Grive à dos roux

Geokichla erythronota - Red-backed Thrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Geokichla

  • Espèce
    :

    erythronota

Descripteur

Sclater, PL, 1859

Biométrie
  • Taille
    : 20 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 52 à 61 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les turdidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. Ils possèdent généralement un bec assez long et fort, et des pattes robustes. La couleur de leur plumage est très variable. Beaucoup sont entièrement dans des tons discrets de brun, de gris ou de noir mais d'autres montrent des coul... lire la suite

Description identification

Les sexes sont quasiment semblables. Chez le mâle adulte, le front et le capuchon sont roussâtres ou châtain-brun, s'éclaircissant ou devenant châtain plus clair sur le bas de la nuque, le manteau, le dos, le croupion et les sus-caudales. La partie basse des scapulaires est noire ou brun noirâtre. La queue est noire avec des coins blancs à l'extrémité des rectrices externes. L'ensemble des couvertures affiche une couleur noire avec deux barres alaires blanches d'inégale longueur. Le dessous des ailes est un mélange complexe de noir et de blanc. La partie supérieure des lores jusqu'au dessus de l'oeil, la base du bec, les joues et les oreillons sont blancs avec une fine bordure noire sur le sourcil et en arrière des oreillons. L'anneau oculaire est également blanc mais il est incomplet à cause d'une large rayure noire verticale qui démarre en dessous de l'orbite et traverse la partie centrale des joues. Le menton et les côtés de la gorge jusqu'au centre de la poitrine forment un vaste ensemble noir qui est souligné par une large bande blanche, elle-même doublée par une fine bande sombre. Les côtés du bas de la poitrine, le ventre et les flancs jusqu'aux sous-caudales sont blancs, mais avec d'abondantes barres noires sur le haut du ventre et sur les flancs. Le bec est vert bleuâtre clair avec une pointe crème. Les pattes et les pieds sont rose chair ou brun-rosâtre.
La femelle ressemble à son partenaire mais la calotte et le manteau sont plus pâles, les barres sur les flancs sont moins proéminentes et peuvent être nuancées de gris. Chez les immatures, le menton et le centre de la gorge sont chamois blanchâtre, et non pas noirs. Les côtés de la gorge sont tachés de pointillés ou de traits noirs. Le reste des parties inférieures est blanc sale ou chamois jaunâtre avec d'indistinctes barres noires à l'extrémité des plumes.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Geokichla erythronota erythronota (Sulawesi)
  • Geokichla erythronota kabaena (Kabaena I.. off se Sulawesi.)

Noms étrangers

  • Red-backed Thrush,
  • Zorzal de Lomo Castaño,
  • Sumbawadrossel,
  • vöröshátú földirigó,
  • Soembawa-lijster, Roodruglijster,
  • Tordo dorsocastano,
  • Rödryggad trast,
  • Rødryggtrost,
  • drozd červenochrbtý,
  • drozd černobřichý,
  • Celebesdrossel,
  • celebesinkirjorastas,
  • griva de dors rogenc,
  • drozdaczek zmienny,
  • Рыжеспинный земляной дрозд,
  • Anis punggung-merah,
  • ムナグロジツグミ,
  • 红背地鸫,
  • 紅背地鶇,

Voix chant et cris

La grive à dos roux est relativement discrète et ne produit que très peu de sons. Le cri est généralement une note ténue, très haute et fluide. Toutefois, quand elle se sent menacée, la race kabaena émet une série de cinq "chack" brefs et rudes. Le chant n'a jamais été enregistré. Il semble que ce soit une série de notes liquides, guère éloignée du chant traditionnel des grives.

Habitat

La race nominale vit dans les forêts primaires composées d'arbres à feuilles permanentes, aux alentours de 1000 mètres d'altitude. Le seul spécimen de la race mendeni que l'on connaisse fut capturé à un altitude d'environ 300 m. Les oiseaux qui vivent sur Taliabu sont aperçus dans des forêts modifiées, à une altitude proche du niveau de la mer. On les trouve surtout dans des parcelles ayant subi un abattage sélectif ou dans des zones dégradées qui possèdent des massifs de bambous. A Buton, les grives à dos roux fréquentent les forêts et leurs lisières. On les trouve toujours dans les sous-bois. La race qui vit à Kabaena vit dans des fragments de forêt modifiée ou dans des zones de broussailles avec quelques arbres épars. Elle est apparemment moins réservée que les autres sous-espèces et elle n'hésite pas à pénétrer dans les espaces ouverts ou à s'aventurer sur les routes forestières.

Comportement traits de caractère

La grive à dos roux vit habituellement en solitaire ou en couple. Occasionnellement, on la trouve en petites bandes lâches d'origine familiale. C'est un oiseau extrêmement discret, aimant se retirer sous le couvert. C'est la raison pour laquelle il passe assez facilement inaperçu. Cependant, la race qui vit à Kabaena n'est pas particulièrement timide. On a l'occasion de l'apercevoir plus fréquemment que les autres sous-espèces car elle a pris l'habitude de s'aventurer dans les espaces ouverts. La grive à dos roux recherche sa nourriture de façon discrète. Elle prospecte à faible hauteur dans les zones fortement ombragées, sous les arbres, les arbustes ou plus particulièrement sur le sol. Elle s'y déplace à la manière typique d'une grive, sautillant ou faisant des bonds sur le plancher ou se perchant parfois sur les branches basses. Lorsqu'une autre espèce envahit son territoire, elle s'élance à toute vitesse vers elle pour tenter de la chasser. Elle s'envole précipitamment pour fuir un prédateur.

Alimentation mode et régime

La grive à dos roux possède un régime principalement insectivore. Elle consomme surtout des coléoptères mais également d'autres insectes et leurs larves. Elle complète son menu avec d'autres invertébrés : vers de terres, escargots, mollusques etc...

Reproduction nidification

On ne possède pratiquement aucun renseignement. Un nid a été découvert au mois d'avril sur la fourche d'une souche d'arbre située à faible hauteur. Le nombre d'oeufs, la durée d'incubation, les différentes moeurs reproductives sont pour l'instant inconnus.

Distribution

La grive à dos roux est endémique de Sulawesi , en Indonésie. Trois sous-espèces sont officiellement reconnues à ce jour. La race nominale, Zoothera erythronota erythronota, est plus courante dans le nord et le nord-est de l'île principale. La race mendeni se trouve exclusivement dans l'île Peleng, dans l'archipel de Banggai. La race kabaena, vit dans l'île éponyme située au sud-est de l'île principale. Les oiseaux qui vivent à Taliabatu, Sula et Buton pourraient à l'avenir bénéficier d'un statut spécial mais pour l'instant, ils ne possèdent aucune dénomination particulière.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Selon les régions, sa répartition est très inégale : elle peut être localement commune, peu commune ou rare. La race mendeni n'a pas été aperçue depuis 1938. Les oiseaux qui vivent sur Taliabu sont ceux qui souffrent le plus de la destruction de leur habitat. Dans l'ensemble, l'espèce est considérée comme presque menacée (Near Threatened - NT).

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Grive à dos rouxFiche créée le 14/09/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net