Jacana à poitrine dorée

Actophilornis africanus - African Jacana

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Jacanidés

  • Genre
    :

    Actophilornis

  • Espèce
    :

    africanus

Descripteur

Gmelin, JF, 1789

Biométrie
  • Taille
    : 31 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 137 g
Distribution

Distribution

Description identification

Bien que son allure physique et quelques détails visuels pourraient classer le Jacana à poitrine dorée dans l'ordre des Gruiformes, c'est à l'ordre des Charadriiformes qu'il appartient, c'est de plus une espèce monotypique. Très bel oiseau d'eau d'un peu plus de 30 cm, il attire immédiatement le regard et son élégance saute aux yeux. Son long bec bleu clair paraît encore plus long qu'il ne l'est par la plaque frontale de la même couleur. Cette belle partie bleue de la tête est entourée de chaque côté par un trait noir qui part des lores et qui englobe les yeux. S'en suit une grande ligne noire partant de la calotte et descendant jusqu'au bas du cou tout en restant très fine au niveau de la nuque. Le menton, la gorge, les parotiques, les côtés de la nuque et le haut de la poitrine sont blanc immaculé. Cette dernière partie devient châtain clair doré sur le bas. Ceci donne à l'oiseau un profil très effilé et très élégant. Tout le reste du corps est châtain-fauve avec des reflets assez dorés en pleine lumière. Le croupion et les rémiges secondaires sont légèrement plus foncés, les rémiges primaires sont noires. Les longues pattes et les longs doigts que possède l'oiseau sont gris bleuté. Il n'existe pas de dimorphisme sexuel, cependant, la femelle est plus grande que le mâle.
Le poussin est châtain, rayé de brun clair et foncé dessus et blanc dessous. Ses doigts presque aussi longs que ceux des adultes font de lui un petit être disproportionné. Le juvénile ne possède pas ou peu de plaque frontale bleue et le bec n'est pas entièrement bleu. La partie noire à l'arrière de la tête chez l'adulte est châtain clair chez le juvénile et marquée par un sourcil blanc bien visible. Une bande pectorale jaune doré sépare la poitrine blanche en deux. Les parties supérieures sont de couleur châtain et les parties inférieures sont blanches. Il possède le plumage adulte à l'âge d'un an.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • African Jacana,
  • Jacana Africana,
  • Jacana-africana,
  • Blaustirn-Blatthühnchen,
  • afrikai levéljáró,
  • Lelie-loper,
  • Jacana africana,
  • Afrikansk jacana,
  • Afrikabladhøne,
  • jakana modročelá,
  • ostnák africký,
  • Afrikansk Bladhøne,
  • afrikanjassana,
  • Grootlangtoon,
  • jacana africà,
  • długoszpon afrykański,
  • Африканская якана,
  • アフリカレンカク,
  • 非洲雉鸻,
  • 長腳雉鴴,

Voix chant et cris

Le Jacana à poitrine dorée crie au sol ou en vol et aboie. Il est de manière générale assez bruyant. Il émet des " krrrek " assez hauts, des " kreep-kreep-kreep " très courts et répétés.

Habitat

Plus communément connu sous le nom de " Lily-trotter " en anglais (coureur de nénuphars), ce terme caractérise bien son habitat. Le Jacana à poitrine dorée est inféodé aux zones humides d'eaux douces peu profondes où la végétation (nénuphars, jacinthes d'eau et autres) émerge de façon permanente ou de façon saisonnière. Cette végétation flottante lui permet de marcher et de se nourrir sur l'eau. La végétation plus haute lui assure quant à elle une bonne protection lorsqu'il se met à couvert. Il est également présent dans les marais stagnants, dans les prairies inondées et les cours d'eau obstrués par la végétation. Il peut aussi arpenter les bancs de sable des grands lacs africains. C'est en dessous de 2 000 mètres qu'on le rencontre le plus souvent.

