Francolin d'Archer

Scleroptila gutturalis - Orange River Francolin

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Phasianidés

  • Genre
    :

    Scleroptila

  • Espèce
    :

    gutturalis

Descripteur

Rüppell, 1835

Biométrie
  • Taille
    : 35 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 379 à 450 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le francolin d'Archer présente un bec brun noirâtre avec une base jaunâtre. Ses yeux sont bruns, ses pattes jaune terne. Les sexes sont identiques. Le mâle a un éperon, plus petit que celui de la femelle. Chez les adultes, la tête et les côtés du cou sont chamois, avec une bande de petites mouchetures noires et blanches qui descendent de l'œil jusqu'aux côtés du cou. La gorge est blanche avec une bordure sombre, formant une sorte de bavette juste au-dessus de la poitrine. La poitrine et les parties inférieures sont chamois avec de nombreuses taches et stries châtain qui se développent sous divers formes jusqu'aux flancs. Néanmoins, les races du centre, du nord du Botswana et de la Namibie affichent une claire couleur sable sur la tête et sur le dessous. La sous-espèce jugularis du nord de la Namibie et de l'Angola a une bande pectorale noire et blanche assez développée. Toutes les populations présentent un dessus gris-brun avec des taches châtain et des stries noirâtres. Les primaires et les filets extérieurs des secondaires sont roux éclatant avec de vagues extrémités gris-brun. La queue est gris-brun avec des barres et des vermiculures chamois.
Les juvéniles ont un trait noir moins bien défini sous la bavette. Leurs parties inférieures sont irrégulièrement barrées de noir.

Indications subspécifiques 6 Sous-espèces

  • Scleroptila gutturalis gutturalis (Eritrea, n Ethiopia)
  • Scleroptila gutturalis archeri (s Ethiopia, se Sudan, n Uganda, nw Kenya)
  • Scleroptila gutturalis lorti (n Somalia)
  • Scleroptila gutturalis jugularis (sw Angola)
  • Scleroptila gutturalis pallidior (n Namibia)
  • Scleroptila gutturalis levalliantoides (e Namibia and s Botswana to c South Africa)

Noms étrangers

  • Orange River Francolin,
  • Francolín del Orange,
  • Francolim-dourado,
  • Archerfrankolin,
  • Archers Frankolijn,
  • Francolino dell'Orange,
  • Cunenefrankolin,
  • Gressfrankolin,
  • frankolín savanový,
  • frankolín koroptví,
  • Oranjefrankolin,
  • oranjenfrankoliini,
  • francolí de l'Orange,
  • frankolin zbroczony,
  • Куропатковый турач,
  • ニセアカハネシャコ,
  • 橙翅斑鹧鸪,
  • 橙河鷓鴣,

Voix chant et cris

Le cri d'avertissement est assez semblable à celui du Francolin de Shelley, mais il est plus rapide et marque des pauses plus brèves entre les notes. On peut souvent entendre un "weecheele-wecheele-weecheele, pirrie-pirrie" ou un "ki-be-til-ee" qui sont répétés à de multiples reprises. Le francolin d'Archer délivre également un cri d'alarme perçant s'il est obligé de prendre son envol.

Habitat

Le francolin d'Archer fréquente principalement les prairies sèches, avec ou sans broussailles. On le trouve également dans les zones boisées arides et herbeuses, sur les pentes des montagnes recouvertes de blocs de pierres et d'éboulis. Cette espèce grimpe parfois jusqu'à 2500 mètres en Ethiopie et en Ouganda.

Comportement traits de caractère

Le francolin d'Archer est un oiseau timide et extrêmement prudent. En dépit de quelques incursions hors du couvert à certains moments de la journée pour rechercher sa nourriture, on peut rarement l'observer et on le repère surtout grâce à ses cris. Le francolin d'Archer vit habituellement en couples ou en petites bandes pouvant compter jusqu'à une douzaine d'individus. Même dans les situations de danger, il marque une grande réticence à s'envoler. Il préfère s'enfuir en courant à toutes jambes en direction de la végétation. Il utilise même une stratégie assez surprenante, se cachant dans les terriers de certains mammifères pour échapper à ses prédateurs.

Alimentation mode et régime

Le francolin d'Archer est principalement végétarien. Il consomme des graines, des bulbes et des racines de plantes du genre Moraea. Il complète son menu avec des insectes.

Reproduction nidification

Le francolin d'Archer est monogame, c'est à dire qu'il n'établit des relations qu'avec une seule partenaire. Le nid est une simple dépression grattée à terre et dissimulée sous une grosse touffe d'herbes. La ponte comprend 5 à 8 oeufs, de couleur rose pâle ou brun jaunâtre avec parfois quelques petites taches brunes. Compte-tenu de l'immense superficie de l'aire de distribution, la saison de reproduction intervient à des périodes très différentes selon les régions : février-mai et septembre-octobre au Transvaal, juin en Namibie, avril, août et décembre en Angola, février, avril et août en Ethiopie, mai-juin en Somalie.

Distribution

Le francolin d'Archer est une espèce africaine. Elle est répartie en 2 groupes géographiques bien distincts, l'un au nord-est, l'autre au sud-ouest du continent. L'aire des populations méridionales s'étend du sud-est de l'Angola, à travers le centre de la Namibie et du Botswana jusqu'en Afrique Sud (ouest et sud du Transvaal, Etat libre d'Orange, Lesotho et nord de la province du Cap). Les populations nordiques ont un aire très fragmentée au Soudan et en Ouganda. Elles vivent également dans les régions montagneuses d'Ethiopie, du nord de la Somalie, de Djibouti et de l'Erythrée. Certains observateurs décrivent jusqu'à 15 races différentes. Urban, dans son étude de 1986, n'en reconnaît officiellement que 4, deux dans chaque groupe géographique. Certaines races nordiques qui ont très peu de roux sur les ailes sont traitées par lui comme des sous-espèces du francolin à ailes grises.
Dans le groupe du sud, seuls sont considérés comme valides : F.L. levaillantoides (Afrique du Sud, nord et centre de la Namibie), sont inclues dans cette sous-espèce les variantes pallidior, ludwigi, gariepensis, watti, langi et kalaharica - F.L. jugularis (Nord Namibie et Angola) inclut les variantes cunenensis et stresemanni. Dans le groupe nord, seuls sont pris en compte : F.L. gutturalis, une sous-espèce très particulière qui vit en Erythrée et F.L. lorti (Soudan, Ouganda, Ethiopie et Somalie). Cette dernière inclut également les variantes archeri, stantoni et friedmanni.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le statut de cette espèce est assez difficile à définir principalement pour les populations du nord du continent. Le francolin d'Archer n'est pas rare en Ethiopie, mais les renseignements sont assez anciens en ce qui concerne la Somalie et Djibouti. En Ouganda, cet oiseau est confiné aux environs du mont Moroto. En Namibie et sans doute au Botswana, les effectifs sont en légère progression. En Afrique du Sud, où la population est estimée à plus de 100 000 individus, elle est par contre en déclin. Globalement, l'espèce est considérée comme ne posant pas de problème.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 22/12/2009 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net