Ibis d'Australie

Threskiornis spinicollis - Straw-necked Ibis

Systématique
  • Ordre
    :

    Pélécaniformes

  • Famille
    :

    Threskiornithidés

  • Genre
    :

    Threskiornis

  • Espèce
    :

    spinicollis

Descripteur

Jameson, 1835

Biométrie
  • Taille
    : 76 cm
  • Envergure
    : 100 à 120 cm.
  • Poids
    : 1100 à 1500 g
Longévité

15 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Les ibis d'Australie sont de grands échassiers à la tête noire et au long bec légèrement incurvé vers le bas. Ils se distinguent des autres espèces d'ibis par leurs longues plumes lancéolées jaunes qui pendent le long de leur poitrine. Les ibis d'Australie affichent un dos et des ailes bleu noirâtre avec des reflets métalliques violet, vert ou bronze selon les différents éclairages. La nuque et le cou sont blancs, de même que les parties inférieures et le dessous de la queue. Les pattes sont rouges dans leur partie supérieure mais gris sombre au niveau des pieds.
Les sexes sont identiques. Toutefois, les femelles sont plus petites, présentent un bec plus court et une bande sombre qui traverse le haut de la poitrine. Les juvéniles affichent des couleurs plus ternes, portent un bec plus court et moins recourbé. Le panache de plumes jaune-paille au niveau de la poitrine est absent.
Les ibis d'Australie ont des caractères très marqués, ils ne peuvent être confondus avec les Ibis à cou noir qui vivent en Australie et qui ont un corps et des ailes majoritairement blancs.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Straw-necked Ibis,
  • Ibis Tornasol,
  • Íbis-pescoço-de-palha,
  • Stachelibis,
  • tüskésnyakú íbisz,
  • Strohalsibis,
  • Ibis paglierino,
  • Skäggibis,
  • Stråibis,
  • ibis žltokrký,
  • ibis žlutokrký,
  • Stråhalset Ibis,
  • poutaiibis,
  • ibis coll de palla,
  • ibis żółtoszyi,
  • Австралийский ибис,
  • Ibis papua,
  • ムギワラトキ,
  • 蓑颈白鹮,
  • 蓑頸鹮,

Voix chant et cris

Loin du nid, les ibis d'Australie sont plutôt silencieux. A proximité du nid, ils émettent des croassements et des grognements. En vol, ils produisent des cris rudes et roulants qui ressemblent à des "U-u-uh".

Habitat

Les ibis d'Australie marquent une nette préférence pour les prairies humides et sèches, pour les pâtures, les terres cultivées et les abords des marécages et des lagons. On les trouve également dans les forêts clairsemées même quand celles-ci sont éloignées des zones humides. Dans les habitats aquatiques, ces oiseaux choisissent souvent des marais, des lacs et des rivières aux eaux peu profondes ou des zones herbeuses qui sont temporairement inondées. Ils pénètrent aussi dans les endroits qui sont très façonnés par les humains, c'est-à-dire les jardins, les fermes, les dépôts d'ordures et les abattoirs. Par contre, ils évitent généralement les zones salines, le littoral, les vasières et les mangroves Les ibis d'Australie sont considérés comme moins adaptables que les Ibis à cou noir (Threskiornis molluca).

Comportement traits de caractère

Les ibis d'Australie passent une grande partie de leur temps à rechercher leur nourriture. Ce sont des oiseaux très grégaires et, aussi bien quand ils nichent que quand ils s'alimentent, on les trouve en larges rassemblements pouvant regrouper plus de 200 oiseaux. Les ibis d'Australie prospectent dans de multiples endroits : à terre, dans la vase ou dans la boue, dans la végétation ou dans les étendues d'eau peu profonde. Ils se perchent souvent sur les hautes branches des arbres morts laissant leur silhouette se découper sur le ciel. Même si certains oiseaux sont sédentaires, la plupart des ibis d'Australie sont extrêmement nomadiques. Ils sont constamment en recherche d'un habitat qui leur convienne. Ils se déplacent en fonction de la fluctuation du niveau des eaux.
Quand ils volent, les ibis d'Australie sont habituellement en ligne et ils adoptent une formation en "V". Pendant les migrations de longue distance, ils évoluent à de très grandes hauteurs dans le ciel.

Alimentation mode et régime

Le régime des ibis d'Australie se compose principalement d'insectes (coléoptères, criquets, sauterelles et chenilles). D'autres arthropodes comme les araignées et les crevettes d'eau douce sont également consommés ainsi que des mollusques, des grenouilles et des poissons. Occasionnellement, les têtards (Bufo marinus), les serpents, les petits rongeurs tels que les rats et les souris constituent un complément non négligeable. Les ibis d'Australie ne dédaignent pas les déchets rejetés par les humains.

Reproduction nidification

La saison est très variable et elle est influencée par le niveau d'humidité. Dans le sud, elle se déroule de juillet à décembre, alors que dans le nord et le centre, elle peut avoir lieu à tous les mois de l'année avec cependant une pointe en mars. Les ibis d'Australie nichent en colonies qui rassemblent parfois plusieurs milliers de couples. Ils s'associent souvent avec les Ibis à cou noir (Threskiornis molucca). Ces oiseaux bâtissent un nid en forme de coupe peu profonde avec des morceaux de bois, des feuilles de roseaux ou de myrtacées ou d'autres sortes de végétaux. Plusieurs nids sont accrochés les uns aux autres et forment sur la surface liquide une vaste plate-forme qui est utilisée pendant plusieurs années consécutives.
La femelle y dépose 2 à 5 œufs qui sont couvés pendant environ 25 jours. Lorsqu'ils naissent, les oisillons ont un duvet noirâtre, un peu plus sombre sur la tête et sur le cou. Ils sont capables de s'envoler au bout de 35 jours après l'éclosion.

Distribution

Comme leur nom l'indique bien, ces ibis sont originaires du continent australien mais, en dehors de la saison de reproduction, ils visitent également le sud de la Nouvelle-Guinée. Ce sont des migrants occasionels en Tasmanie et dans les nombreuses îles du détroit de Bass. En Australie qui constitue leur bastion principal, ils sont surtout présents sur la côte est du Queensland, dans l'état de Victoria en passant par les Nouvelles-Galles-du-Sud. Malgré son assez vaste territoire, cette espèce est considérée comme monotypique, c'est à dire qu'elle n'est pas divisée en races.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les ibis d'Australie ont bénéficié dans bien des endroits de l'irrigation des terres arides. Son aire de distribution s'est même agrandie du fait de la reconversion des forêts en pâtures. Dans d'autres régions, ils ont été rudement pénalisés par la destruction des habitats d'eau douce et par l'acroissement de la salinité. En dépit de ce dernier constat, l'espèce n'est nullement menacée. Elle est même très répandue et abondante en Australie où l'on peut rencontrer un grand nombre de colonies de plusieurs milliers d'oiseaux. En Nouvelle-Guinée, où l'espèce n'est pas nicheuse, on a inventorié une multitude d'individus. L'espèce est classée par l'IUCN comme "de préoccupation mineure".

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 18/03/2011 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net