Foulque macroule

Fulica atra - Eurasian Coot

Foulque macroule

Foulque macroule

Fulica atra

(Linnaeus, 1758)


Ordre : Gruiformes

Famille : Rallidés  ;

Genre : Fulica

Espèce : atra

Sous-espèces : 4 [+] [-]
Fulica atra atra(widespread)
Fulica atra lugubris(Java, Bali, nw New Guinea)
Fulica atra australis(Australia, New Zealand)
Fulica atra novaeguineae(nc New Guinea)

Biométrie :

Taille : 39 cm
Envergure : 70 à 80 cm.
Poids : 575 à 800 g

Longévité : 18 ans

Chant :

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : lyska černá (cs), Blishøne (da), Blässhuhn (de), Eurasian Coot (en), Focha Común (es), nokikana (fi), Szárcsa (hu), Folaga comune (it), オオバン (ja), Sothøne (nb), Meerkoet (nl), łyska (zwyczajna) (pl), Galeirão (pt), Лысуха (ru), lyska čierna (sk), Sothöna (sv), 白骨顶 (zh)

Identification :
Foulque macroule Plus grande que la poule d'eau, la foulque macroule est un oiseau de forme arrondie, au plumage entièrement noir, rehaussé par un bec et un écusson frontal blanc pur. Elle a un corps de canard avec un bec pointu, des yeux ronds et rouges, des rémiges secondaires bordées de blanc et des pattes verdâtres.

Chant : Elles ont un répertoire très riche. On les entend souvent la nuit auprès des plans d'eau, ou au printemps lorsqu'elles volent en émettant une espèce d'éternuement.
Les foulques macroule sont très souvent bruyantes. Généralement, elles ont un répertoire de cris métalliques, résonnants, querelleurs et explosifs, particulièrement rudes et aigüs quand elles sont agitées, ce qui arrive assez fréquemment. De nombreux cris spéxiifiiques Foulque macroule sont connus : le cri de combat du mâle est un "psst" explosif et rude, celui de la femelle est une série rapide de "ai-oeu ". En ce qui concerne la communication , les cris sont identiques. Comme cri de contact, les 2 partenaires utilisent en effet des notes simples et brèves telles que "kow", "kowk", "kup" ou "kick" . Parfois, il y a combinaison de 2 notes et cela donne par exemple " kick-kowp".
De la part du mâle, on entend aussi des cris mécaniques comme "p" ou "ta" . La femelle lance un "oeu" court avec une voix de fausset.

Habitat : Elle fréquente les étangs, les lacs et les baies peu profondes, à végétation dense, mais aussi les pièces d'eau ouvertes. On rencontre également quelques couples égarés sur la Nied.

Comportements : Plonge très souvent à la recherche de nourriture. Nage lentement en hochant la tête. Elle défend son territoire énergiquement en se précipitant contre les intrus. Plonge avec un petit saut et ressort rapidement (flotte comme un bouchon).

Vol : Court en frappant des Foulque macroule pieds sur l'eau avant un envol laborieux.

Nidification : Nid : c'est une construction volumineuse faite de matières végétales amoncelées sur la végétation émergée, dans parfois 30 cm d'eau, parfois renforcée si le niveau d'eau s'élève. La cuvette intérieure tapissée d'herbes. Il est placé assez haut et il est souvent bien visible. Ponte : la femelle pond de 5 à 9 oeufs plus gros et moins tachetés que ceux de la poule d'eau. Ils sont blanc cassé brillant avec quelques mouchetures. L'incubation commence avant que la portée soit au complet et dure un peu Foulque macroule plus de trois semaines. Les oeufs éclosent sur plusieurs jours. La plupart du temps, les premières portées sont pondues fin avril. Les portées de remplacement sont pondues jusqu'à fin juillet. Les jeunes restent au nid quelques jours puis ils sont répartis entre les deux parents. La femelle garde le nid avec sa moitié de portée et le mâle construit une plate-forme spéciale pour la sienne. Les jeunes s'alimentent seuls vers l'âge de 4 semaines et commencent à voler un mois plus tard.

Régime : La foulque macroule est omnivore. Son régime alimentaire est essentiellement végétarien. Elle bascule et plonge régulièrement jusqu'à 2 Foulque macroule mètres de profondeur pour s'alimenter, parfois jusqu'à 4 ou 5 mètres. Elle peut voler de la nourriture à d'autres foulques.

Protection / Menaces : D'après le Handbook des oiseaux du Monde, elle n'est pas globalement menacée. La race nominale a accru son territoire en Europe depuis la fin du XIXème siècle . Il ya eu des mouvements importants dans certaines régions à cause des hivers très rigoureux Foulque macroule , mais cette espèce s'en ait toujours bien sorti grâce à la bonne production de ressources par le milieu naturel (euthrophisation) et par sa très bonne adaptation aux nouveaux milieux urbains. Dans les années 70, de nombreux recensements effectués dans de multiples régions ( Nord-ouest de l'Europe ,URSS, secteur de la Méditerranée et de la Mer Noire ) attestaient de la bonne santé de l'espèce et de l'existence de centaines de milliers de couples dans ces divers territoires. . Actuellement, son statut est incertain en Asie dans des pays où elles étaient pourtant abondantes pendant ll'hiver. LEs foulques macroule sont abondants en Australie et Nouvelle-Zélande (race Australis). Le dernier comptage dans létat de Victoria a recensé entre 110 000 et 130 000 oiseaux . Un moment dérangés par le drainage des zones humides, elles se sont rapidement adapté et ont reconquis de nouvelles zones artificielles comme les barrages et les retenues d'eau.

Sources :

 

Autres liens :
Fiche de la foulque macroule du site Pouyo et les oiseaux
D'après Buffon : LA FOULQUE.
Iucn
Birdlife
Xeno_Canto
Avibase
Hbw Alive


Foulque macroule

Foulque macroule

Foulque macroule

Foulque macroule

Foulque macroule


Fiche créée le 19/06/2000 par Didier COLLIN


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 19/08/2015 04:57:33 - © 1996-2015 Oiseaux.net

GRANDS ECHASSIERS. GALLINACES. RALES D'EUROPE

Foulque macroule

Foulque macroule

Foulque macroule

Foulque macroule

Foulque macroule

Foulque macroule

Foulque macroule

Foulque macroule

Foulque macroule

Foulque macroule

Foulque macroule

Foulque macroule

Foulque macroule