Fourmilier zébré

Willisornis poecilinotus - Common Scale-backed Antbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Thamnophilidés

  • Genre
    :

    Willisornis

  • Espèce
    :

    poecilinotus

Descripteur

Cabanis, 1847

Biométrie
  • Taille
    : 13 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 15 à 19 g
Distribution

Distribution

Description identification

Fourmilier zébré
♂ adulte
Fourmilier zébré
♀ adulte

Le fourmilier zébré a une tache intrascapulaire blanche. Chez le mâle de la race nominale, le plumage est gris, plus clair en-dessous. Le bas du dos est tacheté de noir et liseré de blanc, les ailes et la queue sont noires, les tertiaires sont bordées de blanc. Les couvertures alaires ont de larges terminaisons blanches, la queue est mouchetée et pointée de couleur très claire. Chez la femelle, le capuchon et les côtés de la tête sont brun-jaune rougeâtre, les parties supérieures sont brun-olive mais le bas du dos est tacheté de noir brunâtre avec des bordures chamois. Les ailes sont semblables à celles de son partenaire hormis les rémiges qui sont de couleurs sombres, elles ont des bordures brun rougeâtre. L'extrémité des couvertures est chamois clair, la queue est brun-olive foncé avec des taches blanches et une bande subterminale noire. La gorge est blanche avec une nuance gris clair. Les parties inférieures sont grises, encadrées par des flancs brun-jaune rougeâtre. Chez les juvéniles, le plumage est gris noirâtre, la queue est tachée de blanc, les couvertures alaires blancs ont des terminaisons brun pâle.
Les différentes races sont très variables et se distinguent de la nominale de la façon suivante : La femelle Duidae a un dessous brun-jaune rougeatre au lieu de brun-olive et un abdomen roux-cannelle. La femelle lepidonota est semblable à la précédente mais en plus terne. Le ventre est chamois clair. Chez gutturalis, le mâle a une gorge noire, la femelle a un ventre pâle olive. Dans la race griseiventris, les zébrures noires et blanches sont absentes sur le bas du dos, les parties inférieures sont grises. Chez la femelle nigrigula, les côtés de la tête sont gris, la gorge est blanche. Dans la race vidua, le mâle a un dessus gris foncé, la femelle est identique à la précédente.

Indications subspécifiques 5 sous-espèces

  • Willisornis poecilinotus poecilinotus (s Venezuela, the Guianas and ne Brazil)
  • Willisornis poecilinotus duidae (e Colombia, s Venezuela and nw Brazil)
  • Willisornis poecilinotus lepidonota (se Colombia, e Ecuador and ne Peru)
  • Willisornis poecilinotus griseiventris (se Peru, n Bolivia and sw Amazonian Brazil)
  • Willisornis poecilinotus gutturalis (ne Peru and w Amazonian Brazil)

Noms étrangers

  • Common Scale-backed Antbird,
  • Hormiguero Dorsiescamado,
  • Rendadinho,
  • Schuppenwaldwächter,
  • Schubrugmiervogel,
  • Formichiere dorsosquamato,
  • Fjällryggad myrfågel,
  • Skjellryggmaurfugl,
  • mravcovka škridličkatá,
  • mravenčík vlnkohřbetý,
  • Skælrygget Myrefugl,
  • suomuselkämuura,
  • formiguera zebrada,
  • pręgopiórek północny,
  • Чешуйчатая короткохвостая муравьянка,
  • セウロコアリドリ,
  • 鳞背蚁鸟,
  • 鱗背蟻鳥,

Voix chant et cris

Fourmilier zébré
♀ adulte

Chez la race nominale, le chant à haute voix contient une dizaine de notes, il dure environ sept secondes. Légèrement montantes et séparées entre elles par un petit espace, les notes gagnent progressivement en intensité hormis les dernières qui sont très variables. Les races nigrigula et vidua sont assez semblables mais leur chant a une qualité tremblante et une plus grande intensité dès le début. Le répertoire des cris comprend des "psitt" rudes, des "chirr" descendants ainsi que 3 ou 4 sifflements qui sont répétés à toute vitesse. On peut aussi entendre un sifflement plus long, qui monte, descend alternativement et est répété à 3 ou 4 reprises. Les vocalisations de fourmiliers zébrés ressemblent beaucoup à celles des grisins sanglés (Dichrozona cincta) ou à celles des myrmydons mouchetés (Isleria guttata).

Habitat

Fourmilier zébré
♀ adulte

Les fourmiliers zébrés fréquentent le sous-bois humide des forêts de plaines ainsi que les collines pourvues d'arbres à feuilles permanentes jusqu'à 1 350 mètres d'altitude. Ils marquent une nette préférence pour les boisements qui ne sont pas envahis par les inondations. Cependant parfois, ils demeurent dans les parties appelées Igapos qui restent marécageuses même après le retrait des eaux de crue

Comportement traits de caractère

Fourmilier zébré
♀ adulte

Les fourmiliers zébrés chassent en couples, en solitaire ou en petis groupes familiaux. Quand ils recherchent leur nourriture, ils évoluent entre 1 et 3 mètres au-dessus du sol, parfois jusqu'à 5 mètres.

