Garrulaxe varié

Trochalopteron variegatum - Variegated Laughingthrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Léiothrichidés

  • Genre
    :

    Trochalopteron

  • Espèce
    :

    variegatum

Descripteur

Vigors, 1831

Biométrie
  • Taille
    : 26 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 57 à 79 g
Distribution

Distribution

Description identification

Garrulaxe varié
adulte

Ce garrulaxe de taille moyenne, de couleur chamois et olive, se caractérise principalement par le bas de sa face blanchâtre, sa large rayure médiane noire ainsi que ses ailes et sa queue noires, blanches et grises. Chez les individus de la race nominale, le front est chamois terne, le capuchon est vaguement strié de brun-gris pâle. Les parties supérieures sont ocre avec une nuance d'olive grisâtre. La partie haute des ailes a de larges bordures cannelle au niveau des grandes couvertures. Les couvertures primaires sont noires ainsi que la base des secondaires. Les tertiaires noires ont du blanc sur les filets extérieurs. La bordure de l'aile est gris clair et gris ocré. La queue noirâtre affiche une large bande subterminale grise et des terminaisons blanchâtres.
Les lores, la tache à la base de la mandibule inférieure et le pourtour des yeux sont noirâtres, mettant en valeur le gris des couvertures auriculaires. Le reste de la zone de la moustache est chamois, se transformant en couleur blanche à l'arrière. Le menton et la partie centrale de la gorge forment une bavette noirâtre.La poitrine et le ventre varient du gris-ocre brun au chamois-gris, se fondant dans l'ocre-roux du bas de l"abdomen, des cuisses et du bas-ventre.
Les iris sont jaune pâle, jaune-vert pâle, brun jaunâtre ou bruns. Le bec est noir ou brun sombre, mais avec un peu de jaune à la base de la mandibule inférieure. Les pattes sont rougeâtre pâle, brun-orange, brun clair ou couleur chair. Le mâle et la femelle sont identiques. Les juvéniles ont des couleurs plus chaleureuses mais leurs motifs décoratifs sont moins bien définis que chez les adultes.
La race simile diffère de la nominale par ses liserés gris argenté plus uniformes sur les rectrices externes, les primaires et les secondaires. Le front est plus pâle et plus terne, la poitrine et les flancs sont plus gris, le côté de la gorge est plus blanc. La race nuristani est semblable à la précédente mais l'ensemble du plumage est plus gris, le capuchon et la nuque plus sombres.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Trochalopteron variegatum nuristani (ne Afghanistan and nw Pakistan)
  • Trochalopteron variegatum simile (n Pakistan to n India)
  • Trochalopteron variegatum variegatum (w and c Himalayas)

Noms étrangers

  • Variegated Laughingthrush,
  • Charlatán variegado,
  • Buntflügelhäherling,
  • Prachtlijstergaai,
  • Garrulo sghignazzante variegato,
  • Gråvingad fnittertrast,
  • Gråvingelattertrost,
  • timáliovec pestrý,
  • sojkovec pestrý,
  • Broget Skadedrossel,
  • kirjonaurutimali,
  • xerraire variegat,
  • krasnosójkowiec szaroskrzydły,
  • raibspārnu vāvulis,
  • Пестрокрылая кустарница,
  • ヒマラヤガビチョウ,
  • 杂色噪鹛,
  • 雜色噪鶥,

Voix chant et cris

Le chant consiste en une longue série de phrases sifflées, puissantes, musicales et portant à longue distance : "weet-a-weer", "weet-a-woo-weer", "zdreep-deeu-ee-weeuh" et "deeo-pee-weeah". On peut également entendre des "p'ti-pieeyou" et des "pitee-whee" musicaux et puissants. Les chants ont également été décrits comme des riches et douces phrases complexes composées de notes descendantes précédées de quelques brusques saccades introductives "chitilurk-fwúúrl(-turk)". Quand ils sont alarmés, les garrulaxes variés émettent des notes atténuées grinçantes et grommelantes.

