Hirondelle à bavette

Hirundo nigrita - White-bibbed Swallow

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Hirundinidés

  • Genre
    :

    Hirundo

  • Espèce
    :

    nigrita

Descripteur

Gray, GR, 1845

Biométrie
  • Taille
    : 12 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 16 à 19 g
Distribution

Distribution

Description identification

L'hirondelle à bavette est un petit oiseau dont les parties supérieures, du front et du capuchon jusqu'aux couvertures sus-caudales, y compris les couvertures alaires, présentent une couleur bleu métallique brillant avec des reflets violacés. Ce lustre violet qui se développe principalement sur la tête est très remarquable chez les oiseaux qui vivent dans leur milieu naturel. Les lores sont noires, les couvertures auriculaires bleu brillant. Une tache blanche se dissimule sur chaque côté du bas du dos.
La majorité des parties inférieures, y compris les sous-caudales, sont bleu métallique brillant. Cependant, le menton et les côtés de la gorge ont un lustre bleu-violet. Le milieu de la gorge est blanc, formant une belle bavette. Les sous-alaires sont noirâtres avec un lustre bleu, les axillaires sont noir mat. Les primaires et l'extérieur des secondaires sont noirs avec des reflets violets. L'intérieur des secondaires et les tertiaires sont bleu brillant. En ce qui concerne la queue courte, large et peu fourchue, seules les rectrices les plus externes sont légèrement allongées. Les rectrices centrales sont bleu pur, les autres rectrices sont bleu brillant mais avec une tache blanche qui est nettement visible au milieu des filets intérieurs.
Les yeux sont brun sombre, le bec, les pattes et les pieds sont noirs. Les sexes sont identiques et il n'y a pas de variation géographique.
Les juvéniles ressemblent à leurs parents, mais ils sont plus ternes avec moins de reflets brillants et des parties inférieures plus brunâtres. Les taches blanches de la gorge et du milieu des rectrices sont moins développées.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • White-bibbed Swallow,
  • Golondrina Negrita,
  • Andorinha-azul-de-garganta-branca,
  • Mohrenschwalbe,
  • Zwarte Zwaluw,
  • Rondine blu golabianca,
  • Safirsvala,
  • Safirsvale,
  • lastovička vodná,
  • vlaštovka bělohrdlá,
  • Hvidstrubet Blåsvale,
  • virtapääsky,
  • oreneta de pitet blanc,
  • jaskółka modra,
  • Синяя (настоящая) ласточка,
  • オジロクロツバメ,
  • 白喉蓝燕,
  • 小藍燕,

Voix chant et cris

Le chant est un gazouillement faible, souvent délivré en vol.

Habitat

Cet oiseau vit exclusivement auprès de l'eau. On peut l'observer le long des rivières boisées et des cours d'eau, à l'intérieur des mangroves et des lagunes. Il fréquente probablement plus souvent les petits cours d'eau à faible débit que les grosses rivières.
Les hirondelles à bavette sont originaires du continent africain. Leur aire de distribution couvre un vaste territoire recouvert de forêts pluviales en Afrique Occidentale et en Afrique Centrale, de la Sierra Leone jusqu'au nord de l'Angola et probablement le nord-ouest de la Zambie en passant par le Zaïre. Malgré la grande superficie de leur aire, cette espèce est considérée comme monotypique, c'est à dire qu'elle n'est pas divisée en races.

Comportement traits de caractère

Les hirondelles à bavette ont un vol rapide, avec des acrobaties et des tonneaux, un peu comme celui de l'hirondelle des cheminées. On peut souvent apercevoir ces oiseaux chassant les insectes le long des rivières, à peu de hauteur au-dessus de l'eau. Ils survolent le courant plutôt que la végétation qui recouvre les berges. Ils se perchent sur les troncs d'arbres, les branches ou les rochers qui parsèment le cours d'eau, mais également à terre, sur les fils télégraphiques et sur les maisons. Les hirondelles à bavette sont souvent observées en couples isolés ou en petits groupes. Chaque couple établit son territoire sur une section assez réduite de la rivière autour du nid.
Ces oiseaux nichent en solitaire, chaque couple faisant preuve d'un solide instinct territorial et développant une grande agressivité à l'égard des intrus. Dans un exemple d'observation, 6 couples étaient répartis sur un peu plus de 3 kilomètres de rivière. Pendant la saison humide, lorsque le niveau des eaux est assez élevé, de petites bandes ont tendance à se former.

Alimentation mode et régime

Les hirondelles à bavette consomment une grande variété d'insectes aériens, y compris des essaims de termites et des fourmis, des coléoptères, des guêpes, de petites libellules, des mouches en particulier des taons.

Reproduction nidification

La reproduction se déroule généralement pendant la saison sèche, moment de l'année ou le cours des rivières est bas, ce qui évite que les nids soient inondés par les eaux. On peut noter 2 périodes principales de nidification, la première de décembre à mars et la seconde de juin à août. Mais il peut y avoir des variantes locales. Certains couples mènent à terme 2 couvées dans l'année.
Le nid est une demi-sphère peu profonde fabriquée avec des pelotes de boue mélangée avec un peu d'herbes sèches. Il est garni avec des plumes, des morceaux d'écorce et un peu d'herbes. Il est assez similaire à celui de l'hirondelle des cheminées. Les sites de nidification sont étroitement associés à la présence de l'eau. Les nids sont généralement placés dans une cavité de tronc d'arbre qui surplombe la rivière ou sur la face inférieure d'une branche d'arbre mort entre 1 et 2 mètres au-dessus du courant.
D'autres nids sont également répertoriés sur des rochers, sous des ponts, sur des jetées ou des embarcadères, sous des avant-toits de bâtiments et dans des vérandas. Les vieux nids sont souvent réutilisés. Les couples mettent plus de 3 semaines pour achever un nid nouveau.
Les œufs sont blancs avec d'abondantes taches brun rougeâtre ou brunes et un arrière-fond violet cendré. Ils mesurent environ 19 millimètres et pèsent approximativement 2 grammes. La ponte comprend habituellement 3 œufs qui sont couvés par la femelle seule pendant au moins 15 jours. Pendant que la femelle couve, le mâle monte la garde à proximité et se charge de chasser les indélicats. Les oisillons prennent leur envol 17 ou 18 jours après l'éclosion. La cellule familiale reste unie pendant encore quelque temps, jusqu'à ce que les jeunes décident de prendre leur autonomie.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les hirondelles à bavette ont une distribution locale mais elles peuvent être assez communes dans les régions où l'habitat leur convient. En Sierra Leone, ces oiseaux peuvent être très courants le long de certaines rivières, comme c'est également le cas en Côte d'Ivoire.
L'utilisation assez récente de sites artificiels comme les bâtiments et les ponts est peut-être une opportunité pour cette espèce d'agrandir son territoire et d'augmenter ses effectifs.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 19/07/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net