Martin-chasseur de Hombron

Actenoides hombroni - Hombron's Kingfisher

Martin-chasseur de Hombron
♂ adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Alcédinidés

  • Genre
    :

    Actenoides

  • Espèce
    :

    hombroni

Descripteur

Bonaparte, 1850

Biométrie
  • Taille
    : 27 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 106 à 147 g
Distribution

Distribution

Description identification

La tête porte un capuchon bleu-violet, particulièrement foncé au front et bordé par une ligne bleu vif qui part du dessous de l'oeil jusqu'à la nuque. De larges moustaches ovales bleu-violet aboutissent au bord de la gorge et du menton qui sont blancs. Les joues sont roux-orange. Les plumes de la nuque et du haut du manteau sont liserées de bleu-violet, ce qui forme à cet endroit une petite zone écaillée. Le bas du manteau, les scapulaires, les tertiaires et les couvertures sus-alaires affichent une teinte bleu- vert foncé finement tacheté de roux. Le bas du dos, le croupion et les sus-caudales sont bleu-ciel brillant , la queue bleu-cobalt. Les parties inférieures (poitrine, ventre et sous-caudales) présentent un ensemble roux uni. Le bec est rouge avec un culmen noir brunâtre, l'iris brun foncé. Les pattes présentent une couleur assez insolite, brun-olive rosé sombre.
Le dimorphisme sexuel est surtout visible sur la tête. La calotte est vert terne nuancé de roux sur le front et au dessus des lores, entourée par une bande bleu verdâtre qui part du dessous de l'oeil jusqu'à la nuque. Les moustaches sont roux-orange légèrement tacheté de verdâtre. Le manteau, les scapulaires, les tertiaires et les sus-caudales affichent une couleur vert-olive terne, chaque plume étant marquée de chamois. La queue est bleu verdâtre. Les juvéniles sont semblables aux adultes, mais en plus terne.
Il existe des variations géographiques : les populations qui vivent à l'ouest de Mindanao sont séparées de celles qui habitent à l'est par un intervalle d'environ 100 kilomètres. Menton et gorge sont blanc à l'ouest, roussâtre à l'est. Les ressortissants de l'est sont plus foncés mais ces différences paraissent clinales (c'est à dire liés à l'environnement) et l'on n'a distingué aucune sous-espèce.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Hombron's Kingfisher,
  • Alción de Mindanao,
  • Mindanaoliest,
  • mindanaói halción,
  • Mindanao-bosijsvogel,
  • Martin pescatore capoblu,
  • Blåkronad kungsfiskare,
  • Mindanaoisfugl,
  • rybárikovec modrohlavý,
  • ledňáček modrotemenný,
  • Blåkronet Skovisfugl,
  • mindanaonkalastaja,
  • alció de Mindanao,
  • krasnogłów niebieskogłowy,
  • Синешапочная альциона,
  • フィリピンアオヒゲショウビン,
  • 蓝顶翡翠,
  • 藍頂林翡翠,

Voix chant et cris

Habitat

Cette espèce sylvestre, qu'on ne rencontre jamais dans les espaces ouverts, fréquente presque exclusivement les forêts pluviales primaires de montagne entre 1000 et 2000 mètres. Cette définition de son habitat est sans doute trop restrictive et il faut reconnaître qu'on possède de nombreux rapports concernant la présence de cet oiseau dans les terres basses à des altitudes aussi faibles que 100 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il est également assez évident qu'il fréquente, de façon très occasionnelle il est vrai, les peuplements secondaires ou faiblement dégradés. Par contre, sa présence dans les milieux aquatiques semble tout à fait à exclure, aucun rapport n'en
faisant état. Il y a environ 30 ans, l'espèce était assez répandue, au moins localement. La déforestation intensive de ces dernières années a eu pour effet de fragmenter son aire et de réduire considérablement son habitat si bien qu'elle semble marquer aujourd'hui un assez important déclin. Le martin-chasseur d'Hombron est exclusivement endémique de Mindanao, aux Philippines. Dans l'ouest, il est présent de la péninsule de Zamboanga jusqu'à Ozamiz environ. Dans l'est, on le trouve depuis le mont Apo, au sud, près de Davao, jusqu'au mont Hilong-Hilong, au nord, près de Butuan.

Comportement traits de caractère

Il vit en solitaire ou en couple comme son proche parent le martin-chasseur tacheté (Actenoïdes Lindsayi) du nord des Philippines. Il se perche dans le sous bois, sur des branches basses situées dans des endroits bien ombragés. Il chasse probablement en se posant à terre. Bien que ce soit une espèce localement commune, son cri est encore à ce jour inconnu. Aucun déplacement n'a été signalé, cet oiseau est donc probablement sédentaire, comme le sont en général tous les ressortissants des forêts pluviales tropicales.

Alimentation mode et régime

Son régime est exclusivement carnivore. Il consomme des gros insectes (sauterelles, criquets, coléoptères et leurs larves) mais aussi des petits animaux, invertébrés ou non (escargots, grenouilles, reptiles de petite taille).

Reproduction nidification

La période de reproduction semble s'étaler de janvier à juillet, avec un pique dans l'activité entre mars et mai. On ne possède aucun autre renseignement sur la biologie reproductive de cet oiseau. Nid inconnu.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Martin-chasseur de HombronFiche créée le 27/12/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net