Hokki brun

Crossoptilon mantchuricum - Brown Eared Pheasant

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Phasianidés

  • Genre
    :

    Crossoptilon

  • Espèce
    :

    mantchuricum

Descripteur

Swinhoe, 1863

Biométrie
  • Taille
    : 100 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 1500 à 2050 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez ce faisan de grande taille, le sommet de la tête est recouvert par un capuchon de velours noir. Une large bande blanche prend naissance sous le menton, poursuit jusqu'aux oreilles et recouvre une petite partie de la nuque en arrière d'elles. Les caroncules faciales et la peau orbitale sont rouge écarlate. Le cou est noir avec un reflet pourpre qui se fond dans le brun du dos et des ailes. La partie inférieure du dos blanche forme une transition claire entre le manteau, les ailes et la queue sombres. La base de la queue est gris argenté, les autres plumes sont brun sombre. Les juvéniles sont brun moucheté et n'atteignent leur plumage adulte qu'au bout de cinq mois. Il n'y a pas de dimorphisme sexuel, les deux adultes sont rigoureusement identiques et on ne peut opérer la discrimination qu'en regardant les éperons du mâle qui sont plus grands et plus ronds. Ceux de la femelle sont de taille plus modeste et de forme plus oblongue. Les éperons apparaissent chez les jeunes aux alentours de l'âge de quatre mois.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Brown Eared Pheasant,
  • Faisán Orejudo Pardo,
  • Faisão-orelhudo-marrom,
  • Brauner Ohrfasan,
  • barna fülesfácán,
  • Bruine Oorfazant,
  • Fagiano orecchiuto bruno,
  • Brun öronfasan,
  • Sotfasan,
  • uškáň bielochrbtý,
  • bažant mandžuský,
  • Brun Ørefasan,
  • ruskokorvafasaani,
  • faisà mostatxut fosc,
  • uszak brunatny,
  • brūnais ausfazāns,
  • Маньчжурский ушастый фазан,
  • ミミキジ,
  • 褐马鸡,
  • 褐馬雞,

Voix chant et cris

Habitat

L'aire de distribution de cette espèce semble correspondre à une bande de forêt tempérée composée de chênes à feuilles caduques de de conifères qui s'étend des montagnes du Shanxi aux montagnes de Pékin et du Nord Hebei et à l'ouest jusqu'au Shanxi Central. La plupart des rapports confirme qu'il fréquente des altitudes comprises entre 1000 et 2600 mètres, mais on peut le trouver localement dans certaines régions entre 800 et 1700 m. Le choix de son habitat varie en fonction des saisons. Au printemps, il habite (et niche) principalement dans les forêts mixtes de conifères et d'arbres à feuilles larges. En été, il occupe une grande diversité d'habitats, bien que sa préférence se fixe souvent sur les strictes forêts de conifères ou les broussailles à la lisière des forêts. En automne, il effectue un retour en force dans son habitat initial du printemps. Les forêts mixtes semble constituer son habitat de référence pour les saisons intermédiaires. En hiver, il forme de larges bandes de plusieurs dizaines d'individus, parfois plus de cent, qui descendent à des altitudes plus modérées où il est localisé dans les forêts de conifères et les broussailles situées sur les pentes méridionales exposées au soleil.

De récentes études ont demontré des variations locales dans les densité de population, apparemment liées à l'altitude et à la qualité de l'habitat. Ainsi, dans la réserve de Pangquanguo, les plus fortes densités se retrouvent à basse et moyenne altitude alors que dans les montagnes de Dongling Shan, elles sont par contre situées plutôt aux alentours de 2000 mètres. L'espèce s'adapte parfaitement aux forêts exploitées, aux peuplements secondaires ou aux plantations artificielles, il s'avère néanmoins que les densités et les taux de réussite dans la nidification sont nettement plus faibles dans ces habitats modifiés par l'homme que dans les forêts que rien ne vient troubler.

Comportement traits de caractère

L'espèce procède à des migrations altitudinales de saison, les oiseaux descendant à des altitudes plus basses en hiver lorsque les conditions sur les sommets deviennent moins confortables ou moins favorables.

Alimentation mode et régime

L'espèce est principalement végétarienne. Elle creuse le sol en quête de tubercules et de fines radicelles. Elle mange également des tiges, des feuilles, des bourgeons, des fruits et des graines, y compris les graines de semence qui sont tombés. Pendant la saison de reproduction, elle consomme quelques insectes. Son régime est extrêment varié. Dans la réseve de Pangquanguo, on a répertorié un total de 54 plantes et 18 espèces animales rentrant dans son alimentation. Les hokkis bruns doivent se désaltérer chaque jour. C'est pourquoi ils dévalent quotidiennement les pentes pour se rendre sur les rives des cours d'eau .

Reproduction nidification

La saison de reproduction commence à la mi-mars lorsque les couples se forment et remontent à des altitudes plus élevées dans le but de trouver un territoire adapté, pourvu suffisamment en ressources alimentaires et bien abrité qu'ils défendent contre les intrus éventuels. Le mâle est monogame. Le couple construit son nid à terre, sous un amas de branches de pin tombées, à l'abri d'un rocher ou à l'intérieur d'un buisson assez épais. La taille de la ponte varie de 4 à 20 oeufs ( moyenne 8,82), délivrés en début avril et incubés par la femelle seule pendant 26 à 27 jours. Localement, dans certaines régions, la ponte a lieu à la mi-mai et le nombre d'oeufs est limité de 7 à 9 ( moyenne7,75). Dans ces deux cas, le taux de réussite des nichées est très important et dépasse largement les 95%.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 21/06/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net