Gorgebleue à miroir

Luscinia svecica - Bluethroat

Gorgebleue à miroir

Gorgebleue à miroir

Luscinia svecica

((Linnaeus, 1758))


Ordre : Passériformes

Famille : Muscicapidés  ;

Genre : Luscinia

Espèce : svecica

Sous-espèces : 10 [+] [-]
Luscinia svecica svecica(widespread, also w Alaska)
Luscinia svecica namnetum(sw and c France)
Luscinia svecica volgae(ne Ukraine, c and e European Russia)
Luscinia svecica magna(e Turkey, the Caucasus and n Iran)
Luscinia svecica pallidogularis(Kazakhstan and Turkmenistan)
Luscinia svecica abbotti(n Afghanistan, n Pakistan and the nw Himalayas)
Luscinia svecica saturatior(mountains of c Asia)
Luscinia svecica kobdensis(w Mongolia and w China)
Luscinia svecica przevalskii(c China)
Luscinia svecica cyanecula(Netherlands, e France and c Spain to Belarus and nw Ukraine)

Biométrie :

Taille : 15 cm
Envergure : 23 cm.
Poids : 15 à 23 g

Longévité : 8 ans

Chant :

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : slavík modráček (cs), Blåhals (da), Blaukehlchen (de), Bluethroat (en), Ruiseñor Pechiazul (es), sinirinta (fi), Kékbegy (hu), Pettazzurro (it), オガワコマドリ (ja), Blåstrupe (nb), Blauwborst (nl), podróżniczek (pl), Pisco-de-peito-azul (pt), Варакушка (ru), slávik modrák (sk), Blåhake (sv), 蓝喉歌鸲 (zh)

Identification :
Gorgebleue à miroir La gorgebleue à miroir mâle adulte en été a les parties supérieures brunes. La queue arrondie est brun foncé avec la base rousse. Les parties inférieures présentent une belle bavette bleue avec un croissant roux à la base de la gorge. En dessous, la bavette bleue est bordée de trois bandes successives, noir, blanc et roux, en travers de la poitrine. Le bas de la poitrine et l'abdomen sont blancs. Les sous-caudales ont la base rousse.
La tête est brune, avec un très net sourcil blanc. Les yeux sont noirs. Le bec est noir avec la base inférieure jaune. Les pattes et les doigts sont gris-brun.
En plumage d'hiver, quelques plumes blanches envahissent la bavette bleue.
La femelle a la gorge et la poitrine blanchâtres, avec une bande de Gorgebleue à miroir taches noires en travers du haut de la poitrine. Elle a également des "moustaches" noires. Quelques femelles adultes peuvent avoir du bleu et du roux sur le bas de la poitrine, mais la plupart n'en ont pas.
Le juvénile a le plumage brun tacheté, faisant un effet d'écailles, mais il a la couleur rousse à la base de la queue, comme les adultes, juste un peu moins étendue.
Le jeune mâle a un peu de bleu sur les côtés de la gorge.

Chant : La gorgebleue à miroir a pour cri habituel un son dur répété, mais il peut aussi émettre un son plaintif.
Le chant fort et varié comprend beaucoup d'imitations d'autres espèces. Il est riche et soutenu, avec des notes sonnantes et des notes musicales, des Gorgebleue à miroir sifflements et des trilles.

Habitat : La gorgebleue à miroir se reproduit dans la toundra avec des zones buissonneuses, dans les bosquets, les lisières de forêts humides, les zones arbustives sur les collines et les zones montagneuses, souvent près de l'eau. On peut aussi la trouver jusqu'à 2000 mètres d'altitude.
Elle hiverne dans les zones broussailleuses au bord de l'eau et dans les roselières.

Comportements : La gorgebleue à miroir est insectivore. Elle se nourrit dans la végétation basse pour capturer des insectes. Quand elle est sur le sol, elle retourne les feuilles et le sol pour exposer les petits invertébrés qui s'y cachent. Elle attrape aussi des insectes au vol. Elle court sur le sol comme une souris. Elle reste cachée, courant sous le couvert. Elle adopte souvent une attitude dressée et peut rester immobile pendant un moment.
Pendant la parade nuptiale, le mâle chante souvent tout en effectuant des vols de parade. Il déploie sa queue en éventail pour mettre en valeur ses plumes rousses.
Le mâle garde sa partenaire contre les autres mâles, autour de la période du début de la ponte. Il reste à moins d'un mètre Gorgebleue à miroir d'elle, et la suit si elle quitte le nid. L'accouplement a lieu sous le couvert de la végétation.

Vol : La gorgebleue à miroir a un vol direct plutôt rapide.

Nidification : Le nid de la gorgebleue à miroir est situé sur le sol, caché dans un trou peu profond ou dans une touffe d'herbes. Le nid est construit par la femelle avec des herbes, de l'écorce, des racines et de la mousse. Il est tapissé de matériaux doux.
La femelle dépose 4 à 7 oeufs bleu pâle ou verts, tachetés de brun. L'incubation dure environ 13 à 15 jours, assurée par la femelle. Les poussins sont nidicoles. Les deux parents les nourrissent avec des insectes. Les jeunes quittent le nid au bout de 13 ou 14 jours. Si la femelle démarre une seconde ponte, le mâle s'occupera seul des jeunes de la première couvée.

Régime : La gorgebleue à miroir se nourrit principalement d'insectes, mais aussi de chenilles et de baies.

Protection / Menaces : Dans l'Union Européenne, il existe trois sous-espèces différentes de gorgebleue à miroir, l'une d'elles : L. s. namnetum est endémique. L'espèce est menacée, notamment par la modification et la disparition de son habitat dues aux reboisements et à l'agriculture intensive.

Sources :

 

Autres liens :
Iucn
Birdlife
Xeno_Canto
Avibase
Hbw Alive


Gorgebleue à miroir

Gorgebleue à miroir

Gorgebleue à miroir

Gorgebleue à miroir

Gorgebleue à miroir


Fiche créée le 07/11/2002 par Didier COLLIN


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 24/05/2016 04:22:33 - © 1996-2016 Oiseaux.net

La gorgebleue à miroir

Gorgebleue à miroir

Gorgebleue à miroir

Gorgebleue à miroir

Gorgebleue à miroir

Gorgebleue à miroir

Gorgebleue à miroir

Gorgebleue à miroir

Gorgebleue à miroir

Gorgebleue à miroir