Grive andromède

Zoothera andromedae - Sunda Thrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Zoothera

  • Espèce
    :

    andromedae

Descripteur

Temminck, 1826

Biométrie
  • Taille
    : 25 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 108 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les turdidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. Ils possèdent généralement un bec assez long et fort, et des pattes robustes. La couleur de leur plumage est très variable. Beaucoup sont entièrement dans des tons discrets de brun, de gris ou de noir mais d'autres montrent des coul... lire la suite

Description identification

Les sexes sont identiques. Toutefois, la femelle présente un dessus légèrement plus brun-gris. Chez les adultes, les parties supérieures, du front jusqu'aux sus-caudales, sont entièrement gris-ardoise, mais les plumes des scapulaires, du manteau, du dos et du haut du croupion ont des terminaisons sombres ou noirâtres, ce qui donne au dessus un aspect partiellement écaillé. La queue est brun sombre, excepté la paire de rectrices centrales qui est nuancée de gris-brun et les rectrices extérieures qui sont brun plus clair. L'ensemble des couvertures alaires est noirâtre ou brun sombre avec de larges liserés gris sur les grandes couvertures. Le dessous de l'aile est également sombre ou noirâtre mais avec quelques taches claires au niveau des axillaires et une bordure blanche au niveau des petites couvertures. Les motifs qui décorent la face sont nombreux : l'oeil est entouré par un anneau blanchâtre, les lores sont gris blanchâtre, les joues et les couvertures auriculaires sont mouchetées de blanc. Le bas de la face est parcouru par une large moustache gris clair qui est elle même soulignée par un étroit trait malaire noir. Le menton et la gorge sont blanc sale devenant gris sur les côtés. La poitrine et les côtés du cou sont également gris s'éclaircissant au niveau du centre de la poitrine. Les côtés de la partie inférieure de la poitrine, le haut du ventre et les flancs sont ornés de motifs en forme de diamant avec une large bordure noire. Le bas ventre et les couvertures sus-caudales sont blancs. Le bec longiligne est souvent terminé par un crochet. Il est noir ou grisâtre avec un peu de jaune sur le bord tranchant. Les pattes et les pieds varient du rose cendré au violet grisâtre ou brun-corne clair.

Les immatures de première année ont un dessus brun plus sombre que les adultes avec des traits couleur chamois sur le centre du capuchon, de la nuque, des scapulaires, du manteau et du dos. Des stries chamois-orange marquent également l'ensemble des couvertures. La poitrine, le ventre et les flancs sont fortement écaillés de motifs en forme de chevrons. La mandibule inférieure est souvent couleur corne foncé.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Sunda Thrush,
  • Zorzal de Andrómeda,
  • Andromedadrossel,
  • Androméda-földirigó,
  • Andromeda-lijster,
  • Tordo della Sonda,
  • Sundatrast,
  • Sundatrost,
  • drozd sundský,
  • drozd indonéský,
  • Andromedadrossel,
  • sundankirjorastas,
  • griva de flancs escamats,
  • drozdoń łuskowany,
  • Индонезийский земляной дрозд,
  • Anis hutan,
  • アミメジツグミ,
  • 巽他地鸫,
  • 巽他地鶇,

Voix chant et cris

Les oiseaux sont surtout entendus en juin. On ne possède pas de description détaillée de leur voix.

Habitat

Dans les petites îles telles que Lombok, Sumbawa et Flores, c'est un oiseau qui fréquente surtout les forêts de collines entre 450 et 920 mètres. A Bali, il vit à des altitudes supérieures, de 1200 à 1300 m, alors qu'à Enggano, on peut le trouver de 1200 à 1600 m ou légèrement plus bas. A Java et aux Philippines où les îles sont plus vastes, la grive andromède s'installe dans les forêts moussues de montagne au-dessus de 1000 mètres. Dans le parc national du mont Malindang, dans le nord de Mindanao, elle peut grimper jusqu'à 2230 mètres. La grive andromède est principalement originaire de l'Indonésie où son aire couvre presque toutes les îles de Sumatra à Timor. D'ailleurs, son nom anglais peut se traduire littéralement de la façon suivante : grive terrestre de la Sonde. Toutefois, on la trouve également aux Philippines (Luzon, Mindoro, Negros et Mindanao). Malgré l'assez grande distance qui sépare les populations, il n'y a pas de races et l'espèce est considérée comme monotypique.

Comportement traits de caractère

La grive andromède vit en solitaire ou en couple. Elle est extrêmement timide et on ne peut généralement pas l'approcher. Elle passe une grande partie de son temps à une faible hauteur dans l'épaisseur des sous-bois ou même à terre. Elle s'aventure parfois dans l'espace découvert que constituent les sentiers de forêts, mais elle reste toujours sur le qui-vive et elle est prompte à prendre son envol au moindre signe de danger. La grive andromède vole bas et habituellement à grande vitesse dans la végétation épaisse qui borde les lisières et les chemins transversaux. Elle recherche sa nourriture à terre dans la litière de feuille ou dans la végétation pourrissante. La grive andromède est une espèce sédentaire.

Alimentation mode et régime

La grive andromède possède un régime varié. Elle consomme principalement des insectes et leurs larves, des araignées, des escargots, des vers de terre, mais également des petits fruits lorsque ceux-ci sont abondants.

Reproduction nidification

On connaît peu de choses sur ses moeurs reproductives. A l'ouest de Java, la période de nidification se déroule de septembre à avril. Le nid est une structure en forme de coupe, de taille modeste mais inébranlable. Il est construit avec de la mousse, des petites racines, des tiges de feuilles et du lichen qui sont liés entre eux par un peu de boue et des fibres végétales. Le nid est placé généralement dans un arbre, à faible hauteur au-dessus du sol. La femelle y dépose 2 ou 3 oeufs, de couleur chamois ou vert pâle, avec d'abondantes taches ou mouchetures roussâtres et brun rougeâtre. On ne possède pas de renseignements sur la durée d'incubation ni sur la longueur du séjour au nid.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Ses effectifs n'ont pu être quantifiés avec précision car il s'agit d'un oiseau furtif qui passe très facilement inaperçu. Selon les régions où il habite, il est local, peu commun, ou rare, mais son avenir ne semble pas en danger. Il est classé par l'IUCN comme un oiseau à moindre risque.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Grive andromèdeFiche créée le 13/09/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net