Fourmilier zébré
♀ immature
Dans certaines régions, ils se joignent aux bandes multispécifiques, mais la plupart du temps, ils restent en dehors de telles compagnies. Ils sont souvent à proximité des oiseaux qui sont spécialisés dans la quête de fourmis, mais bien souvent ils sont rejetés à la périphérie des essaims sur lesquels ils ont une action assez limitée à cause de la dominance de leurs concurrents.
Les fourmiliers zébrés se cramponnent aux branches, aux tiges, à l'écorce des arbres et aux brindilles grâce auxquelles ils se dirigent vers le sol. Ils agitent leur queue avec entrain quand ils sont excités ou quand ils sont alarmés. Ils se tiennent bien en evidence et ils paraissent peu soupçonneux.

Alimentationmode et régime

Fourmilier zébré
♂ adulte

Les fourmiliers zébrés se nourrissent d'insectes et d'une grande variété d'autres arthropodes. Occasionellement, ils consomment également des petits lézards.

Fourmilier zébré
♀ adulte
Au Brésil, dans la région de Manaus, les oiseaux de la race nominale consomment des larves de fourmis, des blattes, des sauterelles, des araignées, des mille-pattes et des geckos. L'estomac contient aussi parfois des orthoptères, des larves de papillons, des termites et des arachnides. Comme autres proies, on peut aussi noter des cigales et des fourmis ailées. Les plus grandes proies capturées ont une longueur comprise entre 3 et 5 centimètres.

Reproduction nidification

Fourmilier zébré
♂ adulte

En Guyane Française, la saison de reproduction se déroule de novembre à avril. On trouve des nids en août et en avril dans la province de Meta en Colombie.

Fourmilier zébré
♀ adulte
D'après la condition sexuelle, la période de nidification a lieu probablement de décembre à juillet en Equateur. Au Brésil, l'observation des nids et des jeunes à l'envol suggère que la période de reproduction se déroule au moins de mars à décembre et peut-être à tous les mois de l'année. Le paroxysme dans l'activité a peut-être lieu en juin-juillet et de novembre à décembre près de la ville de Manaus.
En Guyane Français, le nid est placé à 85 centimètres au-dessus du plancher de la forêt, dans une cavité naturelle d'arbre. Le diamètre intérieur mesure 9 cm, il est garni de feuilles et de fibres de marasmus. Les oiseaux des autres régions (vidua, nigrigula et duidae) ont une forme de coupe, ils sont installés à 50 centimètres au-dessus du sol dans un endroit où la litière de feuilles est assez épaisse. En Equateur, les oiseaux de la race lepidonota bâtissent une petite coupe avec des herbes sèches directement sur le sol.
La ponte comprend 2 œufs, de couleur rosâtre à violacé, striés ou tachés de rouge. Les 2 adultes se relaient pour couver, sauf la nuit où la femelle couve seule. Les 2 parents unissent leurs efforts pour nourrir les jeunes. Ces derniers reçoivent leur assistance pendant 1 à 2 mois.

Distribution

Fourmilier zébré
♀ adulte

Les fourmiliers zébrés sont des oiseaux originaires de l'Amazonie. Leur aire de distribution couvre plusieurs millions d'hectares de forêt, du sud de la Colombie et du Venezuela jusqu'à l'embouchure du grand fleuve. Au sud de l'Amazone, elle se développe de l'est de l'Equateur et du Pérou jusqu'à l'Amapà en passant par le Rôndonia et le nord du Mato Grosso. Il y a officiellement 7 sous-espèces : W. p. poecilinotus, la race nominale - centre sud-est du Venezuela (Bolívar, Nord-Amazonas), les Guyanes et le nord-est du Brésil (du Roraima jusqu'à l'Amapá). W. p. duidae - est-centre de la Colombie (Meta, Guianía, Vaupés), sud-ouest du Venezuela (Sud-Amazonas) et nord-ouest du Brésil (le long du Rio Negro). W. p. lepidonota - sud-est de la Colombie (Est-Cauca, Caquetá, Putumayo, Amazonas), régions est de l'Equateur, nord centre-est du Pérou (sud, ouest du Rio Ucayali, jusqu'à Cuzco). H. p. gutturalis - nord-est du Pérou (Loreto) et ouest du Brésil voisin (jusqu'au cours inférieur du Rio Juruá). W. p. griseiventris - est et centre du Pérou (Ucayali, Madre de Dios, et est du Puno), Brésil, sud-ouest de l'Amazonie et nord de la Bolivie (Pando, La Paz, Nord-Beni, Nord-Est-Santa Cruz). W. p. nigrigula - Brésil (centre de l'Amazonie, sur les 2 rives du Rio Tapajós, et rive est du Rio Teles Pires jusqu'au nord du Mato Grosso). W. p. vidua - Brésil, est de l'Amazonie, (du Rio Xingu au Rio Maranhão et au Rio Tocantins).

Menaces - protection

Fourmilier zébré
♀ adulte
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, cette espèce n'est pas globalement menacée. Partout, elle est assez commune et son aire de répartition est très développée. Son territoire comprend de nombreuses aires protégées, notamment au Suriname et au Venezuela ainsi qu'au Brésil, en Equateur et au Pérou. Les régions qu'elle occupe ont un habitat qui est généralement assez intact, et de ce fait, elle présente peu de risques environnementaux.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Fourmilier zébréFiche créée le 15/08/2014 par
publiée le - modifiée le 2014-09-21 09:03:28 © 1996-2019 Oiseaux.net