Hirondelle à face blanche

Tachycineta thalassina - Violet-green Swallow

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Hirundinidés

  • Genre
    :

    Tachycineta

  • Espèce
    :

    thalassina

Descripteur

Swainson, 1827

Biométrie
  • Taille
    : 13 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 14 à 16 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le mâle adulte, le front, le capuchon, l'arrière du cou, le manteau et le dos sont verts, avec des reflets violets sur le manteau, le nuque et la partie postérieure du capuchon. La tête est toutefois plus olive que le reste des parties supérieures. Les lores sont gris.
Les scapulaires, les petites et les moyennes couvertures sont vert violacé. La partie médiane du croupion et les sus-caudales sont vert foncé, parfois avec une légère nuance bleu-violet. Les côtés de la tête et les parties inférieures, comprenant également les sous-caudales, sont blanc pur. Le blanc se poursuit jusqu'aux côtés du croupion où il est perçu comme une tache distinctive et sur les joues jusqu'en dessous de l'œil.
Les axillaires et les sous-alaires sont gris clair, ces dernières ayant une bordure blanchâtre. Les primaires, les secondaires, les grandes couvertures et la queue sont noires avec un lustre bleuâtre ou violacé. La queue est légèrement fourchue. En plumage frais, les tertiaires ont parfois de fines extrémités blanches.
Le bec est noir, le reste des parties nues (iris, pattes et pieds) est brun sombre.
La femelle est semblable à son partenaire, mais elle est plus terne avec un dessus vert-bronze ou violet-bronze sans éclats. Le croupion et les sus-caudales sont vert terne. L'arrière du cou est plus gris, de même que les côtés de la tête, la nuque, le haut de la poitrine et les scapulaires. Les ailes sont un peu plus brèves.
Les juvéniles ont un dessus gris-brun avec de légers reflets bronzés sur le dos. Le dessous est blanc, mais la poitrine particulièrement sur les côtés a souvent un lavis brun.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Tachycineta thalassina thalassina (c Alaska, w Canada, w USA and nw Mexico)
  • Tachycineta thalassina brachyptera (c and s Baja California and w Sonora. nw Mexico.)

Noms étrangers

  • Violet-green Swallow,
  • Golondrina Verdemar,
  • Veilchenschwalbe,
  • Groene Zwaluw,
  • Rondine verdeviola,
  • Violettgrön svala,
  • Talassinsvale,
  • lastovička smaragdová,
  • vlaštovka zelená,
  • Smaragdsvale,
  • viherpääsky,
  • oreneta carablanca,
  • nadobniczka białoskrzydła,
  • greznā bezdelīga,
  • Фиолетово-зелёная американская ласточка,
  • スミレミドリツバメ,
  • 紫绿树燕,
  • 紫綠樹燕,

Voix chant et cris

D'après Brown, les cris sont de 2 types : les "chee-chee", qui sont des cris de contact, ont une ou deux syllabes et sont généralement émis quand 2 ou plusieurs hirondelles sont ensemble, notamment quand elles se nourrissent ou qu'elles chassent. Les parents à proximité du nid et les oisillons encore dépendants de leurs parents utilisent également ce cri.
Les gazouillis ont seulement une seule syllabe, ils sont délivrés pendant les parades ou lors de l'établissement du territoire. Ils sont produits en vol lorsque les hirondelles investissent des cavités ou tentent d'en déloger des compétiteurs. Les couples déjà appariés et titulaires d'un territoire sont assez silencieux.

Habitat

Les hirondelles à face blanche vivent principalement dans les zones montagneuses, dans les parcelles ouvertes de conifères ou de feuillus, dans les forêts mixtes ou les boisements qui sont proches des habitations. Elles recherchent leur nourriture dans les contrées ouvertes au-dessus des étendues d'eau ou de la canopée des forêts. Dans la partie nord de leur aire, elles nichent généralement à basse altitude alors que dans le sud, comme en Arizona et en Utah, elles sont plus communes dans les forêts de montagne à une élévation assez importante.

