Grive de Dixon

Zoothera dixoni - Long-tailed Thrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Zoothera

  • Espèce
    :

    dixoni

Descripteur

Seebohm, 1881

Biométrie
  • Taille
    : 25 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 71 à 103 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les turdidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. Ils possèdent généralement un bec assez long et fort, et des pattes robustes. La couleur de leur plumage est très variable. Beaucoup sont entièrement dans des tons discrets de brun, de gris ou de noir mais d'autres montrent des coul... lire la suite

Description identification

Les deux sexes sont presque semblables. L'adulte mâle présente un dessus entièrement brun-olive, légèrement plus foncé ou plus brun du front jusqu'à la nuque. La queue est brune mais la paire centrale de rectrices est teintée d'olive et les filets intérieurs des rectrices externes sont profondément marqués de chamois-blanc. Les ailes sont brun sombre mais avec deux barres claires d'inégale longueur au niveau des petites et des moyennes couvertures, bien visibles lorsque l'aile est fermée. Les rémiges sont également brunes avec une teinte chamois-sable sur la bordure des primaires. Les lores, les joues et les oreillons sont jaune clair ou chamois-crème avec du brun-olive sur l'avant des couvertures auriculaires. L'anneau oculaire est vert. Le menton et et la gorge sont jaune pâle ou crème et portent de fines barres sur les côtés et la partie basse de la gorge. La poitrine est plus jaunâtre, les flancs lavés de brun-olive. L'ensemble des parties inférieures, excepté le ventre où les motifs sont plus espacées, est abondamment recouvert de barres sombres, ce qui lui donne un aspect fortement écaillé. La zone anale est blanche, les sous-caudales jaunâtre crème avec une nuance brun-olive sur les côtés. Le bec est brun foncé, les pattes jaune terne à brun clair.
La femelle a une taille légèrement inférieure à son partenaire. Son bec est brun, ses pattes sont jaune brunâtre terne. Les juvéniles ressemblent à leurs parents mais leurs parties inférieures sont encore plus fortement barrées.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Long-tailed Thrush,
  • Zorzal de Dixon,
  • Dixondrossel,
  • Dixon-földirigó,
  • Langstaartlijster,
  • Tordo codalunga,
  • Långstjärtad trast,
  • Langhaletrost,
  • drozd dlhochvostý,
  • drozd dlouhoocasý,
  • Langhalet Drossel,
  • himalajankirjorastas,
  • griva de Dixon,
  • drozdoń długosterny,
  • garastes zemesstrazds,
  • Длиннохвостый земляной дрозд,
  • オナガトラツグミ,
  • 长尾地鸫,
  • นกเดินดงหลังสีไพล,
  • 長尾地鶇,

Voix chant et cris

On connaît peu de choses. Le chant est une série de phrases calmes et mal articulées. Elles sont composées principalement d'un "wu-ut -cheet-sher, wut-chet-shuur" qui alterne avec des gazouillements musicaux ainsi qu'avec des "too-ee" ou de simples "ee-ee". La grive de Dixon délivre ses vocalises du sommet d'un arbre ou d'une haute branche, mais elle n'est pas pour autant toujours visible. On peut l'entendre surtout très tôt à l'aube, et assez brièvement en soirée.

Habitat

La grive de Dixon fréquente les forêts épaisses de sapins, de chênes ou de rhododendrons, juste au-dessus ou le long de la ligne qui marque la limite des arbres. On la trouve également dans les forêts de genévriers nains ou dans les broussailles de haute altitude, généralement entre 2100 et 4250 m d'altitude. En hiver, elle est présente dans les forêts denses et touffues, à des altitudes plus modestes et souvent près des cours d'eau. Pendant cette période, elle s'installe aussi dans des paysages plus ouverts tels que les versants des collines et la lisière des champs cultivés, où elle est parfois en contact avec la grive de Hogdson (Zoothera molissima).

Comportement traits de caractère

La grive de Dixon vit habituellement en solitaire ou en couple, mais aussi parfois en bandes lâches pendant l'hiver. Elle adopte un mode de vie assez semblable à celui de la grive de Hogdson. Elle est généralement plutôt discrète, spécialement en été. A cette période de de l'année, c'est un oiseau très timide ou effacé qui aime bien fréquenter les sous-bois denses des forêts ou les épaisses broussailles alpines. Cependant, il lui arrive occasionnellement de chercher sa nourriture dans des milieux semi-ouverts, le long de sentiers, de pistes ou sur le bord de routes proches du couvert. Si elle est dérangée, elle s'empresse de s'envoler dans un buisson ou sur la branche d'un arbre. Elle y reste immobile et attend que le danger soit passé.

Alimentation mode et régime

La grive de Dixon trouve toute sa nourriture à terre. Son régime est omnivore. Elle consomme principalement des insectes et leurs larves, mais également des escargots et occasionnellement quelques baies.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule du mois de mai au mois de juillet. Le nid est une assez large structure en forme de coupe construit principalement avec de la mousse. Il est bâti au-dessus d'une plate-forme de brindilles. Son intérieur est garni de fines herbes sèches. Il est habituellement placé dans un arbre (plus particulièrement un sapin, un chêne ou un saule) jusqu'à 3 mètres au-dessus du sol. La ponte comprend 3 œufs, de couleur verdâtre, avec des taches, des points ou des marbrures brun rougeâtre sur toute la coquille ou sur la partie la plus large. On ne possède aucun renseignement sur la durée de l'incubation et sur le séjour des jeunes au nid.

Distribution

La grive de Dixon est endémique du continent asiatique. Son aire de nidification couvre le nord de l'Inde et l'Himalaya du nord du Pendjab jusqu'au sud -ouest de la Chine et au Yunnan, en passant par le Népal, le Bhoutan, l'Arunachal Pradesh , le sud-est du Tibet et l'ouest du Sichuan. Elle se poursuit au sud jusqu'au nord du Bangladesh, l'Assam et le nord de la Birmanie. Pendant la saison hivernale, cette espèce réside plus au sud à des altitudes plus modérées, au Manipur, au Nagaland, dans le centre de la Birmanie, dans le sud de la Chine, le nord du Tonkin et du Viet-Nam.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Son statut est difficile à établir car cet oiseau discret passe assez facilement inaperçu. Selon les régions, il est localement commun ou rare. Toutefois, dans la mesure où l'espèce ne montre pas de signes évidents de déclin, elle est classée par l'IUCN comme ne posant pas de problème particulier (LC). Pour l'instant, aucune mesure n'est prise pour sa protection.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Grive de DixonFiche créée le 17/07/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net