Garrulaxe à face noire

Trochalopteron affine - Black-faced Laughingthrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Léiothrichidés

  • Genre
    :

    Trochalopteron

  • Espèce
    :

    affine

Descripteur

Blyth, 1843

Biométrie
  • Taille
    : 26 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 66 à 80 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, la tête est presque entièrement noire, excepté une tache malaire blanche, des côtés de la nuque blancs et un demi-anneau orbital de la même couleur. Le dos est brun avec de fines écailles blanches ou grises selon la sous-espèce. Les ailes sont jaune-olive avec des pointes et une bordure extérieure grises. Les épaules sont ornées d'une petite tache circulaire noire. Les sous-caudales sont brun-roux. Les rectrices sont jaune-olive avec une extrémité gris-ardoise. Le menton est noir. Le reste des parties inférieures est brun-roux avec des marques blanches ou grises selon la sous-espèce. Chez la race nominale affinis, l'extrémité des plumes de la poitrine est blanc grisâtre, ce qui rend les marques très visibles. Chez la race bethelae, les liserés des plumes sont gris terne, ce qui rend les motifs vagues ou pratiquement indistincts. Les deux sexes sont identiques.
Les iris sont bruns ou olive-kaki. Le bec est noir-corne. Les pattes sont rosâtres ou brun-corne. Les griffes sont brun foncé.
Les jeunes représentent une pâle version des adultes. Chez eux, les écailles grises du manteau et les marques cendrées de la poitrine sont absentes. Les rectrices sont plus étroites . Les caractères spécifiques aux jeunes timaliidés sont également absents.

Indications subspécifiques 6 Sous-espèces

  • Trochalopteron affine affine (w and c Nepal and adjacent s Tibet)
  • Trochalopteron affine bethelae (e Nepal, Bhutan, ne India and adjacent s Tibet)
  • Trochalopteron affine oustaleti (n Myanmar and sw China)
  • Trochalopteron affine muliense (sw Sichuan to nw Yunnan. s China.)
  • Trochalopteron affine blythii (sc China)
  • Trochalopteron affine saturatum (c and se Yunnan. s China. and nw Vietnam)

Noms étrangers

  • Black-faced Laughingthrush,
  • Charlatán carinegro,
  • Schwarzscheitelhäherling,
  • Zwartmaskerlijstergaai,
  • Garrulo sghignazzante faccianera,
  • Svartkindad fnittertrast,
  • Svartkinnlattertrost,
  • timáliovec tmavohlavý,
  • sojkovec černolící,
  • Hvidskægget Skadedrossel,
  • valittajatimali,
  • xerraire caranegre,
  • krasnosójkowiec czarnolicy,
  • melnsejas vāvulis,
  • Чернолицая кустарница,
  • キンバネガビチョウ,
  • 黑顶噪鹛,
  • 黑頂噪鶥,

Voix chant et cris

Comme les autres oiseaux du genre, il a une conversation composée de petites rires et de gloussements. Son cri d'alarme est un "whirr-whirrer" roulant. Lorsqu'il chante, ce garrulaxe occupe une position élevée sur le sommet d'un buisson ou d'un rocher et il demeure dissimulé par le feuillage qui le surplombe. Le chant est une strophe lugubre et monotone constituée de 4 notes. Il est retranscrit de 2 façons différentes : soit "tu tsitü wiü", soit "to wee, to wee-you". Parfois, la phrase est plus complexe et donne : "you weary, wheoooo, eee-rrr, kay-luck". Les garrulaxes chantent surtout pendant la période de nidification.

Habitat

Les garrulaxes à face noire apprécient les buissons de rhododendrons, les chênes de petite taille et les massifs de bambou dans les forêts mixtes de chênes et de conifères, dans les forêts de sapins ou celles de bouleaux. Au dessus de la ligne des arbres, ils fréquentent les rhododendrons nains et les arbustes rabougris. De tous les oiseaux du genre Garrulax, c'est sans doute celui qui fréquente les altitudes les plus élevées. En effet, il niche entre 2400 et 4200 mètres, la plupart du temps au-dessus de 2800 mètres et en certaines occasions jusqu'à 4500 m. Pendant la saison hivernale, il réside entre 1600 et 3600 m . Dans le centre du Népal, la race nominale niche entre 2800 et 4100 m. Elle hiverne entre 1500 et 3600 m.

Comportement traits de caractère

Les garrulaxes à face noire restent en couples pendant la saison de nidification. Le reste des mois d'été, on les trouve en petites bandes desquelles sont exclues les autres espèces de timaliidés. Par contre, au cour de la période hivernale, ils acceptent volontiers la compagnie d'alcippes, en particulier l'alcippe de Hodgson (Alcippe vinipectus). Les garrulaxes à face noire recherchent leur nourriture dans les buissons, souvent à faible hauteur au-dessus du sol et parfois même à terre. Ils prospectent également à la cime des petits arbustes. Ces garrulaxes courent à la manière des rats dans les broussailles, sur le dessus des blocs de pierre moussus ou des troncs d'arbres tombés. Ils trottinent à grand vitesse et prennent rarement leur envol. Ce sont des oiseaux très timides, ce qui ne les empêche pas d'être bruyants lorsqu'ils sont excités.

Alimentation mode et régime

Ces garrulaxes sont majoritairement végétariens. Ils consomment en priorité les baies des plantes du genre Rubus, Vaburnum ou Gaultheria, des fruits tels que les fraises sauvages ou les pommes. Ils complètent leur menu avec des graines et des insectes de nombreuses catégories.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule aux mois de mai et juin. Le nid a la forme d'une coupe, l'extérieur est bâti principalement avec de la mousse et des brindilles, les contours avec des feuilles de rhododendrons, des racines et des brins d'herbe. L'intérieur est garni surtout avec des petites racines. Le diamètre du nid est de 18 centimètres. La largeur et la profondeur de la coupe sont respectivement de 7,5 et 5 centimètres. Le nid est placé dans un buisson, habituellement un rhododendron, entre 1 et 2 mètres 50 au-dessus du sol. Les œufs sont au nombre de 2 ou 3. Ils sont bleus avec une nuance verdâtre, ont des marques circulaires et des rouleaux brun noirâtre sur la partie la plus large de la coquille. Leur taille moyenne est de 28 mm sur 21. Comme beaucoup d'espèces du genre Garrulax, les parents montent une garde vigilante et font preuve d'une grande excitation et d'une grande véhémence à l'égard des intrus. La durée d'incubation et de séjour au nid sont à ce jour inconnus.

Distribution

Le garrulaxe à face noire est un oiseau de l'Himalaya. La race nominale G.a. affinis réside exclusivement dans l'ouest et le centre du Népal. La race G.a. bethelae vit dans l'est du Népal, au Darjeeling, au Sikkim, au Bhoutan et dans l'ouest du NEFA. L'aire de cette espèce déborde en dehors de l'Inde. 4 nouvelles sous-espèces y sont connues : G.a. oustaleti (nord de la Birmanie et sud de la Chine) - G.a. blythii (sud-centre de la Chine au Gansu et au Sichuan) - G.a. muliense (Chine Méridionale, au Yunnan) - G.a. saturatum (Yunnan et nord Vietnam).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cet oiseau sédentaire, sujet à des mouvements altitudinaux, est commun ou assez commun sur l'ensemble de son aire de répartition. Aux altitudes qu'il fréquente, son habitat n'est guère menacé. A notre connaissance, aucune mesure particulière n'est prise pour sa protection en dehors de l'existence d'espaces protégés comme les parcs nationaux.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Garrulaxe à face noireFiche créée le 15/08/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net