Comportement traits de caractère

Les hirondelles à face blanche recherchent leur nourriture à différentes élévations, mais souvent elles chassent à une hauteur supérieure à celle des autres membres de la famille. Leur vol est rapide et direct mais inclut quelques périodes de plané. Ces oiseaux prospectent en petits groupes ou en bandes lâches, survolant les champs ou les eaux à basse altitude ou effectuant des cercles bien au-dessus du sol. On peut également les observer à terre quand les insectes sont regroupés en essaim (moucherons, syrphes).
Les hirondelles à face blanche nichent habituellement en couples séparés mais elles peuvent former des colonies dans les endroits où les sites favorables sont nombreux. On cite souvent le cas de 20 couples nichant dans un pin mort au Colorado ou l'exemple d'une centaine de paires nichant dans des falaises de granit dans l'état de Washington. Les colonies sont également très nombreuses dans les falaises en Colombie Britannique. Par contre, dans les montagnes de l'Arizona, la tendance est plutôt aux couples solitaires.
En dehors de la saison de reproduction, ces oiseaux tendent à former de larges rassemblements.
Les hirondelles à face blanche sont migratrices. Les populations du nord arrivent sur les terres de nidification en avril et repartent au début juillet. Les populations situées plus au sud quittent leurs lieux de reproduction en août-septembre. Les principales terres d'accueil pour les migrants sont la Baja californienne, le centre du Mexique et l'Amérique Centrale jusqu'au Guatemala, au Salvador et au Honduras. Certains poursuivent occasionnellement jusqu'au Costa Rica.

Alimentation mode et régime

Le régime est composé principalement d'hémiptères ainsi que de petits insectes qui sautillent sur les feuilles. Les mouches constituent 29% du menu, les hyménoptères en particulier les fourmis volantes, les guêpes et les abeilles forment 23% supplémentaires. Les coléoptères et quelques papillons de nuit viennent compléter la diète.

Reproduction nidification

Les pontes sont nombreuses du début mai au début juillet dans le sud de l'aire de reproduction. La nidification ne commence qu'à la fin du mois de mai dans le nord. Les hirondelles à face blanche ne mènent à terme qu'une nichée par saison, encore qu'on en signale parfois 2 dans l'Orégon. Les nids sont installés dans des cavités et des crevasses de falaise, dans d'anciens nids de pic, dans des trous naturels d'arbre, dans des fissures de mur et sous des toits de maison. Des nichoirs artificiels sont parfois utilisés. On signale également la présence de ces oiseaux dans d'anciens nids abandonnés d'hirondelles à front blancs, dans ceux d'hirondelle de cheminée ou dans ceux d'hirondelles de rivage. Au Canada, plus de la moitié des nids sont placés dans des nichoirs ou dans des habitations de préférence à des sites naturels. La race brachyptera nichent dans des trous de cactus géants sur la côte nord-ouest du Mexique.
Le nid est construit avec avec de fines fibres, des herbes sèches, du crin de cheval, de la paille et des brindilles qui sont entremêlés. ils sont garnis avec des plumes. Ces dernières sont régulièrement rajoutées pendant la période de la ponte pour le confort du nid.
Les hirondelles à face blanche pondent de 4 à 6 œufs, mais les oiseaux de la race brachyptera n'en déposent généralement que 3. Ceux-ci ont une couleur blanche. Il peut ya voir quelques variations régionales dans la taille et le poids, les œufs de la race brachyptera étant habituellement plus petits. L'incubation dure 14 à 15 jours mais les œufs n'éclosent pas tous en même temps. Les oisillons sont nidicoles et séjournent dans le nid pendant 23 jours. Tant qu'ils sont nourris par leurs parents, les jeunes restent à proximité du nid après l'envol. La femelle semble s'impliquer plus fortement dans les tâches familiales. Elle accomplit la majorité des travaux de constuction, de couvaison et de nourrissage des jeunes.

Distribution

Les hirondelles à face blanche sont originaires de l'Amérique du Nord. Leur aire de nidification s'étend, le long de la côte pacifique du continent, du centre de l'Alaska jusqu'aux zones montagneuses du nord du Mexique en passant par l'ouest du Canada, l'Orégon, la Californie et l'Arizona. La race nominale thalassina a une aire relativement réduite, nichant sur le plateau mexicain du sud de Chihuahua jusqu'à Oaxaca. La race brachyptera a également un territoire restreint dans les montagnes de la Baja californienne, dans les plaines côtières du sud Sonora et peut-être jusqu'à Sinalaoa. La troisième race, lepida, est la plus répandue : elle niche en Alaska, dans le sud du Canada jusqu'à la Baja, le sud de l'Arizona et le sud du Nouveau-Mexique, l'ouest du Texas et les provinces de l'extrême nord du Mexique.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les hirondelles à face blanche sont plutôt communes sur l'ensemble de leur aire, mais c'est dans la région de Los Angeles, en Californie, qu'elles semblent les plus abondantes. Au Texas, ce sont des visiteurs hivernaux communs mais ils résident rarement en été. La population dans son ensemble paraît stable et semble même en progression dans les plaines du nord. L'espèce a sans doute bénéficié de nouveaux sites pourvus par les humains. Par contre, elle a souffert de la compétiton avec de nouvelles espèces introduites comme les moineaux et les étourneaux. Quelques sites naturels ont également disparus du fait de la déforestation.
L'espèce est classée comme de préoccupation mineure

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 21/07/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net