Eulophe koklass

Pucrasia macrolopha - Koklass Pheasant

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Phasianidés

  • Genre
    :

    Pucrasia

  • Espèce
    :

    macrolopha

Descripteur

Lesson, R, 1829

Biométrie
  • Taille
    : 64 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 1025 à 1400 g
Distribution

Distribution

Description identification

Eulophe koklass
♂ adulte

Sous-espèces : elles sont au nombre de neuf : koklass Indien ou eulophe macrolophe, race type (Pucrasia macrolopha macrolopha), koklass du Kafiristan (P. m. castanea), koklass du Cachemire (P. m. biddulphi), koklass de Meyer (P. m. meyeri), koklass à cou orange (P. m. ruficollis), koklass à cou jaune (P. m. xanthospila), koklass de Joret (P. m. joretiana), koklass de Darwin (P. m. darwini).

Encore appelé pucrasie huppée, cet oiseau occupe une postion intermédiaire, mais se rapproche par plusieurs détails des tragopans ou des lophophores, notamment en raison de son allure générale et de l'agencement de ses couleurs vives. Le mâle et la femelle ont la tête entièrement emplumée et chez cette dernière la huppe est nettement plus courte. On distingue plusieurs sous-espèces en se fondant sur la coloration des rectrices externes qui va du brun-marron au gris-bleu ainsi que sur l'étendue des tons, brun, jaune, mauve et gris dans le reste du plumage . Au total, une dizaine de formes distinctes ont été décrites (voir ci-dessus). Chez la race type, le capuchon de la tête est chamois-brun, la face est vert métallique. Les plumes de l'extrémité de la crête sont noires, une importante tache blanche marque la base du cou. Le dessus du corps est brun- marron clair mais avec de nombreux épis grisâtres sur les flancs et sur le bas du dos. Le dessous, du menton jusqu'au ventre est recouvert de rouge-sombre.

Indications subspécifiques 9 Sous-espèces

  • Pucrasia macrolopha castanea (e Afghanistan, nw Pakistan)
  • Pucrasia macrolopha biddulphi (Kashmir. n India.)
  • Pucrasia macrolopha macrolopha (w Himalayas)
  • Pucrasia macrolopha nipalensis (w Nepal)
  • Pucrasia macrolopha meyeri (w Sichuan to nw Yunnan. sc China.)
  • Pucrasia macrolopha ruficollis (wc Sichuan to sw Gansu and s Shaanxi. c China.)
  • Pucrasia macrolopha xanthospila (n Shaanxi and Shaanxi to w Hebei. ne China.)
  • Pucrasia macrolopha joretiana (sw Anhui. ec China.)
  • Pucrasia macrolopha darwini (Hubei and se Sichuan to Fujian. c China.)

Noms étrangers

  • Koklass Pheasant,
  • Faisán Koklas,
  • Faisão-koklass,
  • Koklasfasan,
  • közönséges copfosfácán,
  • Koklasfazant,
  • Fagiano koklass,
  • Koklassfasan,
  • Koklassfasan,
  • koklas chochlatý,
  • bažant chocholatý,
  • Koklassfasan,
  • töyhtöfasaani,
  • faisà emplomallat,
  • kuroczub,
  • koklasa fazāns,
  • Коклас,
  • ミノキジ,
  • 勺鸡,
  • 勺雞,

Voix chant et cris

Habitat

La pucrasie huppée ou koklass vit dans les forêts de montagne entre 1200 et 4500 mètres d'altitude dans l'Himalaya. En chine, elle descend parfois jusqu'à 600 mètres. Selon la saison, elle se livre à une petite migration altitudinale, recherchant les lieux dégagés où les rochers alternent avec les gazons sur les pentes raides. Elle passe la nuit perchée dans un arbre

Comportement traits de caractère

Le nom de faisan koklass passe pour être la traduction de son cri le plus fréquent. La pucrasie huppée est l'unique membre de son genre. une des particularités de sa distribution vient du fait qu'il y a des intervalles entre ses principales populations, ce qui provoque la formation d'aires très morcelées.

Alimentation mode et régime

Sa nourriture variée comprend davantage d'insectes que celle des autres faisans. Par ailleurs, son alimentation est assez similaire à celle des autres phasianidés, c'est à dire que la pucrasie est tout de même majoritairement végétarienne et qu'elle consomme des baies, des bourgeons, des pousses de jeunes arbustes, des fleurs et toutes sortes de végétaux typiques de la montagne qu'elle peut collecter sur son habitat.

Reproduction nidification

Peu sociable, elle est apparemment monogame et vit par couple toute l'année. Au cours de la parade nuptiale, le mâle hérisse les plumes du corps et dresse sa huppe. En même temps, il écarte les touffes de plumes noires des côtés de la tête. Le nid, sommaire, se trouve à l'abri d'un rocher ou d'un buisson. Les oeufs sont beige avec des points roussâtres et on les a comparé à ceux du Tétras lyre. La ponte est composée de 4 à 9 oeufs dont l'incubation dure entre 21 et 22 jours

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 21/06/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net