Garrulaxe d'Elliot

Trochalopteron elliotii - Elliot's Laughingthrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Léiothrichidés

  • Genre
    :

    Trochalopteron

  • Espèce
    :

    elliotii

Descripteur

Verreaux, J, 1871

Biométrie
  • Taille
    : 26 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 40 à 72 g
Distribution

Distribution

Description identification

Garrulaxe d'Elliot
adulte plum. nuptial

Ce garrulaxe de taille moyenne et à la queue longue affiche un plumage gris-brun avec un capuchon gris rosâtre, des ailes et des bords de rectrices olive doré ainsi qu'un abdomen châtain. Chez les adultes, la calotte est gris laiteux nuancé de rosâtre. Cette teinte assez originale se fond dans le gris-brun-olive des parties supérieures. Le manteau est tapissé de taches gris terne et sombres. Les primaires externes sont liserées de gris clair, les primaires internes ont de fines bordures orangées. Le reste du dessus des ailes est jaunâtre nuancé d'olive doré. Les tertiaires sont grisâtres . La queue est grise avec un fort lavis olive doré qui est plus visible sur les filets extérieurs des rectrices. La pointe de la queue est terminée de blanc.
La face (c'est à dire les lores, le sourcil, les joues et les oreillons) sont gris-brun noirâtre. Le menton, la moustache et le côté du cou jusqu'à l'abdomen sont rosâtres avec une nuance gris-brun. Les plumes du côté du cou et de la poitrine ont de minuscules taches blanches sur les bordures. Le bas du ventre et les cuisses sont châtain rosâtre, la zone anale châtain.
Les iris varient du jaune très clair à la couleur cannelle foncé. Le bec est noirâtre, les pattes jaune-chair. Le mâle et la femelle sont identiques. Chez les juvéniles, les mouchetures blanches sur les épaules et sur le manteau sont absentes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Elliot's Laughingthrush,
  • Charlatán de Elliot,
  • Elliothäherling,
  • barna álszajkó,
  • Elliots Lijstergaai,
  • Garrulo sghignazzante di Elliot,
  • Gulvingad fnittertrast,
  • Sichuanlattertrost,
  • timáliovec horský,
  • sojkovec středočínský,
  • Gråhovedet Skadedrossel,
  • keltasiipitimali,
  • xerraire d'Elliot,
  • krasnosójkowiec górski,
  • Eliota vāvulis,
  • Желтокрылая кустарница,
  • カキハガビチョウ,
  • 橙翅噪鹛,
  • 橙翅噪鶥,

Voix chant et cris

Le chant est puissant, clair et relativement haut perché, il consiste en une série de 3 phrases délivrées à des intervalles de 3 à 9 secondes, la dernière ayant une qualité quelque peu tremblotante, ce qui donne généralement "whi-pi-piu", "whi-pi-piwu" ou "whi-pi-pirru". Le chant est souvent accompagné de "ppeu peu peu" antiphoniques délivrés sans doute par la femelle. Le chant est parfois également décrit comme un sifflement puissant et élastique "twiii-aa-woo" qui est répété après une courte pause. Il existe une variante plus rapide et moins continue "fuwit tyiu tyiu". Les cris sont des sortes de protestations aiguës et quelque peu atténuées.

Habitat

Les garrulaxes d'Elliot fréquentent les fourrés, les sous-bois et les massifs de bambous qui sont situés au niveau de la limite des arbres ou un peu au-dessus. On les trouve également dans les forêts ouvertes qui ont de larges feuilles, dans les boisements mixtes de pins et de genévriers, souvent à proximité des habitations. On peut aussi les observer dans les jardins ou en bordure des champs cultivés. Ces oiseaux vivent de 1 000 à 4 200 mètres d'altitude. De tous les garrulaxes, ce sont ceux qui ont la plus grande variation altitudinale.

Comportement traits de caractère

Les garrulaxes d'Elliot vivent en solitaire, en couples ou en petites bandes. En hiver, ils se rassemblent parfois en plus grands groupes qui peuvent atteindre une vingtaine d'individus. Ces oiseaux ne sont pas timides et ils s'approchent habituellement à faible distance des lieux d'habitation.
Leurs mœurs sont assez semblables à celles des garrulaxes d'Henri (Trochalopteron henrici).

Alimentationmode et régime

On ne connaît pas le détail du menu. Les garrulaxes d'Elliot consomment vraisemblablement des invertébrés et ils complètent leur régime avec quelques matières végétales. Ces oiseaux recherchent leur nourriture généralement à terre ou à une faible hauteur au-dessus du sol.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule de juillet à septembre. Le nid est une coupe assez grossière construite avec des tiges de mousse, des feuilles et de la végétation morte. Les parois sont garnies avec des fines brindilles. Il est placé entre 0,5 et 3,5 mètres au-dessus du sol dans un petit arbre ou dans un buisson.
La ponte comprend 2 ou 3 œufs, de couleur bleu-vert pâle avec des taches et des lignes irrégulières brun noirâtre. On ne possède aucune information sur la durée d'incubation et sur le séjour des jeunes au nid.

Distribution

Les garrulaxes d'Elliot sont endémiques de Chine. Leur aire de distribution s'étend du Qinghaï et du nord du Gansu en direction de l'est jusqu'en Mongolie Intérieure et en direction du sud jusqu'au Tibet et au Yunnan, Guizhou, Ningxia, Shaanxi et Hubei. Leur territoire déborde légèrement sur l'extrême nord de l'Inde (est de l'Arunachal Pradesh).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, cette espèce n'est pas menacée globalement. Elle est commune en Chine, notamment dans une réserve protégée du Sichuan. Elle est probablement rare ou locale dans le nord de l'Inde.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Garrulaxe d'ElliotFiche créée le 05/11/2013 par
publiée le - modifiée le 2013-11-13 14:30:49 © 1996-2019 Oiseaux.net