Grive de Crossley

Geokichla crossleyi - Crossley's Ground Thrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Geokichla

  • Espèce
    :

    crossleyi

Descripteur

Sharpe, 1871

Biométrie
  • Taille
    : 21 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 63 à 82 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les turdidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. Ils possèdent généralement un bec assez long et fort, et des pattes robustes. La couleur de leur plumage est très variable. Beaucoup sont entièrement dans des tons discrets de brun, de gris ou de noir mais d'autres montrent des coul... lire la suite

Description identification

Les sexes sont identiques. Les adultes ont un front et une calotte châtain sombre ou roussâtre, virant au roux ou au châtain-roux sur la nuque et les côtés du cou. Le manteau, le dos et les scapulaires sont roussâtres ou châtain brunâtre, devenant plus éclatant ou plus roux sur le croupion et les sus-caudales. Les scapulaires ont une nuance olive qui est absente sur le reste des parties supérieures. La queue est brune ou brun-roux avec des terminaisons chamois clair sur la paire de rectrices extérieures. Les petites couvertures sont semblables aux scapulaires. Les moyennes couvertures sont noires ou brun noirâtre avec de larges terminaisons blanches . Les grandes couvertures sont identiques mais avec des bordures blanches plus étroites. Les rémiges sont brunes ou brun sombre. Le dessous des ailes est brun ou brun-olive avec des bases blanches ou argentées.
La base du bec et les lores sont noirs. La base du front et la partie supérieure des lores sont chamois-orange, formant une courte ligne au dessus des lores. L'anneau orbital est blanc et incomplet. Les joues et les couvertures auriculaires sont noires, ces dernières avec des mouchetures et des stries brun-orange. L'arrière des couvertures auriculaires est entièrement brun-orange, se prolongeant jusqu'à la nuque. Le menton et la gorge sont orange ou orange clair. La poitrine est orange foncé ou orange-roux, cette couleur faiblissant à peine sur le ventre et sur les flancs. La partie centrale du bas ventre, la zone anale et les sous-caudales sont blancs. Le bec court et trapu à la base présente une teinte noire. Les pattes et les pieds sont rosâtres ou couleur chair.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Geokichla crossleyi crossleyi (e Nigeria, Cameroon, Congo and w DRCongo)
  • Geokichla crossleyi pilettei (e DRCongo)

Noms étrangers

  • Crossley's Ground Thrush,
  • Zorzal de Crossley,
  • Crossleydrossel,
  • Crossley-földirigó,
  • Crossleys Lijster,
  • Tordo terragnolo di Crossley,
  • Svartkindad trast,
  • Sotfjestrost,
  • drozd tmavolíci,
  • drozd černolící,
  • Sortkindet Drossel,
  • kupenkirjorastas,
  • tord de Crossley,
  • drozdaczek ciemnolicy,
  • Земляной дрозд Кроссли,
  • フタオビツグミ,
  • 科氏地鸫,
  • 克洛氏地鶇,

Voix chant et cris

Le chant est un riche mélange de phrases pouvant contenir jusqu'à 10 notes. Il commence habituellement par deux notes basses puis il monte progressivement pour finir par un 'hor-her-heewo-chichiwo-tsitsi' aigu et inarticulé que l'oiseau répète à intervalles réguliers avec certaines modifications dans les notes. Les grives de Crossley chantent surtout un peu avant et pendant la saison de nidification.

Habitat

Les grives de Crossley fréquentent l'étage moyen et le sous-bois des forêts primaires situées sur les plateaux et dans les montagnes. On les trouve plus particulièrement dans les ravins et dans d'autre lieux humides similaires. Au Cameroun, elles séjournent à des altitudes comprises entre 1200 et 2300 mètres. Au Congo, elles occupent des altitudes plus modestes entre 500 et 600 mètres, alors qu'au Zaïre, elles vivent entre entre 960 et 1850 mètres. Les grives de Crossley sont endémiques du continent africain où elles sont réparties en petites populations isolées. La race type Crossleyi vit dans le sud du Nigeria, le sud du Cameroun et le sud du Congo. La sous-espèce Pittelei vit dans le nord-est du Zaïre, à plusieurs centaines de kilomètres de là.

Comportement traits de caractère

C'est un oiseau très timide et discret, restant souvent immobile dès qu'il est dérangé. Ses habitudes sont si secrètes qu'il n'a pu être observé que par un nombre très réduit d'ornithologistes. La grive de Crossley vit seule ou en couples. Elle passe la plupart de sa vie à terre dans les sous-bois très épais. Occasionnellement, elle se perche à une faible hauteur, sur un rocher ou une branche basse. La plupart du temps, elle adopte une posture plutôt verticale. Les grives de Crossley sont sédentaires, mais compte-tenu de l'altitude à laquelle elles vivent, quelques oiseaux pratiquent quelques mouvements altitudinaux pendant certaines périodes de l'année.

Alimentation mode et régime

On ne connaît pas grand chose sur son régime qui semble être plutôt diversifié. En effet, l'estomac de certains oiseaux collectés contenait à la fois des insectes et des graines.

Reproduction nidification

On sait peu de choses sur la reproduction de la grive de Crossley. Au Nigeria et au Cameroun, les oiseaux sont en état de procréer entre avril et juin alors que, dans le nord-est du Zaïre, cette période n'intervient qu'entre août et novembre. Ces quelques renseignements indiquent clairement que la période de nidification se déroule de la fin de la saison sèche jusqu'aux premières précipitations et au début de la saison des pluies.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Grive de CrossleyFiche créée le 08/07/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net