Grive à joues grises

Catharus minimus - Grey-cheeked Thrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Catharus

  • Espèce
    :

    minimus

Descripteur

Lafresnaye, 1848

Biométrie
  • Taille
    : 19 cm
  • Envergure
    : 28 à 32 cm.
  • Poids
    : 26 à 30 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les turdidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. Ils possèdent généralement un bec assez long et fort, et des pattes robustes. La couleur de leur plumage est très variable. Beaucoup sont entièrement dans des tons discrets de brun, de gris ou de noir mais d'autres montrent des coul... lire la suite

Description identification

Espèce accidentelle en France (observée à Ouessant dans le Finistère). Originaire du nord du continent américain. Cette grive de petite taille a le dessus brun et le dessous blanc maculé de taches ovoïdes. Les taches s'estompent sur les flancs (sont constantes chez la Grive musicienne). Joues tachées de gris. Peut-être confondue avec une autre occasionnelle, la Grive à dos olive, qui elle a le haut de la poitrine chamois.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Catharus minimus minimus (ne Siberia, Alaska and Canada)
  • Catharus minimus aliciae (e Canada)

Noms étrangers

  • Grey-cheeked Thrush,
  • Zorzalito Carigrís,
  • Sabiá-de-cara-cinza / Tordo-de-faces-cinzentas,
  • Grauwangendrossel,
  • szürkearcú fülemülerigó,
  • Grijswangdwerglijster,
  • Tordo guancegrigie,
  • Gråkindad skogstrast,
  • Gråkinnskogtrost,
  • drozd sivolíci,
  • drozd šedolící,
  • Gråkindet Skovdrossel,
  • tundrarastas,
  • griveta de galtes grises,
  • Hlýraþröstur,
  • drozdek szarolicy,
  • pelēkvaigu strazds,
  • aljaški cikovtnik,
  • Малый дрозд,
  • ハイイロコツグミ,
  • 灰颊夜鸫,
  • 灰頰夜鶇,

Voix chant et cris

La grive à joues grises est souvent silencieuse. Son chant est un mince sifflement.

Habitat

La grive à joues grises se reproduit dans les denses forêts d'épicéas. Mais elle hiverne dans les forêts tropicales.

Comportement traits de caractère

La grive à joues grises se nourrit en sautillant sur le sol à la recherche d'insectes. Elle peut aussi se percher sur les arbres et dans les buissons, pour manger les fruits et les baies.
Les mâles poursuivent souvent les femelles à travers la forêt, en prélude à l'accouplement.
C'est un oiseau migrateur. Il parcourt de longues distances pour retrouver ses aires de reproductions préférées dans les forêts boréales et les régions arctiques.

Alimentation mode et régime

La grive à joues grises se nourrit d'insectes et de baies, mais elle consomme aussi des araignées et de petits invertébrés.

Reproduction nidification

La femelle construit le nid habituellement près du sol, dans la fourche d'un petit arbrisseau. Le nid de la grive à joues grises est volumineux, avec une armature de branchettes et de lichens. Il est tapissé de brins d'herbes sèches, fins et doux, et généralement placé à environ un mètre du sol.
La femelle dépose 3 à 4 œufs légèrement verdâtres et tachetés. La ponte a lieu début juin. L'incubation dure environ deux semaines, assurée par la femelle. Les poussins sont nourris par les deux parents, jusqu'à leur abandon du nid, au bout d'une semaine et demie.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 26/05/2004 par Alexandre Knochel © 1996-2017 Oiseaux.net