Grive à ailes tachetées

Geokichla spiloptera - Spot-winged Thrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Geokichla

  • Espèce
    :

    spiloptera

Descripteur

Blyth, 1847

Biométrie
  • Taille
    : 23 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 70 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les turdidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. Ils possèdent généralement un bec assez long et fort, et des pattes robustes. La couleur de leur plumage est très variable. Beaucoup sont entièrement dans des tons discrets de brun, de gris ou de noir mais d'autres montrent des coul... lire la suite

Description identification

Les sexes sont identiques, bien que chez les femelles, la face soit généralement plus terne et plus grise. Chez les adultes, le capuchon, la nuque, le manteau et les scapulaires sont brun-olive, devenant plus brun sur le croupion et les couvertures sus-caudales. La queue est brun éclatant ou nuancé d'olive à la base et sur le bord de toutes les rectrices extérieures. Les couvertures alaires sont majoritairement brunes ou brun foncé. Les terminaisons blanches des moyennes et des grandes couvertures forment deux larges barres claires. L'ensemble des rémiges primaires présente une large bande brun clair. La face affiche de nombreux motifs : la zone qui va des lores jusqu'à l'œil est pâle ou blanchâtre. La partie inférieure est parcourue par une large moustache blanche, qui est soulignée par un trait malaire sombre. Les joues sont traversées verticalement par une large rayure brun sombre qui part de l'œil et se poursuit jusqu'à la gorge. Un anneau blanc à peine visible entoure l'orbite. Le menton et la gorge sont blancs, comme le reste des parties inférieures. La partie inférieure de la gorge, la poitrine, le ventre et les flancs portent d'abondantes taches brunes bien espacées. Les taches du ventre et des flancs sont généralement plus discrètes que celles de la poitrine. La zone anale et les sous-caudales sont uniformément blanches et sans taches. Le bec est noirâtre, légèrement plus pâle à la base de la mandibule inférieure. Les pattes et les pieds sont gris bleuâtre sombre ou grisâtres.
Les juvéniles diffèrent des adultes. Ils ont une face plus chamois ou chamois-orange avec des taches faciales plus noires. Leurs parties inférieures sont chamois-orange pâle avec des motifs et des taches plus brun foncé. Leur bec est brun avec une base jaunâtre.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Spot-winged Thrush,
  • Zorzal Alimoteado,
  • Tordo-do-ceilão,
  • Ceylondrossel,
  • ceyloni földirigó,
  • Vlekvleugellijster,
  • Tordo alimacchiate,
  • Fläckvingad trast,
  • Flekkvingetrost,
  • drozd škvrnitokrídly,
  • drozd srílanský,
  • Pletvinget Drossel,
  • srilankankirjorastas,
  • tord de Sri Lanka,
  • drozdaczek plamoskrzydły,
  • Цейлонский земляной дрозд,
  • セイロンジツグミ,
  • 斑翅地鸫,
  • 點翅地鶇,

Voix chant et cris

Le cri de contact est un "tzee" ténu, presque inaudible, assez semblable à celui d'un insecte. Le cri d'alarme est une simple note gazouillante, guère plus puissant que le précédent. Le chant est une suite riche et variée de courtes phrases dont le ton est agréable et dont la plupart des notes ressemblent à des sifflements humains. Il est délivré à l'aube ou juste avant le crépuscule à partir d'un perchoir retiré situé sur la branche basse d'un arbre ou dans un fourré épais. Les mâles qui séjournent sur leur territoire ont souvent tendance à imiter les chansons des autres.

Habitat

La grive à ailes tachetées est endémique de Sri Lanka. Bien que certaines populations clairsemées vivent en zone aride, on la trouve plus particulièrement dans les collines qui recouvrent la zone humide, jusqu'à 1800 mètres dans le centre et le sud de l'île. La grive à ailes tachetées fréquente les sous-bois et les massifs de bambous dans les forêts pluviales denses ou dans les parcelles boisées qui subissent un abattage sélectif. Son habitat privilégié se situe généralement entre 450 et 1500 m. On la trouve également dans des zones boisées éparses plus sèches, à la lisière des jungles de cardamome (elettaria), dans des plantations de cacao et des étendues de broussailles. La grive à ailes tachetées est une espèce sédentaire.

Comportement traits de caractère

La grive à ailes tachetées vit en solitaire. C'est un oiseau extrêmement timide et discret qui aime bien rester dissimulé sous le couvert épais. Il est toutefois d'une nature curieuse et il est assez facile de l'attirer hors de sa cachette en imitant son sifflement. Au crépuscule, la grive à ailes tachetées s'aventure parfois à découvert et se promène le long des pistes forestières. Elle passe une grande partie de son temps dans l'étage inférieur de la végétation et à terre où elle fouille énergiquement dans les empilements de feuilles et les végétaux en décomposition. Elle prospecte également les arbustes et les buissons pour y glaner des baies et des invertébrés. Il lui arrive parfois de poursuivre des insectes en vol. Au moindre dérangement, elle court rapidement se mettre à l'abri dans le sous-bois.

Alimentation mode et régime

On ne connaît pas les détails de son menu mais on sait que celui -ci est composé principalement d'invertébrés, comprenant des araignées, des papillons, des sauterelles et leurs larves ainsi que des vers de terre. Elles consomme également des fruits tombés, en particulier ceux de l'arbre à pain (artocarpus nobilis) et quelques baies.

Reproduction nidification

La nidification peut se dérouler pendant tous les mois qui vont de février à décembre mais elle a surtout lieu en fait de mars à début mai et d'août à décembre. Le nid est une large coupe désordonnée fabriquée avec de la mousse verte, des feuilles mortes et des petites brindilles. L'intérieur est garni avec des petites frondes de fougères, de la mousse, des racines, du crin et encore d'autres matériaux qui sont reconnaissables aux longs lambeaux qui pendent en désordre sur le dessous du nid. Ce dernier est généralement placé sur la fourche d'un jeune arbre jusqu'à 3 mètres au-dessus du sol. Mais il peut être situé également à une multitude d'autres endroits : petit arbre du sous-bois, sommet d'une fougère arborescente, occasionnellement sommet d'un buisson ou rebord d'un rocher recouvert de mousse. Il peut même être installé à terre entre les racines d'un grand arbre. La ponte comprend 2 ou 3 œufs, de couleur chamois clair ou vert bleuâtre pâle avec des mouchetures, des points et des marbrures lilas et brun rougeâtre. L'incubation est probablement assurée par les deux parents. Ceux-ci se chargent en commun de l'alimentation et du soin des jeunes. Il y a deux ou trois nichées dans la saison.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

C'est un oiseau rare ou localement commun. Il peut passer facilement inaperçu quand il ne chante pas. Pour beaucoup d'observateurs, il est quasiment menacé ou vulnérable en raison de son aire de distribution très limitée et d'importantes dégradations qui touchent son habitat.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 20/07/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net