Martin-chasseur à coiffe noire

Halcyon pileata - Black-capped Kingfisher

Martin-chasseur à coiffe noire
adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Alcédinidés

  • Genre
    :

    Halcyon

  • Espèce
    :

    pileata

Descripteur

Boddaert, 1783

Biométrie
  • Taille
    : 28 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 71 à 138 g
Longévité

10 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Ce martin-chasseur de taille moyenne a le capuchon de la tête et les joues noirs. Le menton, la gorge, le collier et le haut de la poitrine sont blancs. Le reste des parties inférieures présente une belle teinte orange. Le dessus (manteau, bas du dos, couvertures sus-caudales) affiche une coloration bleu foncé. Les scapulaires et la pointe des primaires sont noirs. La zone médiane des primaires forme comme un petit miroir bleu-pâle. Le bec puissant et les tarses sont rouges. Il n'y a pas de différences entre les sexes. Chez les juvéniles, les parties bleues sont plus ternes. Ils portent un collier chamois et une zone écailleuse assez étendue couvre parfois la poitrine.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Black-capped Kingfisher,
  • Alción Capirotado,
  • Kappenliest,
  • sapkás halkapó,
  • Zwartkapijsvogel,
  • Martin pescatore capinero,
  • Svarthuvad kungsfiskare,
  • Svarthetteisfugl,
  • rybárikovec stromový,
  • ledňáček černohlavý,
  • Hvidhalset Smyrnaisfugl,
  • mustapääkalastaja,
  • alció encaputxat,
  • łowiec czarnogłowy,
  • melngalvas dzenītis,
  • Ошейниковый зимородок,
  • Cekakak cina,
  • ヤマショウビン,
  • 蓝翡翠,
  • นกกะเต็นหัวดำ,
  • 黑頭翡翠〔藍翡翠〕,

Voix chant et cris

Habitat

Le martin-chasseur fréquente les zones d'habitat ouvert principalement en raison de son mode de chasse et d'alimentation. Il vit souvent à proximité du littoral mais il est, de manière générale, assez dépendant de la présence de l'eau, principalement des étendues salées ou saumâtres où il trouve des proies qui lui conviennent. Cependant, son implantation est loin d'être exclusivement côtière. Dans certaines parties de son aire de reproduction, et même de son aire d'hivernage, il fréquente l'intérieur des terres à condition qu'il soit pourvu de cours d'eau, de préférence bordés d'arbres où il puisse se percher. Le martin-chasseur est endémique de l'Asie, de la Corée à l'Indonésie, et de l'Inde jusqu'à Taiwan.

Comportement traits de caractère

Les martins-chasseurs à coiffe noire sont des prédateurs solitaires qui font preuve d'un comportement territorial particulièrement agressif. Ils peuvent reconduire sans ménagement non seulement les autres individus de sa propre espèce mais aussi tout autre race de martin-chasseur qui développe la même technique de prédation et qui tenterait de pénétrer dans sa chasse gardée.
Ils sont migrateurs dans le nord de leur aire de distribution, principalement en Chine et en Corée où ils nichent et sont présents du mois de mai jusqu'à octobre. Ils prennent leurs quartiers d'hiver au Sri Lanka, en Thaïlande, en Indochine et au sud jusque dans les îles de la sonde (rare à Java, présent uniquement dans le nord de Sulawesi). Leur présence dans ces régions est confirmée de septembre à avril. Dans la zone intermédiaire, c'est à dire en Inde, au Bengladesh,et dans une fine bande allant jusqu'à Hainan et Hong Kong, les oiseaux sont sédentaires, même si dans ces régions, ils effectuent de courts mouvements en direction des côtes. Les mouvements migratoires des zones de reproduction vers les zones d'hivernage se déroulent de septembre à novembre, les mouvements de retour de mars à avril. Ils s'effectuent toujours de nuit et en suivant des itinéraires bien établis. Les territoires d'hivernage fréquentés sont souvent les mêmes et les oiseaux font preuve d'une grande fidélité à ces sites pendant de nombreuses années consécutives. On trouve des errants occasionnels en périphérie de l'aire normale de distribution au Pakistan, au Népal, au Japon et à Vladivostock, en Russie.

Alimentation mode et régime

Les martins-chasseurs ont un régime assez large. Ceux qui vivent à proximité du littoral se nourrissent principalement de crabes et de poissons. Ceux qui peuplent les autres habitats consomment surtout des insectes, notamment ceux du genre aquatique comme les libellules ou les notonectes, mais également ceux du genre venimeux tels que les abeilles et les guêpes. Occasionnellement, les amphibiens et les petits reptiles font également partie du menu. Les martins-chasseurs à coiffe noire, se tiennent à l'affût sur leur perchoir favori, à un ou deux mètres au dessus du sol, dans une position qui leur permet de repérer aisement les proies qui passent à leur portée. Ils ne plongent qu'assez rarement pour capturer une proie aquatique.

Reproduction nidification

La saison de Reproduction intervient de mai à juillet. C'est sûrement l'espèce de martin-chasseur qui niche le plus au nord de l'équateur. Les martins-chasseurs à coiffe noire se reproduisent le long des berges meubles des rivières. Les deux parents creusent un tunnel qui peut atteindre 60 cm de profondeur. Le mâle entame les travaux, survole le site choisi et en lacère la surface à grands coups de bec jusqu'à ce qu'il ait réalisé une prise suffisante pour pouvoir s'y installer et creuser confortablement. Les deux partenaires se relaient alors pour réaliser le couloir qui mène à la chambre. Ils utilisent leur bec pour perforer et leurs pattes pour déblayer les débris. Si les oiseaux rencontrent un obstacle au cours de leurs travaux, ils peuvent abandonner le creusement en cours et en reprendre un entièrement nouveau. Une fois la chambre terminée, la femelle y dépose 4 ou 5 oeufs blanc pur. Comme ces oiseaux nichent dans des trous, les oeufs n'ont pas besoin de camouflage et leur couleur claire font qu'ils sont plus faciles à trouver dans le noir. La femelle démarre la période d'incubation, mais par la suite, le mâle prend le relais. Les petits naissent nus et aveugles. Ils n'ont pas de duvet, par contre ils acquièrent leur plumage adulte immédiatement, sans transition.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 21/09/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net