Eurylaime de Steere

Sarcophanops steerii - Wattled Broadbill

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Eurylaimidés

  • Genre
    :

    Sarcophanops

  • Espèce
    :

    steerii

Descripteur

Sharpe, 1876

Biométrie
  • Taille
    : 18 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 33.7 à 44.4 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez l'adulte mâle, le centre du front, le capuchon et la partie antérieure de la nuque sont bordeaux-violet foncé, parfois mêlés de quelques taches grises. Les côtés du front jusqu'à la base du bec sont blancs, s'étalant sur la bordure des lores en formant une tache remarquable. Les lores, les couvertures auriculaires, le menton et la gorge affichent une couleur noire. L'oeil est entouré d'un caroncule bleu pâle, plus étroit sur le devant, plus large sur l'arrière et les côtés du globe oculaire. Un fin collier blanc parcourt le haut du manteau et se poursuit jusqu'aux côtés du cou sans atteindre la poitrine. Le manteau et le dos ont une couleur gris sombre qui s'étend jusqu'aux côtés de la partie supérieure de la poitrine où elle forme une étroite bande. La partie basse du dos, le croupion et les couvertures sus-caudales sont rouge violacé. La queue est roux éclatant. La poitrine jusqu'au ventre et aux flancs présente une teinte rose, virant au blanc sur le bas-ventre et les couvertures sous-caudales. Parfois, des plumes chamois rosâtre parsèment la poitrine et les flancs. Les ailes sont noirâtres avec une évidente tache blanche bordée de jaune au niveau des secondaires. Le dessous des ailes présente un mélange de gris et de blanc. L'iris est jaune doré, vert pâle ou bleu, selon la façon dont la lumière s'y reflète. Le bec, les pattes et les pieds sont bleu clair. Le bord tranchant de la mandibule et son extrême pointe sont jaunes. Le bec est fortement crochu, les vibrisses sont très développées.
La femelle adulte est très semblable au mâle, toutefois ses parties inférieures sont blanches et non rosées. Les immatures diffèrent des adultes par leur gorge blanche, leur capuchon et leurs parties supérieures nuancées de vert-olive. La barre alaire, moins bien définie, affiche une couleur rose chamoisé plutôt que blanc. Le caroncule oculaire est jaune et non pas bleu.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Wattled Broadbill,
  • Eurilaimo de Mindanao,
  • Philippinenbreitrachen,
  • kékszemű ricsóka,
  • Filippijnse Hapvogel,
  • Beccolargo caruncolato di Mindanao,
  • Mindanaobrednäbb,
  • Mindanaobrednebb,
  • loboš hrdzavochvostý,
  • loboš filipínský,
  • Mindanaobrednæb,
  • filippiinienharlekiini,
  • becample de Mindanao,
  • szerokodziób filipiński,
  • Филиппинский золотогузый рогоклюв,
  • モンツキヒロハシ,
  • 肉垂阔嘴鸟,
  • 肉垂闊嘴鳥,

Voix chant et cris

C'est une espèce peu vocale et l'on a peu d'occasions de l'entendre dans son milieu naturel. Selon certains observateurs, son cri le plus courant serait un sifflement plaintif. Dans les bandes mixtes, il change de perchoir toutes les quelques minutes, émettant éventuellement quelques cris paisibles qui sont peut-être des appels de reconnaissance.

Habitat

Les eurylaimes de Steere fréquentent les sous-bois et l'étage moyen des forêts pluviales. Récemment, sur Mindanao, on a pu les observer dans des forêts secondaires de plaine, à proximité de forêts riveraines qui avaient été préservées. Sur Dinagat et Siargao, ces oiseaux fréquentent des parcelles denses, des zones résiduelles de diptérocarpes originels ou des forêts secondaires de collines situées à l 'intérieur des terres. Occasionnellement, les couples s'installent dans les broussailles de ces deux îles. On peut parfois également les trouver dans les mangroves. Bien que certains rapports les signalent jusqu'à 1200 mètres d'altitude sur Mindanao, les eurylaimes de Steere sont principalement des oiseaux des plaines et des régions basses. Les eurylaimes de Steere sont endémiques des Philippines. Deux sous-espèces, différant entre elles par la taille, sont officiellement reconnues : la race nominale Steeri vit dans la péninsule de Zamboanga, au sud-ouest de Mindanao et dans les îles voisines de Basilan et Malamaui. La race Mayri vit dans les îles de Dinagat, Siargao et Mindanao (excepté la péninsule de Zamboanga). L'eurylaime de Steere est sédentaire.

Comportement traits de caractère

L'eurylaime de Steere est un oiseau discret et familier. Alors qu'il est très souvent silencieux et passe facilement inaperçu, lorsqu'il est en vol, ses ailes produisent un vrombissement caractéristique qui attire l'attention. Lorsqu'il est perché, son bec produit un bruit claquant très reconnaissable et audible à une assez grande distance. Il recherche sa nourriture dans l'étage inférieur de la forêt, soit seul, soit en couples, soit en petites bandes pouvant compter jusqu'à six individus. Il lui arrive également de se joindre à des groupes pluri-spécifiques. Assez couramment, cet oiseau se perche sur les branches basses des arbres, des arbustes et des buissons, restant immobile dans les parties les plus sombres de la forêt. De temps en temps, il jaillit de son perchoir pour capturer un insecte puis il regagne son lieu initial ou un autre perchoir proche de celui-ci. L'eurylaime de Steere attrape également des insectes en vol. Les proies capturées sont frappées plusieurs fois contre une branche avant d'être avalées.

Alimentation mode et régime

Bien que le régime soit peu connu, toutes les informations concordent pour affirmer qu'il s'agit presque exclusivement d'un oiseau insectivore. L'eurylaime de Steere glane ses proies dans les feuillages ou il les capture en vol après une courte poursuite. Sur Davao, un oiseau poursuivait une proie en bondissant de branches en branches.

Reproduction nidification

Peu de renseignement sont disponibles. On ignore les dates exactes de la période de reproduction. Aux Philippines, la plupart des passereaux nichent entre avril et juin. Les rares informations recueillies permettent de penser que la saison de nidification de l'eurylaime de Sterre coïncide avec cette période de l'année. Les couvées semblent peu productives, la plupart des nids découverts contenant seulement un oeuf ou deux oisillons. On ne possède pas de renseignements sur la durée d'incubation ni sur le mode d'éducation des jeunes oiseaux.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Eurylaime de SteereFiche créée le 05/11/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net