Martin-chasseur torotoro

Syma torotoro - Yellow-billed Kingfisher

Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Alcédinidés

  • Genre
    :

    Syma

  • Espèce
    :

    torotoro

Descripteur

Lesson, R, 1827

Biométrie
  • Taille
    : 20 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 30 à 52 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le mâle adulte, la tête et le cou sont roux vif, les lores et le tour de l'oeil, noirs. Une tache noire macule chaque côté de la nuque. Le manteau est noir, les scapulaires et les tertiaires vert foncé. Le bas du dos, le croupion et les sus-caudales affichent une teinte bleu verdâtre. La queue est bleu-violet foncé. Les rémiges présentent une couleur noire avec des bords et une extrémité bleu-vert ou bleuâtre. Le menton et la gorge blancs surmontent la poitrine orange roussâtre. Le flanc, le ventre, les sous-caudales et les sous-alaires sont jaunâtres ou chamois-crème et contrastent avec le dessous de la queue noir mat. Le bec, dont la mandibule supérieure présente un bord denticulé vers l'extrémité, est jaune vif. L'iris est brun foncé, les pattes jaunes avec des griffes brun foncé.
La femelle adulte se distingue du mâle par son capuchon noir sauf sur les côtés. Les deux taches nucales noires sont reliées par une ligne fine. Les flancs, le ventre et les sous-caudales sont légèrement plus clairs. Le juvénile ressemble à la femelle, excepté en ce qui concerne les plumes du vertex qui sont liserées de roux. L'espace noir autour de l'oeil est plus étendu, les plumes des joues et de la poitrine possèdent des pointes foncées. Le bec est gris-noir.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Syma torotoro torotoro (w and sc New Guinea, w. Papuan Is., Yapen and Aru Is.)
  • Syma torotoro ochracea (D'Entrecasteaux Arch.)
  • Syma torotoro flavirostris (Cape York Pen.. ne Australia.)

Noms étrangers

  • Yellow-billed Kingfisher,
  • Alción Torotoro,
  • Gelbschnabelliest,
  • sárgacsőrű halción,
  • Kleine Geelsnavelijsvogel,
  • Martin pescatore beccogiallo,
  • Torotorokungsfiskare,
  • Torotoroisfugl,
  • rybárikovec žltozobý,
  • ledňáček torotoro,
  • Gulnæbbet Isfugl,
  • keltanokkakalastaja,
  • alció torotoro,
  • żółtodziób nizinny,
  • Малая желтоклювая альциона,
  • Cekakak torotoro,
  • キバシショウビン,
  • 黄嘴翡翠,
  • 黃嘴翡翠,

Voix chant et cris

Martin-chasseur torotoro
♂ adulte

Habitat

Il possède un fort environnement sylvestre. Il fréquente en effet les forêts pluviales primaires et secondaires, les bords des clairières, les forêts-galeries, les peuplements de teck et d'hévéa et localement les mangroves. Il est commun à basse altitude, généralement en-dessous de 500 mètres, en Nouvelle-Guinée, de la Papouasie Occidentale et des îles Aru jusqu'aux îles d'Entrecasteaux et jusqu'à la péninsule du cap York, au Queensland, dans l'extrême nord de l'Australie. 3 sous-espèces différentes occupent son aire de distribution :
Halcyon torotoro torotoro, la race type, vit en Nouvelle- Guinée, dans les îles Aru, les îles de la Papouasie Occidentale et l'île Yapen. H.t.Ochracea, vit dans l'archipel d'Entrecasteaux, au sud-est de la Nouvelle-Guinée. H.t. Flavirostris, la sous-espèce la plus méridionale, vit dans la péninsule du cap York, en Australie.

Comportement traits de caractère

Cette espèce qui vit en solitaire ou en couple n'est pas craintive. Elle est même assez bruyante et chante du haut de son perchoir à toute heure du jour. Comme la plupart des autres martins-chasseurs, le torotoro chasse à l'affût et surveille son territoire du haut d'un perchoir situé à mi-hauteur et à partir duquel il plonge sur ses proies. Il atterrit brusquement. A terre, il fouille parfois quelques instants dans la litière mouillée ou dans la couche superficielle du sol. Néanmoins, il peut également attraper certaines proies dans l'espace et d'autres dans les feuillages. Par contre, il capture rarement des tétards au bord de l'eau et s'il plonge souvent dans les rivières, c'est uniquement pour se baigner. Le torotoro développe des attitudes et des postures qu'il répète assez couramment. Ainsi, avant de descendre de son perchoir, il se tourne d'un côté et de l'autre. Avant de s'envoler, il entrouvre souvent la queue et peut également la relever.

Alimentation mode et régime

A l'image des autres martins-chasseurs, son régime est résolument carnivore. A son menu, figurent criquets, mantes, cigales, libellules, larves, vers de terre, petits lézards mais aussi des oeufs.

Reproduction nidification

Le couple creuse un nid dans la paroi d'un termitière installée sur un palmier ou sur un autre arbre, généralement à 3 mètres au-dessus du sol, mais parfois plus haut ou plus bas. La Chambre ainsi forée mesure ordinairement 9,5cm de long, 9 cm delarge et 12 cm de profondeur. Les deux partenaires y ont accès par une longue galerie qui mesure 4 centimètres de largeur. La ponte est généralement de 3 ou 4 oeufs, déposés entre novembre et janvier dans le Queensland, et entre septembre et octobre (plus vraisemblablement août-mars) en Nouvelle-Guinée-Papouasie.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Martin-chasseur torotoroFiche créée le 01/11/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net