Habitat

Les garrulaxes variés fréquentent les forêts ouvertes de sapins, de bouleaux ou de chênes avec des rhododendrons denses, des massifs de bambous et des buissons. Au dessus de la ligne des arbres, on les trouve dans les rhododendrons rabougris et aux lisières des forêts, dans les lauriers à floraison remarquable du genre Viburnum. On peut aussi les observer dans divers types de jungles ou de sous-bois épais, particulièrement en hiver. Les parcelles ouvertes de saules et les jardins sont parfois visités. Ces oiseaux vivent entre 1 800 et 4 200 mètres d'altitude en été. Pendant la période hivernale, lorsque le climat devient rigoureux, certains descendent localement jusqu'à 1 000 mètres.

Comportement traits de caractère

Les garrulaxes variés ne sont pas timides. Toutefois d'après Ali et Ripley, ces oiseaux aiment bien se dissimuler. Quand ils se restaurent, ils sautent énergiquement dans les branches proches du tronc mais ils plongent dans le couvert à la moindre alarme. Quand ils volent, leurs battements d'ailes ont peu d'amplitude et ils alternent avec de courtes périodes de navigation au cours desquelles leur queue est largement déployée.
Les garrulaxes variés sont sédentaires. Même pendant les périodes où le climat est rude, les mouvements altitudinaux en direction des vallées sont relativement limités.

Alimentation mode et régime

Les garrulaxes variés consomment des insectes, des fruits et baies. Ils recherchent leur nourriture en couples en été et en petits groupes pouvant compter jusqu'à une vingtaine d'individus en hiver. Ils prospectent majoritairement dans les buissons et à terre mais il leur arrive également de grimper dans les arbres.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule du mois d'avril au mois d'août. Le nid est une structure compacte quoique fragile, il a la forme d'une coupe peu profonde et il est construit avec des herbes grossières, des feuilles mortes, des lanières d'écorce de bouleau, des racines, des brindilles, de la mousse, des herbes plus douces et plus raffinées ainsi que des aiguilles de sapins. Tous ces matériaux d'origine végétale sont liés ensemble avec des fines herbes et des aiguilles de pin. La construction est placée entre 0,15 et 6 mètres au-dessus du sol, dans un buissson, un petit arbre ou sur la branche basse d'un grand arbre. Il est parfois situé dans une épaisse touffe d'herbes.
La ponte comprend entre 2 et 5 œufs (la plupart du temps 3-4), de couleur bleu-vert défraîchi à bleu. La coquille est recouverte de taches ou de mouchetures rouge-foie, brun rougeâtre, brun jaunâtre, violet pâle ou rouge violacé. L'incubation est assurée par les deux parents pendant une période dont la longueur n'est pas déterminée. La durée du séjour des jeunes au nid n'est pas connue. Le nid est occasionnellement parasité par le coucou à ailes courtes ou coucou indien (Cuculus micropterus).

Distribution

Les garrulaxes variés sont originaires de l'extrême nord du sous-continent indien, de l'est de l'Afghanistan jusqu'au sud de la Chine en passant par le Népal, au pied de l'Himalaya. Dans ce vaste espace géographique qui va de l'ouest à l'est, on reconnaît officiellement 3 sous-espèces : T. v. nuristani (Nord-Est-Afghanistan). - T. v. simile (nord et nord-est du Pakistan vers l'est jusqu'au nord de l'Inde (nord de l'Himachal Pradesh). - T. v. variegatum (sud de l'Himachal Pradesh vers l'est jusqu'à l'Uttaranchal Pradesh, l'ouest et le centre du Népal et le sud de la Chine voisine (Sud-Xizang).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, cette espèce n'est pas globalement menacée. Elle est localement commune au Pakistan et relativement répandue dans la vallée de Palas, dans la North-West Frontier Province. Elle est également commune au Népal ou une partie assez significative de la population mondiale réside dans les parcs nationaux. Elle est considérée comme localement commune en Inde, notamment dns certaines zones protégées de l'Utteranchal et de l'Himachal Pradesh.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 01/11/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net