Loriot de Timor

Oriolus melanotis - Olive-brown Oriole

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Oriolidés

  • Genre
    :

    Oriolus

  • Espèce
    :

    melanotis

Descripteur

Bonaparte, 1850

Biométrie
  • Taille
    : 25 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

La femelle est une réplique visuelle du polochion casqué (Philemon buceroides). Le mâle de la race finschi lui ressemble moins alors que celui de la race nominale ne lui ressemble pas du tout. Le mâle de la race nominale a un dessus olive foncé. Son capuchon et son manteau ont des stries un peu plus sombres. Les ailes sont brun foncé, les couvertures ont des liserés pâles. Les rectrices sont également brun foncé sur le dessus, mais le dessous est plus clair, les plumes ayant des taches terminales blanchâtres sur les filets intérieurs.
La face est noirâtre, la gorge et la poitrine grisâtres. Les côtés de la poitrine sont nuancés de vert-olive. Le ventre et les sous-caudales affichent une teinte chamois grisâtre. Les iris sont rouges, le bec rouge foncé. Les pattes sont gris sombre.
La femelle a des parties supérieures brun plus clair que celles du mâle. Le croupion est plus pâle, le capuchon a des stries moins proéminentes. Il y a un sourcil blanchâtre en arrière de l'œil. La face et le côté du cou sont noirs. Les parties inférieures sont blanc sale, avec des stries brunes spécialement sur la poitrine. Le bec est noir brunâtre. Les immatures ressemblent à la femelle, mais avec des stries pectorales plus abondantes.
La race finschi a une apparence assez semblable à la femelle nominale, mais le lavis olive sur le dessus est absent. Le mâle est légèrement plus foncé avec des parties supérieures plus grises. Les 2 sexes ont des ornements sur la tête moins marqués. La face, les couvertures auriculaires, le menton et la gorge sont plus noirs que chez la nominale. Le reste du dessous est brun moyen. Les iris sont brun clair.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Oriolus melanotis finschi (Wetar and Atauro Is.)
  • Oriolus melanotis melanotis (Timor, Roti and Semau Is.)

Noms étrangers

  • Olive-brown Oriole,
  • Oropéndola olivácea,
  • Papa-figos-de-Timor,
  • Sundapirol,
  • Olijfbruine Wielewaal,
  • Oriolo brunoliva,
  • Timorgylling,
  • Timorpirol,
  • vlha sundská,
  • žluva šedohrdlá,
  • Timorpirol,
  • timorinkuhankeittäjä,
  • oriol de Bonaparte,
  • wilga oliwkowogłowa,
  • Тиморская иволга,
  • Kepudang timor,
  • チモールコウライウグイス,
  • 绿褐鹂,
  • 帝汶黃鸝,

Voix chant et cris

Les loriots de Timor émettent des sifflements liquides et notamment des "ti-ti-lu-i" dont il y a de nombreuses variations. On entend aussi un "ti-u" long et sonnant. Les couples chantent en concert et se répondent à intervalles de 6 à 7 secondes. Dans l'île Atauro, les cris sont décrits comme des "wee-oww" ou des "wee-ole", des "wick-wick-wow" et des "sweel-ow". Ils sont apparemment très différents de ceux de la race nominale.

Habitat

Les loriots de Timor fréquentent les parcelles résiduelles de forêt primaire et les forêts secondaires de mousson pourvues d'arbres à feuilles caduques. On les trouve aussi dans les zones boisées ouvertes, les mangroves, les cultures partiellement boisées et les autres habitats qui ont subi diverses perturbations, jusqu'à 300 mètres d'altitude.
Dans l'île Atauro, ces oiseaux peuvent être observés dans les forêts dont la canopée est continue, du niveau de la mer jusqu'à 970 mètres. A cet endroit, ils sont communs spécialement dans les forêts de montagnes au-dessus de 750 mètres.

Comportement traits de caractère

Les Loriots de Timor recherchent leur nourriture en solitaire ou en couple. Ils prospectent à différents niveaux de la végétation, de l'étage moyen jusqu'à la canopée. Ces oiseaux sont considérés comme strictement sédentaires.

Alimentation mode et régime

Aucun renseignement sur le régime. Compte-tenu de la proximité avec le loriot d'Halmahera et le loriot de Céram, on peut penser que le menu est constitué principalement de fruits, de graines et d'arthropodes.

Reproduction nidification

Il n'y a aucune information sur la nidication de cette espèce. Cependant, une proche parenté est établie avec les loriots papous (O. szalayi), les loriots d'Halmahera (O. phaeochromus), les loriots de Buru (O. bouroensis), les loriots sagittaux (O. sagittatus) et les loriots de Céram (O. forsteni). En ce qui concerne le loriot papou, le nid est une sorte de hamac végétal suspendu à la branche horizontale d'un arbre entre 2 mètres 50 et 15 mètres au-dessus du sol. La ponte comprend 1 ou 2 œufs brun jaunâtre dont la durée d'incubation est indéterminée.

Distribution

Comme leur nom l'indique partiellement, les loriots de Timor sont originaires des petites îles de la Sonde et plus particulièrement de Timor et de Wetar. 2 sous-epèces sont officiellement reconnues : O. m. finschi - île Wetar et île Atauro, dans les petites îles de la Sonde - O. m. melanotis - Timor, Roti et Semau, dans les petites îles de la Sonde. Les populations qui vivent dans l'île Arauto sont pour l'instant classées dans la race finschi, mais ce classement n'est pas du tout certain. Du fait de leur habitat très particulier et de leur voix différente (voir ci-dessus), elles peuvent constituter une espèce à part entière. Une étude plus approfondie demande à être menée.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Bien qu'elle ait une aire de distribution très restreinte sur Timor et sur Wetar (20 à 50 000 kilomètres carrés), cette espèce n'est pas globalement menacée selon le Handbook des oiseaux du Monde. D'après un étude de 2004, elle est commune et même abondante sur les hauteurs de l'île Atauro. En dépit du fait que de nombreuses plaines et vallées ont déjà été converties en zones agricoles, les zones boisées résiduelles demeurent significatives. Un grand projet d'aire protégée pour oiseaux est prévu à Est-Timor dans les proches années à venir.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 24/01/2014 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net