Fauconnet de Bornéo

Microhierax latifrons - White-fronted Falconet

Systématique
  • Ordre
    :

    Falconiformes

  • Famille
    :

    Falconidés

  • Genre
    :

    Microhierax

  • Espèce
    :

    latifrons

Descripteur

Sharpe, 1879

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : 28 à 31 cm.
  • Poids
    : 35 à 65 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Falconidés sont une famille de rapaces diurnes de taille petite à moyenne, comportant les caracaras et les faucons. Falco vient du latin "falx" qui désigne la faux. Il fait référence aux ailes falciformes des faucons, longues, étroites et pointues. Les Falconiformes ont été séparés sys... lire la suite

Description identification

Le fauconnet de Bornéo affiche des parties supérieures entièrement bleu-noir brillant. Les taches triangulaires qui ornent les cotés du cou et le bandeau qui masque la zone oculaire juste au-dessus des joues sont également noirs. Cet oiseau diffère cependant du fauconnet moineau (Microhierax fringillarius) et de ses autres congénères par son front et son devant de capuchon qui sont blancs. La queue relativement brève est uniformément noire. Les parties inférieures sont blanches mais on peut apercevoir un léger lavis fauve sur le ventre et la zone anale. Le flanc et l'extérieur des cuisses sont noirs, contrastant nettement avec le dessous clair. La cire et les pattes sont noirs. Vu du dessous, les mâles présentent des lignes blanches tachées de noir sur les couvertures. Les rémiges sombres sont barrées de noir. Le dessous de la queue est entièrement noir grisâtre

Les femelles sont identiques à leur partenaire mais le front et le capuchon sont châtain-roux et non pas blancs. Les juvéniles ressemblent au mâle mais la totalité du capuchon et les joues sont chamoisés. Les jeunes femelles sont identiques mais l'avant de la calotte est châtain-roux à la naissance.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • White-fronted Falconet,
  • Falconete de Borneo,
  • Falconete-de-fronte-branca,
  • Weißscheitelfälkchen,
  • borneói verébsólyom,
  • Borneo-dwergvalk,
  • Falchetto frontebianca,
  • Vitpannad pygméfalk,
  • Hvitpannefalkonett,
  • sokolík bieločelý,
  • sokolík bornejský,
  • Borneopygmæfalk,
  • borneonhaukkanen,
  • falconet frontblanc,
  • sokolik białoczelny,
  • Белолобый сокол-крошка,
  • Alap-alap dahi-putih,
  • ボルネオヒメハヤブサ,
  • 白额小隼,
  • 白額小隼,

Habitat

Les fauconnets de Bornéo fréquentent les forêts primaires et secondaires composées principalement d'arbres du genre Albizia, également appelés julibrissins, arbres à soie ou encore acacias de Constantinople. On les trouve également dans les marais de tourbe. On peut souvent les apercevoir aussi à la lisière des zones boisées et dans les terres cultivées jusqu'à 1200 mètres d'altitude pourvu que ces dernières soient pourvues de quelques arbres clairsemés. Comme son nom l'indique, ce minuscule rapace est endémique du nord de Bornéo. Son aire de distribution, extrêmement réduite, couvre exclusivement le nord-est de Sarawak et la province de Sabah dans la partie malaise de l'île. Cette espèce est monotypique et probablement sédentaire.

Comportement traits de caractère

Les fauconnets de Bornéo sont des prédateurs insectivores dont le comportement n'est pas très éloigné de celui des fauconnets moineaux. Ils chassent principalement le matin. On peut souvent les voir à l'affût dans des arbres morts, guettant leur victimes à partir d'un perchoir bien exposé. Dès qu'il en aperçoivent une, ils jaillissent rapidement comme des gobemouches et ils l'attrapent après une courte poursuite dans les airs. Ce n'est pas toujours chose si aisée car les fauconnets de Bornéo doivent affronter la concurrence des langrayens à ventre blanc (Artamus leucorynchus) et celle des rolles orientaux (Eurystomus orientalis). Les fauconnets se laissent parfois tomber sur le sol pour se saisir d'une proie.

Alimentation mode et régime

Le fauconnet de Bornéo consomme surtout des papillons et des insectes. Il s'approche souvent des habitations pour capturer ces invertébrés attirés par la lumière. Il lui arrive également d'attraper des petits oiseaux.

Reproduction nidification

Les renseignements concernant la nidification de cette espèce sont assez succincts. La plupart du temps, cet oiseau niche dans des cavités naturelles d'arbre, à une hauteur assez modeste. Il utilise également d'anciens nids de barbets ou de pics situés à une dizaine de mètres au-dessus du sol. De manière générale, le nid est placé entre 3 et 10 mètres de hauteur. Comme chez son proche parent le fauconnet moineau, la nichée contient habituellement 3 ou 4 œufs, mais on ne trouve en principe que deux oisillons à l'envol. La période de nidification semble assez étendue et se déroule vraisemblablement de novembre à juin. On ne possède aucune information sur la durée de l'incubation et du séjour au nid.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

A cause de son aire très réduite et de la dégradation continuelle de son habitat, cette espèce est classée par l'IUCN comme "presque menacée". En dépit de la destruction de la forêt primaire qui constitue de loin son lieu de vie préféré, tout espoir n'est pas perdu pour ce rapace qui a montré certaines aptitudes pour s'adapter aux modifications qui ont été apportées à son habitat. Il semble avoir également modifié son aire, trouvant refuge à des altitudes plus élevées qui sont pour l'instant à l'abri de la déforestation. D'après Birdlife, la population actuelle est estimée environ à 1000 individus.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Fauconnet de BornéoFiche créée le 26/10/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net