Comportement traits de caractère

Jacana à poitrine dorée
adulte

Le Jacana à poitrine dorée est un oiseau grégaire qui se contente d'ordinaire d'un habitat restreint. En cas de forte sécheresse toute une population peut cependant parcourir plusieurs centaines de kilomètres pour retrouver une zone humide où s'installer, ce biotope étant indispensable à sa survie. C'est en se déplaçant délicatement sur la végétation flottante et grâce à ses longs doigts qu'il se nourrit en couple ou en petits groupes lâches. Il recherche les insectes présents à la surface des feuilles et n'hésite pas à les retourner pour y déloger ses proies. Le dos des hippopotames est aussi une bonne façon de se déplacer pour trouver de la nourriture à la surface de l'eau. Il se déplace en marchant, mais aussi en nageant pour passer d'un îlot de végétation à un autre. Il peut aussi plonger pour échapper au danger. C'est sur cette même végétation que le Jacana à poitrine dorée se reproduit. La période de reproduction a lieu toute l'année en fonction des régions mais toujours en fonction de la saison des pluies. Cette espèce a développé un système de reproduction polyandrique. C'est donc la femelle qui s'accouplera avec plusieurs mâles et les mâles qui élèveront les poussins. Durant cette période, les oiseaux se regroupent par couple ou en petit groupe.
Le vol : Le Jacana à poitrine dorée est plus à l'aise sur l'eau qu'en vol. Ailes arrondies et pattes pendantes, il n'effectue que de courtes distances en vol.

Alimentation mode et régime

Le Jacana à poitrine dorée se nourrit d'insectes aquatiques, de larves, de vers, de mollusques, de crustacés et d'araignées, parfois de graines.

Reproduction nidification

C'est au mâle que revient toute la tâche de la nidification. Avant d'attirer une femelle, il construit un nid sommaire sur la végétation constitué d'algues pourries ou directement sur une grande feuille de nénuphar. Le mâle se sert aussi des feuilles de grandes fougères exotiques pour y construire son nid afin d'éviter sa destruction par le passage des ragondins. Une fois le nid terminé, il appelle la femelle en caquetant et en jetant des matériaux ayant servi à sa construction. La parade nuptiale commence dès lors que la femelle a choisi un mâle. Sommaire et rapide, il s'agit pour les deux oiseaux de former des cercles en marchant tête vers le bas pour exposer au mieux leur plaque frontale bleu clair. Avant l'accouplement, la femelle adopte une position accroupie bien connue, le mâle lui monte alors sur le dos après quelques coups de bec sur le corps. La femelle pond 4 œufs brun clair aux taches noires que le mâle incube à partir du troisième durant 21 à 26 jours. Dans la journée, le mâle couve par tranches de trente minutes entre lesquelles il part se nourrir. Aux heures les plus chaudes, il reste debout au-dessus des œufs pour les maintenir à l'ombre. La femelle, elle, part s'accoupler avec d'autres mâles, jusqu'à quatre durant la saison de reproduction. À l'éclosion, le mâle éloigne les coquilles du nid et durant 40 à 70 jours, élève et protège ses poussins qui se nourrissent seuls, en les cachant dans les poches que forment ses ailes repliées pour les déplacer en cas de danger. Ces derniers, nidifuges, peuvent aussi plonger pour se cacher sous la végétation.

Distribution

Le Jacana à poitrine dorée vit dans toute l'Afrique Sub-saharienne. S'agissant d'un oiseau d'eau, on ne le rencontrera ni dans les zones arides ni dans les zones forestières.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce est commune et largement répandue. Elle n'est menacée que localement par la modification de son habitat, la montée des eaux provoquant l'inondation des nichées, le drainage des zones humides et l'augmentation du bétail. Le nid peut être détruit par le passage des ragondins et les poussins prédatés par les serpents aquatiques.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 04/08/2016 par Nathalie Santa Maria © 1996-2017 Oiseaux.net