Geai de Lidth

Garrulus lidthi - Lidth's Jay

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Corvidés

  • Genre
    :

    Garrulus

  • Espèce
    :

    lidthi

Descripteur

Bonaparte, 1850

Biométrie
  • Taille
    : 38 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 125 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les geais de Lidth ont un bec puissant, une queue relativement longue, étagée et arrondie à son extrémité. Les vibrisses nasales sont courtes mais épaisses. Les plumes du capuchon sont quelque peu allongées. Les plumes du front et des lores sont légèrement raidies. Chez l'adulte, le front, les narines, les lores, le menton et la gorge sont noirs, cette dernière étant recouverte de fines stries blanches. Le reste de la tête, le cou, le haut du manteau et la poitrine affichent une couleur bleu-pourpre foncé éclatant. La partie basse de la poitrine passe progressivement du violet rougeâtre foncé au châtain-roux avec des teintes mauves sur le ventre, les flancs et la zone anale. Les parties supérieures sont châtain-roux plus foncé, avec des reflets violacés, ceci étant plus apparent en plumage frais, lorsque les plumes ont des extrémités violettes. En plumage usé, les parties supérieures paraissent plus châtain. Les ailes présentent un aspect presque entièrement bleu-violet foncé, avec cependant de fines barres noires sur les couvertures alaires et les secondaires. Les secondaires ont des marques subterminales noires et des pointes blanches. La queue a la même coloration que les ailes, mais avec une bande subterminale noire et une évidente extrémité blanche. Le bec est blanc jaunâtre, avec une tache verte à la base. Les pattes sont gris foncé. Les iris affichent une couleur bleu-violet foncé.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Lidth's Jay,
  • Arrendajo de Lidth,
  • Prachthäher,
  • kékfejű szajkó,
  • Lidth's Gaai,
  • Ghiandaia di Lidth,
  • Amamiskrika,
  • Amamiskrike,
  • sojka dúbravová,
  • *sojka nádherná,
  • Nanseiskovskade,
  • riukiunnärhi,
  • gaig de Lidth,
  • sójka wspaniała,
  • Amami sīlis,
  • Украшенная сойка,
  • ルリカケス,
  • 琉球松鸦,
  • 琉球松鴉,

Voix chant et cris

Le cri que l'on entend le plus fréquemment est un "kraah" rauque et discordant qui sert de cri d'alarme lorsque l'oiseau est en danger. Il est émis avec une grande variété de tons et de longueur. Le geai de Lidth produit également un miaulement aigu qui semble être un cri de contact utilisé lorsque le couple se nourrit. Il semble que ce dernier cri soit utilisé presque exclusivement en période nuptiale.

Habitat

Les geais de Lidth fréquentent différents types de forêts, à la fois dans les collines et dans les plaines. Il peut s'agir de conifères, de forêts mixtes, ou de forêts d'arbres à feuilles caduques. Ces oiseaux vivent également dans les petits bois ombragés à proximité des villages. Les geais de Lidth sont endémiques des îles Nansei (autrefois îles Ryu-Kyu), situées dans le Pacifique, entre Kyu-shu (sud du Japon) et Taïwan. A l'intérieur de l'archipel, leur présence est avérée uniquement dans l'île d'Amami-Oshima et dans la petite île voisine de Kakeroma-Jima. Compte-tenu de son aire extrêmement réduite, l'espèce est monotypique. Il n'y a pas de sous-espèces.

Comportement traits de caractère

Cet oiseau sociable qui fréquente les zones boisées et les lisières, vit en couples ou en petits groupes, mais en automne, les familles se rassemblent en larges bandes qui peuvent compter jusqu'à 100 individus qui errent à travers les forêts et dans les habitats limitrophes. En dépit de leur aire réduite, ces geais sont relativement abondants et présentent d'assez fortes densités pour des corvidés vivant en forêt. Les couples nicheurs occupent des territoires qui mesurent de 150 à 300 mètres carrés. Ceux-ci ne sont pas défendus de manière agressive, cependant le mâle monte une garde vigilante et jalonne son territoire au moyen de cris répétés. Cet oiseau chante habituellement à partir de perchoirs élevés dans les arbres. La durée des cris est d'environ 3 minutes. Ils sont émis à une cadence plus rapide sur la fin et il se terminent brutalement. Les geais de Lidht ne craignent pas de s'attaquer et de poursuivre des prédateurs comme les corbeaux à gros bec (Corvus macrorhynchus) lorsque ceux-ci franchissent les limites de leur territoire.
Les geais de Lidth recherchent leur nourriture à tous les étages de la forêt, mais aussi dans les zones cultivées qui les bordent et même le long du littoral voisin. Ils s'alimentent avec des mouvements lourds et patauds dans les feuillages et dans les sous-bois, ne négligeant aucun recoin ni aucune lézarde. Certains observateurs affirment qu'ils s'aident parfois de leur bec pour grimper comme les perroquets ou qu'ils courent et qu'ils sautillent sur le plancher lorsqu'ils se nourrissent, deux actions qui sont plutôt rares et exceptionnelles. Leur vol ressemble à celui du geai d'Europe. Autrefois, il était considéré comme timide et prudent vis-à-vis des humains, mais après une longue période de protection dans certaines régions, il est devenu hardi et très familier.

Alimentation mode et régime

Ces geais se nourrissent principalement de glands, mais ils consomment aussi une grande variété d'invertébrés, de petits reptiles, des graines, des fruits, des baies et des petites patates douces. Comme d'autre espèces du genre Garrulus, ils sont réputés pour faire des réserves de glands .

Reproduction nidification

Le geai de Lidth est un nicheur solitaire. Son nid ressemble à celui du geai européen, mais il est construit dans des cavités d'arbres, des crevasses de falaise, des corniches à l'intérieur ou à proximité de bâtiments, entre 1 et 5 mètres au-dessus du sol. La ponte comprend 3 à 5 oeufs, de couleur bleu-vert pâle, habituellement sans taches mais parfois avec de fines mouchetures brunâtres. Le dépôt des oeufs intervient durant les mois de février et de mars.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Geai de LidthFiche créée le 21/10/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net