Foudi des Comores

Foudia eminentissima - Comoros Fody

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Plocéidés

  • Genre
    :

    Foudia

  • Espèce
    :

    eminentissima

Descripteur

Bonaparte, 1850

Biométrie
  • Taille
    : 13 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 22 à 27 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le foudi des Comores possède un fort dimorphisme sexuel. En plumage nuptial le mâle peut être confondu avec les autres foudis de l'océan Indien. Il en diffère par la couleur rouge restreinte à la tête et à la poitrine. Les lores, quant à eux, restent noirs. Le ventre est gris. Le dos et les couvertures sont brun-noir avec de grandes stries noires. Les rectrices sont elles aussi brun-noir. Le croupion reste uni. Le bec noir et conique est plus fort que celui du Foudi rouge. L'iris est brun. Les tarses et les doigts sont roses.
Le dos de la femelle est identique au mâle. La calotte, la nuque et le dos sont striés. Le croupion, de la même couleur que le dos, est comme celui du mâle, uni. Le front est clair avec un léger sourcil. Les couvertures parotiques possèdent de légères stries marron clair. La gorge et la poitrine sont gris jaunâtre allant vers un gris clair sur les flancs. Le bec et les tarses sont gris rosé.
Les mâles en éclipse et les juvéniles ressemblent aux femelles. À ce stade, seul le bec et le chant peuvent les différencier des autres foudis.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Foudia eminentissima cosobrina (Grand Comoro)
  • Foudia eminentissima anjuanensis (Anjouan)
  • Foudia eminentissima eminentissima (Mohéli)
  • Foudia eminentissima algondae (Mayotte)

Noms étrangers

  • Comoros Fody,
  • Fodi de las Comoras,
  • Foudia-de-cabeça-vermelha,
  • Komorenweber,
  • vörösfejű fodi,
  • Comorenwever,
  • Fody testarossa,
  • Rödhuvad fody,
  • Komorvever,
  • fodia komorská,
  • snovatec maskarenský,
  • Comorervæver,
  • maskareenienkutoja,
  • fodi de les illes Comores,
  • wikłacz komorski,
  • Красноголовый фуди,
  • ベニノジコ,
  • 马岛红头织雀,
  • 紅頭福迪雀,

Voix chant et cris

L'appel du foudi des Comores se compose de trois vocalises identiques et aiguës facilement reconnaissable : "Tiiiu tiiiu tiiiu".

Habitat

Le foudi des Comores se rencontre en forêt excepté dans celles de Mayotte. En revanche, il est très bien adapté aux lieux broussailleux. Passereau de basse altitude, il affectionne les zones côtières, sèches et buissonnantes. Il n'est pas exclu de le rencontrer dans les mangroves et sur les bords de plages, mais de façons fractionnées. Il est également présent dans les zones cultivées.

Comportement traits de caractère

Le foudi des Comores vit en nombre restreint. Les colonies ne dépassent pas la dizaine d'individus.

Alimentation mode et régime

Le foudi des Comores se nourrit de graines, de céréales et d'insectes.

Reproduction nidification

Le foudi des Comores niche près du sol dans une boule d'herbes sèches. Il y pénètre à l'aide d'un petit tunnel latéral. Sa nidification est encore aujourd'hui mal connue. On a noté une ponte dans un oranger à M'bouini (Mayotte) avec deux œufs.

Distribution

Le foudi des Comores est présent sur les 4 îles des Comores où il est endémique. Grande Comore, Anjouan, Mohéli et le département français Mayotte. Chaque île possède son espèce endémique qui semble provenir de la seule souche malgache du foudi des forêts.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le foudi des Comores ne semble pas sujet à quelque menace que ce soit. Sa population est stable.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 09/08/2015 par Nathalie Santa Maria © 1996-2017 Oiseaux.net