Martin-chasseur funèbre

Todiramphus funebris - Sombre Kingfisher

Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Alcédinidés

  • Genre
    :

    Todiramphus

  • Espèce
    :

    funebris

Descripteur

Bonaparte, 1850

Biométrie
  • Taille
    : 30 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le mâle adulte, le front et le sommet du crâne sont noirs, nuancés de verdâtre. Les lores, la région malaire, les joues et les parotiques sont noirs, ainsi que le cou. La tête est maculée par une tache supra-lorale blanche et, en arrière de l'oeil, par un large sourcil blanc nuancé de bleu près du vertex et qui devient plus étroit au niveau de la nuque. Le cou est entouré par un large collier blanc. Le manteau est noir verdâtre. Le dos, les scapulaires, les tertiaires et les sus-alaires présentent une teinte vert-olive foncé. Les couvertures sont bordées de bleu-vert. Le croupion et les sus-caudales forment une bande bleu-vert. La queue est vert-olive bleuâtre. L'ensemble du dessous est blanc paraissant un peu souillé, avec une marque noirâtre de chaque côté de la poitrine. Les primaires et les secondaires sont brun foncé, excepté le vexille externe qui est bleu-vert. Les grandes couvertures externes ont une large bordure noire. La mandibule supérieure est noire, l'inférieure corne jaunâtre. L'iris est brun très foncé, les pattes noirâtres.
La femelle adulte est beaucoup plus brune et plus terne que le mâle. Le sommet du crâne est noir mat, le manteau et la queue brun foncé. La plupart des plumes sont bordées d'olive . Les ailes et le croupion sont vert-olive brunâtre. Les juvéniles sont encore plus brunâtres que la femelle adulte. La pointe de leur bec est blanchâtre.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Sombre Kingfisher,
  • Alción Sombrío,
  • Molukkenliest,
  • Halmahera-ijsvogel,
  • Martin pescatore scuro,
  • Halmaherakungsfiskare,
  • Sørgeisfugl,
  • rybárikovec smútočný,
  • ledňáček halmaherský,
  • Sørgeisfugl,
  • surukalastaja,
  • alció fúnebre,
  • łowczyk żałobny,
  • Молуккская альциона,
  • Cekakak murung,
  • ハルマヘラショウビン,
  • 淡黑翡翠,
  • 暗色翡翠,

Voix chant et cris

Habitat

Cet oiseau est endémique des îles Halmahera et Ternate, au nord des Molluques et entre Sulawesi et la Nouvelle-Guinée. C'est un habitant du bas et du moyen étage des forêts primaires denses où il a tendance à négliger les clairières. Il fréquente également les forêts marécageuses dominées par les sagoutiers, avec une faible proportion de grands arbres, les forêts secondaires bien régénérées, les mangroves et les lisières des forêts. Occasionnellement, il pénètre dans les terres cultivées, les jardins, les plantations de cocotiers proches des forêts, du niveau de la mer jusqu'à 620 mètres. C'est une espèce assez courante, au moins sur Halmahera.

Comportement traits de caractère

Ses moeurs sont assez mal connues. Le martin-chasseur funèbre recherche sa nourriture en solitaire ou en couple. Comme la plupart de ses congénères, cet oiseau arboricole se tient à mi-hauteur dans les arbres et pique à terre dès qu'il aperçoit une proie. Son cri est un 'ki-ki-ki-ki-ki' lent , très différent des cris du martin-chasseur à collier et du martin-chasseur à tête blanche qui partagent sensiblement la même aire de distribution.

Alimentation mode et régime

Son régime est exclusivement carnivore. Il se nourrit de grands arthropodes, y compris de criquets et de scolopendres. Les serpents et les lézards font également partie de son menu.

Reproduction nidification

Aucun renseignement n'est disponible, aucun nid n'ayant été trouvé.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Au début des années 90, près de 90% de la superficie totale de l'île d'Halmahera possèdait encore une belle couverture forestière. Cependant elle représentait un capital économique intéressant pour les sociétés d'abattage. Peu de temps après, l'exploitation intensive des zones boisées commença, et plus particulièrement dans les zones de basse altitude qui est le domaine privilégié de notre martin-chasseur. Depuis, ces surfaces exploitées, ont été, dans une large mesure, reconverties en zones cultivées, ce qui resulte en une perte considérable d'habitat. Les surfaces subsistantes restent sous la menace. Pour cette raison, et à cause de la faible superficie de son aire de distribution, le martin-chasseur funèbre a été classé comme espèce menacée.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Martin-chasseur funèbreFiche créée le 30/10/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net