Faisan de Wallich

Catreus wallichii - Cheer Pheasant

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Phasianidés

  • Genre
    :

    Catreus

  • Espèce
    :

    wallichii

Descripteur

Hardwicke, 1827

Biométrie
  • Taille
    : 61 à 118 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 1400 à 1700 g
Distribution

Distribution

Description identification

Son plumage est relativement terne par rapport aux autres espèces de faisans. Il est fauve barré de noir et de gris. Les deux sexes portent la même longue huppe grise qui leur retombe sur la nuque. La queue longue, étroite et pointue est barrée de chamois, de gris et de brun. Des zones circulaires de peau nue, rouge, cernent les yeux. La femelle est très semblable au mâle. Cependant, ses pattes ne portent pas d'éperons, la caroncule faciale est moins importante, les teintes du plumage sont plus sombres et sa taille est légèrement moins grande.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Cheer Pheasant,
  • Faisán Chir,
  • Faisão-de-penacho,
  • Schopffasan,
  • bóbitás fácán,
  • Wallichs Fazant,
  • Fagiano di Wallich,
  • Klippfasan,
  • Toppfasan,
  • bažant škvrnitý,
  • bažant Wallichův,
  • Topfasan,
  • harmaafasaani,
  • faisà de Wallich,
  • bażant himalajski,
  • raibais cekulfazāns,
  • Гималайский фазан,
  • カンムリキジ,
  • 彩雉,
  • 彩雉,

Voix chant et cris

Habitat

Son aire de répartition en montagne se situe entre 1200 et 3050 mètres avec une concentration importante entre 1850 et 2750 mètres. Toutefois, on peut le trouver jusqu'à 600 m en période d'extrême grand froid et il peut pousser des pointes à des altitudes culminant jusqu'à 445O mètres en Uttar Pradesh (Inde). L'espèce fréquente les contreforts de l'Himalaya évitant les forêts denses et accordant ses faveurs aux terrains escarpés recouverts de broussailles, d'herbes hautes, d'arbustes rabougris et parsemés d'affleurements rocailleux. On le trouve également souvent sur le flanc de collines raides et pentues, couvertes d'herbes grasses, d'arbustes ou de forêts de chênes ou encore dans des ravins boisés, des dépressions et des cuvettes où ils peuvent généralement se cacher à l'abri d'un sous-bois. Les faisans de Wallich apprécient aussi les endroits plantés en pins, sapins, genévriers, rhododendrons ou bambous nains à condition que ces sites soient abrités et pourvus en suffisance d'herbes hautes.
Répartition : Himalaya, Pakistan (North West Frontier Province et Kashmir) , Inde (Jammu et Cachemire, Himachal Pradesh, Uttar Pradesh), Népal (assez commun à Dhorpatan)

Comportement traits de caractère

Il a un comportement grégaire et vit en petits groupes lâches formés de de 6 à 15 individus en dehors de la période de reproduction .

Alimentation mode et régime

Son régime est majoritairement végétarien mais comporte une partie d'origine animale. Graines, baies, herbes et céréales sont consommées en priorité lorsque la ressource est disponible. De plus, grâce à leur mandibule supérieure légèrement incurvée, ces oiseaux sont particulièrement bien équipés pour perforer les tubercules, les rhizomes et les racines et en tirer la substance qui va servir de complément à leur diète habituelle de l'hiver. Comme la plupart des galliformes, ces oiseaux sont presqu'exclusivement insectivores lors des premières semaines de leur existence. Les adultes creusent le sol avec leur bec. Le but de cette manoeuvre consiste à récupérer des scarabées, des fourmis, des larves, des termites ainsi que des cafards. Au menu, figurent également sauterelles, mille-pattes, chenilles, phasmes et petits serpents. Arrivés à l'âge de 70 jours, les jeunes consomment des pousses fraiches et des jeunes feuilles.

Reproduction nidification

Les mâles sont monogames et font preuve d'un comportement territorial très fort. Le territoire, d'une superficie de 18 à 25 ha, est défendu à renfort de grands cris, d'appels, de démonstrations agressives et de combats contre les intrus si la nécéssité se présente. La période de reproduction intervient d'avril à début juin avec une pointe dans l'activité au mois de mai. Les couples nichant en basse altitude entament la nidification environ un mois en avance par rapport à ceux vivant à des altitudes supérieures. Les couples ayant échoué en début de période peuvent effectuer une seconde tentative au mois de juin. La femelle creuse une dépression au sol en grattant avec ses pattes. Elle est généralement dissimulée à l'abri d'un rocher ou d'une broussaille dans une pente très escarpée. Le nid peut être également placé au pied d'une falaise verticale, masqué dans la végétation. Il est garni d'un amas de feuilles, de matériaux divers ou d'herbes coupées. La ponte est composée de 8 à 14 oeufs, généralement 10 ou 11. L'incubation, assurée par la seule femelle, dure 26 jours. L'éclosion coïncide la plupart du temps avec le pic maximal d'abondance chez les invertébrés, ce qui garantit un apport assuré en protéines pour les poussins. Le mâle se charge de la protection des petits et de la reconduction des intrus. Des cas d'hybridation avec le faisan kalij ont été constatés, mais il est difficile d'en déterminer l'ampleur.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Assez difficilement évaluable. Cependant, on estime qu'il est menacé de disparition , au moins localement, en raison de la chasse excessive dont il a fait l'objet et aussi à cause de la déterioration de son habitat et de son aire de nidification.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 21/06/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net