sur la communication de cet oiseau. Toutefois, la race méridionale besra émet un "Tchiou tchiou tchiou" couinant qu'elle répète à de multiples reprises à un rythme rapide. Pas d'informations en ce qui concerne les autres sous-espèces.

Habitat

On trouve les éperviers besras dans les zones de petits arbustes dont la cime forme une canopée continue. Ces oiseaux vivent également dans les parcelles d'arbres à larges feuilles, dans les forêts de conifères ainsi que dans les zones boisées de toutes sortes. En dehors de la saison de nidification, ils fréquentent les marécages, les mangroves, les terres agricoles et ils s'installent non loin des piscicultures. A Sabah (nord de Bornéo) on peut les observer dans les clairières au bord des routes et dans les forêts de montagne. La race affinis du nord de l'Inde réside entre 1000 et 2000 mètres, mais en hiver, elle descend dans les collines et les plaines adjacentes. La race méridionale besra marque une nette préférence pour les forêts denses entre 600 et 1200 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Les éperviers besras sont des oiseaux difficilement observables car, en été, ils se perchent souvent dans les feuillages épais, ils ne sont vraiment visibles que lorsqu'ils se posent sur des branches de grands arbres à la lisière des forêts. Ces oiseaux ont des mœurs assez semblables à celles des éperviers shikras même si leur habitat est assez différent, les besras préférant les arbres aux feuillages touffus. Avant d'atterrir, ils ont un vol assez similaire à celui des tourterelles. Quand ils poursuivent une proie, ils ont des battements d'ailes rapides. En vol, ils sont d'une grande adresse et capables de zigzaguer ou d'effectuer des vrilles pour esquiver un obstacle. Leur grande vitesse leur permet parfois de capturer des proies aussi difficiles que les martinets des palmes (Cypsiurus parvus). En hiver, ils fréquentent des habitats plus ouverts, de contrées moins boisées dans les plaines.

Alimentation mode et régime

Les éperviers besras capturent principalement des petits oiseaux parmi lesquels on peu enregistrer les barbets, les bulbuls, les grives, les moineaux, les mésanges et les fauvettes. En dessous du nid, on trouve également des restes d'écureuils volants, de souris et de chauves-souris en plus de ceux des oiseaux. Des lézards et des insectes figurent aussi au menu. La femelle, plus grande que son partenaire, est capable d'intercepter des perdrix, des pigeons, des cailles et même des bécasses. Le mâle, de taille plus modeste, doit se contenter d'étourneaux roselins, de martins et de bruants. Certains fauconniers considère que, grâce à sa vitesse, son habileté et son endurance, le besra est un des chasseurs les plus performants.

Reproduction nidification

Dans le nord de l'Inde, la saison de nidification se déroule de mars à juin, principalement en avril et en mai. A Ceylan et dans la péninsule, elle est à peu près identique quoi qu'étant légèrement plus courte. Le nid, une plate-forme construite avec des morceaux de bois, est placé dans le feuillage épais d'un cèdre de l'Himalalaya (déodar), entre 15 et 25 mètres au-dessus du sol. D'autres arbres poussant généralement au bord d'un précipice ou surplombant un ravin peuvent être éventuellement utilisés. De vieux nids de corbeaux à gros bec (Corvus macrorhynchos) ou d'autres nids de corvidés sont souvent occupés ou usurpés.

La ponte comprend 3 à 5 œufs qui ont une très belle apparence et qui ne peuvent être distingués de ceux des autres espèces d'éperviers. Ils ont une forme arrondie et une couleur variable. La plupart du temps, ils sont blanc bleuâtre avec des taches, des marbrures et des éclaboussures brun rougeâtre sur la partie la plus large de la coquille. Leur taille moyenne est de 38 millimètres sur 30. Les deux parents partagent l'ensemble des obligations domestiques mais la durée d'incubation est inconnue.

Distribution

L'épervier besra vit dans le quart sud-est du continent asiatique. son aire de distribution couvre le nord de l'Inde, le sud et le centre de la Chine, l'Indochine, la péninsule indienne jusqu'à Ceylan, la péninsule malaise, les petites îles de la Sonde et les Philippines. 11 races ou sous-espèces sont officiellement reconnues : A.v. affinis (nord de l'Inde, Népal, Chine et Indochine) - A.v. ablulali (îles Andamans et sans doute Nicobar) - A.v. besra (sud-ouest de l'Inde, Ceylan et vraisemblablement sud-est de l'Inde) - A.v. confusus (nord et est des Philippines, Luzon, Mindoro, Negros, Cantanduanes) - A.v. fuscipectus (montagnes de Taïwan) - A.v. nisoides (Myanmar, Thaïlande et probablement péninsule malaise) - A.v. quagga (sud-est des Philippines : Cebu, Bohol, Leyte, Samar, Siquijor et Mindanao) - A.v. quinquefaciatus (petites îles de la Sonde, Flores) - A.v. rufotibialis (Nord Bornéo) - A.v. vanbemmeli (Sumatra) - A.v. virgatus, la race nominale (Java et Bali).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'épervier besra possède une aire de distribution relativement vaste (plus de 4 millions de kilomètres carrés). Principalement pour cette raison, il est considéré comme ne posant pas de problème majeur. La population globale (près de 100 000 oiseaux) semble être légèrement en déclin si bien qu'il bénéficie de mesures de protection en Chine.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 11/10/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net