Linotte mélodieuse

Linaria cannabina - Common Linnet

Linotte mélodieuse

Linotte mélodieuse

Linaria cannabina

((Linnaeus, 1758))


Ordre : Passériformes

Famille : Fringillidés  ;

Genre : Linaria

Espèce : cannabina

Sous-espèces : 7 [+] [-]
Linaria cannabina cannabina(widespread, also nw Africa and Canary Islands)
Linaria cannabina harterti(e Canary Is.)
Linaria cannabina meadewaldoi(w and c Canary Is.)
Linaria cannabina nana(Madeira I.)
Linaria cannabina mediterranea(Iberian Pen., Italy, Greece, nw Africa and Mediterranean islands)
Linaria cannabina bella(Middle East to Mongolia and nw China)
Linaria cannabina autochthona(Scotland)

Biométrie :

Taille : 14 cm
Envergure : -
Poids : 15 à 20 g

Longévité : 9 ans

Chant :

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : konopka obecná (cs), Tornirisk (da), Bluthänfling (de), Common Linnet (en), Pardillo común (es), hemppo (fi), Kenderike (hu), Fanello eurasiatico (it), ムネアカヒワ (ja), Tornirisk (nb), Kneu (nl), makolągwa (zwyczajna) (pl), Pintarroxo (pt), Коноплянка (ru), stehlík konôpka (sk), Hämpling (sv), 赤胸朱顶雀 (zh)

Identification :
Linotte mélodieuse La notoriété de la linotte s'arrête à son seul nom... Peu de gens connaissent l'aspect de ce fringille couleur de terre, très mimétique sur le sol où il passe le plus clair de son temps à la recherche de sa nourriture. La mue de printemps fait cependant perdre au mâle la discrétion de son plumage hivernal. Le front et la poitrine deviennent rouge écarlate, et il lance alors, perché bien en vue, son gazouillis mélodieux et désordonné.

Habitat : Les couples s'installent volontiers en petites colonies lâches dans des milieux semi-ouverts. Le biotope préférentiel de l'espèce est la steppe ou la lande buissonnante. Le nid y est construit dans un arbuste à moins d'un mètre cinquante de hauteur.

Comportements : C'est un oiseau très remuant. Il s'envole souvent d'un vol bondissant pour se poser rapidement. Les couples restent très liés en été. En août, des bandes de linottes comptant parfois plusieurs centaines d'individus se forment, prélude à la migration. Ces bandes fréquentent surtout les champs de lin et de colza. En octobre, des groupes de deux à trois dizaines d'individus sillonnent le ciel d'un vol rapide et onduleux, en route vers le sud-ouest et leurs quartiers d'hiver. Lors d'hivers doux, quelques individus peuvent séjourner dans la région. Les linottes nous reviennent dès la fin de l'hiver.

Nidification : A une première ponte fin avril de 5 œufs environ, succède une seconde au cours du mois de juin. C'est au cours de cette période que le qualificatif de tête de linotte trouve sans doute son origine : le constructeur insouciant dissimule parfois si mal son nid qu'un prédateur ou un observateur indiscret provoquent souvent la destruction ou l'abandon de la nichée. Les pontes de remplacement sont ainsi fréquentes, se prolongeant jusqu'à la fin du mois de juillet.

Régime : C'est une espèce essentiellement granivore, qui est aussi partiellement insectivore en été.

Sources :

 

Autres liens :
Fiche de la linotte mélodieuse du site Pouyo et les oiseaux
D'après Buffon : Les Linottes.
Iucn
Birdlife
Xeno_Canto
Avibase
Hbw Alive


Linotte mélodieuse

Linotte mélodieuse

Linotte mélodieuse

Linotte mélodieuse

Linotte mélodieuse


Fiche créée le 07/11/2002 par Didier COLLIN


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 31/07/2016 04:25:09 - © 1996-2016 Oiseaux.net

Les passereaux d'Europe, tome 1

Linotte mélodieuse

Linotte mélodieuse

Linotte mélodieuse

Linotte mélodieuse

Linotte mélodieuse

Linotte mélodieuse