Garrot d'Islande

Bucephala islandica - Barrow's Goldeneye

Systématique
  • Ordre
    :

    Ansériformes

  • Famille
    :

    Anatidés

  • Genre
    :

    Bucephala

  • Espèce
    :

    islandica

Descripteur

(Gmelin, JF, 1789)

Biométrie
  • Taille
    : 53 cm
  • Envergure
    : 67 à 84 cm.
  • Poids
    : 1000 à 1304 g
Longévité

18 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Le Garrot d'Islande est un canard plongeur de taille moyenne dont l'aspect est proche de celui de son cousin le garrot à œil d'or. Il est un peu plus grand que ce dernier. La tête est volumineuse, le front abrupt et la calotte arrondie (triangulaire chez le garrot à œil d'or), le bec est plus court que celui de son cousin. La tête du mâle en plumage nuptial est noire, avec un croissant blanc sur la joue entre l'œil jaune et le bec. Le dos est noir, le ventre, la poitrine et les flancs sont blancs. De loin il apparaît plus sombre que le garrot à œil d'or, en effet les scapulaires sont noires et portent seulement une rangée de pois blancs, au lieu d'être presque entièrement blanches. La femelle est plus petite que le mâle, elle ressemble beaucoup à sa cousine à œil d'or (tête brun foncé, œil jaune, cou et poitrine gris clair, dos gris, ventre blanc), et s'en différencie par la forme de la tête (arrondie avec front vertical au lieu de triangulaire) et du bec (court). Mâle et femelle ont les pattes orange. Le mâle en éclipse ressemble à la femelle. Les jeunes également, mais leur œil est marron.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Barrow's Goldeneye,
  • Porrón Islándico,
  • Olho-dourado da Islândia,
  • Spatelente,
  • izlandi kerceréce,
  • Исландский гоголь,
  • 巴氏鹊鸭,
  • IJslandse Brilduiker,
  • Quattrocchi d'Islanda,
  • Islandsknipa,
  • Islandsand,
  • sierpiec,
  • hlaholka veľká,
  • hohol islandský,
  • Islandsk Hvinand,
  • amerikantelkkä,
  • ,
  • キタホオジロガモ,

Voix chant et cris

Généralement silencieux. En parade produit de faibles grognements. En vol les ailes du mâle émettent un sifflement caractéristique.

Habitat

Il vit sur les lacs et rivières de la toundra. Bon nageur, les cours d'eau agités ne lui font pas peur. Volontiers sédentaire, il peut hiverner, se reproduire et muer au même endroit (Islande). Dans les régions où les conditions météo hivernales sont trop rudes, il migre vers les estuaires et le littoral (Rocheuses et Canada).

Comportement traits de caractère

Le mâle est très impliqué dans la parade nuptiale, qui l'occupe toute la première partie de l'année. Il définit comme territoire un périmètre aquatique autour duquel les escarmouches avec les congénères masculins sont fréquentes. En dehors de la saison de reproduction il est plutôt grégaire.

Alimentation mode et régime

Il se nourrit d'invertébrés aquatiques divers, les adultes apprécient surtout les crustacés ; les larves de mouches et autres insectes figurent également au menu. Lors de l'hivernage sur les côtes, il consomme aussi des moules et mollusques divers.

Reproduction nidification

Le Garrot d'Islande niche dans des cavités (crevasse de falaise ou de champ de lave, trou dans un arbre si la zone est boisée, nichoir prévu à son attention). Le nid est tapissé de duvet. La femelle pond de 8 à 12 œufs et les couve pendant 28 à 30 jours. Les jeunes sont autonomes vers 70 jours.

Distribution

En Europe, on ne le trouve qu'en Islande où il est sédentaire (se déplace vers les zones d'eau libre en cas de gel). En Amérique du Nord, on le trouve surtout dans les Rocheuses et le nord-ouest du Canada. Il semble avoir disparu du Groenland où il nichait jusqu'à récemment.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce n'est pas menacée, la population nord-américaine est en augmentation.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 09/10/2014 par Régine Le Courtois Nivart © 1996-2016 Oiseaux.net