Gros-bec noir et jaune

Mycerobas icterioides - Black-and-yellow Grosbeak

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Fringillidés

  • Genre
    :

    Mycerobas

  • Espèce
    :

    icterioides

Descripteur

Vigors, 1830

Biométrie
  • Taille
    : 22 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 67 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Fringillidés (fringilles dans le langage courant) sont des passereaux de taille petite à moyenne (9 à 25 cm de longueur). Leur plumage est extrêmement variable et souvent haut en couleurs. Leur bec court et conique est adapté à un régime granivore, mais non exclusif. Ils occupent des mili... lire la suite

Description identification

Chez le mâle adulte, la tête, les ailes et la queue sont noir terne. Le reste des parties supérieures, c'est à dire le large collier, le centre du dos et le croupion sont jaune-citron. Sur le dessous, seuls les côtés de la tête, la gorge et les cuisses sont noirs. Le reste est entièrement jaune-citron. La disposition des couleurs et des motifs est à peu près semblable à celle du gros-bec voisin, excepté les cuisses qui sont jaunes chez ce dernier. Bien que le jaune soit plus pâle et le noir plus terne, ces différences ne sont pas toujours très évidentes dans le milieu naturel. Pour une meilleure identification des 2 espèces, la voix est un critère de sélection plus performant. Chez la femelle, le dessus est gris, le croupion est chamois, les ailes et la queue sont noirâtres. La gorge et la poitrine affichent une teinte brun-gris qui contraste légèrement avec le ventre chamois. La femelle du gros-bec noir et jaune diffère grandement de celle du gros-bec voisin en raison notamment du croupion et du ventre chamois. Chez les adultes, les iris sont brun foncé. Le bec est vert en été, jaune-cire en hiver. Les pattes et les pieds varient du brun-chair au rose pâle.

Les jeunes femelles ressemblent à leur mère mais elles présentent des parties supérieures plus brunâtres. Le croupion est plus brillant. La gorge et la poitrine cendrées sont mouchetées de brun. Le reste du dessous est plus clair. Les jeunes mâles diffèrent des jeunes femelles en ayant un croupion jaune.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Black-and-yellow Grosbeak,
  • Picogordo negrigualdo,
  • Bico-grossudo-aurinegro,
  • Goldkernbeißer,
  • aranymeggyvágó,
  • Geelnekdikbek,
  • Beccogrosso giallonero,
  • Svartgul stenknäck,
  • Pirolkjernebiter,
  • glezg zlatý,
  • dlask žlutočerný,
  • Sortgul Kernebider,
  • mäntynokkavarpunen,
  • durbec groc i negre,
  • grubodziób czarno-żółty,
  • dzeltenmelnais dižknābis,
  • Чёрно-золотой горный дубонос,
  • キンクロシメ,
  • 黄腹拟蜡嘴雀,
  • 黃腹蠟嘴雀,

Voix chant et cris

La plupart du temps, quand ils se nourrissent, les deux partenaires émettent un "chuck" discret sur le ton de la conversation. Cependant, le cri le plus courant est une série rapide et haute de "pir-riu, pir-riu, pir-riu" qui ressemble vaguement à un sifflement de chef de gare. Il est souvent produit sur un ton étonamment calme. Le chant du mâle est un "prr-troweet-à-troweet" riche, clair et relativement plaisant à écouter.

Habitat

Les gros-becs noirs et jaunes nichent à des altitudes qui varient de 1800 à 3000, voire à 3500 mètres dans la partie la plus occidentale de leur aire de répartition. Ce sont des oiseaux forestiers qui apprécient particulièrement les parcelles de sapins argentés ou de cèdres de l'Himalaya. Pendant la période hivernale, ils descendent régulièrement jusqu'à 1500 m et occasionnellement aussi bas que 750 mètres. A cette époque de l'année, les gros-bec noirs et jaunes peuvent être observés dans les boisement de chênes ou dans les arbustes à la lisière des forêts.
Les gros-becs noir et jaune sont originaires de la partie ouest de l'Himalaya, du Territoire du Nord-Ouest au Pakistan (Safed koh, Tchitral) jusqu'au centre du Népal. Leur territoire chevauche partiellement celui du gros-bec voisin (Myrocebas affinis) qui a normalement une répartition plus orientale.

Comportement traits de caractère

Les gros-becs noirs et jaunes vivent en couples ou en petites bandes dispersées. Ils se tiennent généralement à la cime des grands arbres, ce qui ne les empêche pas de descendre volontiers dans le sous-bois ou même de venir se nourrir à terre. Quand ils sont sur le sol, ils progressent par sautillements un peu à la manière des moineaux. Il leur arrive aussi de se réunir dans les buisssons denses où ils forment des dortoirs. En raison de leur habitude de rester bien dissimulés dans les feuillages, les gros-becs noirs et jaunes sont plus souvent entendus que vus. Toutefois, en certaines circonstances, ils s'avèrent familiers et approchables.

Alimentationmode et régime

A partir de l'automne et pendant toute la période hivernale, les gros-becs noirs et jaunes sont principalement végétariens : ils consomment des baies et des petits fruits qu'ils trouvent dans les arbustes des sous-bois. Ils apprécient également les graines de pins et de pommiers sauvages ainsi que que les jeunes pousses de conifères. A la saison des nids, les insectes reviennent en force dans le menu en compagnie d'autres invertébrés ou mollusques comme les limaces.

Reproduction nidification

La saison de nidification s'étale du mois d'avril au mois de juillet mais les nids sont nombreaux surtout en mai et en juin. Lorsque les conditions sont très favorables, la reproduction peut se développer jusqu'au mois de septembre, les femelles présentant alors un coussinet d'incubation bien développé. Le nid a la forme d'une assez large coupe, il est construit avec des fines brindilles, des herbes, de la mousse et quelques brins de lichen. L'intérieur est garni avec des herbes raffinées et des petites radicelles. L'édifice est placé entre 3 et 18 mètres au-dessus du sol, habituellement à proximité d'un tronc de conifère. La ponte contient 2 ou 3 œufs de couleur blanc verdâtre ou gris pâle parfois nuancé de vert et parsemé de petites taches noir violacé. Il y a souvent des sous-motifs bruns et des lignes couleur lavande qui sont confinées sur la partie la plus large de la coquille où elles forment une sorte d'anneau. Les œufs mesurent en moyenne 28 millimètres sur 20. Les deux partenaires unissent leurs efforts pour construire le nid. On ignore tout en ce qui concerne la durée d'incubation et le soin parental.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le gros-bec noir et jaune est un oiseau commun ou plutôt commun. Ses effectifs n'ont pas été recensés précisément mais, en l'absence de véritables menaces environnementales, ils sont considérées comme stables.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Gros-bec noir et jauneFiche créée le 22/04/2011 par
publiée le - modifiée le 2011-04-28 07:57:47 © 1996-2019 Oiseaux.net