Martin-chasseur trapu

Actenoides concretus - Rufous-collared Kingfisher

Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Alcédinidés

  • Genre
    :

    Actenoides

  • Espèce
    :

    concretus

Descripteur

Temminck, 1825

Biométrie
  • Taille
    : 24 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 70 à 90 g
Distribution

Distribution

Description identification

Sous-espèces (3) : Actenoides concretus concretus , race type - Sumatra, Belitung, Bangka, Singapour (ou il est pratiquement éteint), péninsule Malaise jusqu'à la frontière Thaïlandaise. A.c. peristephes - de la Thaïlande péninsulaire jusqu'au 14ème degré de latitude nord en Birmanie. A.c. borneanus - uniquement à Bornéo.
Le mâle adulte possède une calotte vert foncé. Le front est noirâtre, l'occiput plus vert, les deux plus vifs sur les côtés. Un large trait noir barre l'oeil et se poursuit en s'incurvant jusqu'à la nuque. Les étroits sourcils chamois se poursuivent jusqu'au delà de l'oeil. Les joues, le menton et la gorge présentent une teinte orange jaunâtre pâle. De fines moustaches bleu-violet s'élargissent sous les parotiques et atteignent généralement le manteau. Le collier nucal et la poitrine sont roux et contrastent agréablement avec le manteau noirâtre ainsi qu'avec le haut du dos et les ailes bleu-violet. Le bas du dos et le croupion affichent une belle couleur bleu-clair vif. La queue est bleu-violet. Les flancs, les sous-caudales et les sous-alaires sont roussâtres. Le bec est jaune corne avec une large bande brun foncé au niveau du culmen. L'iris est brun foncé, les pattes vert jaune.

La femelle diffère du mâle par ses sourcils chamois un peu plus larges. Le haut du dos, les scapulaires, les tertiaires et les ailes présentent une teinte vert-olive foncé. Chaque plume de cette région possède une grosse tache jaune-vert jaune pâle à l'extrémité, ce qui contribue à donner au dessus un aspect écailleux. Les juvéniles ressemblent aux adultes. Toutefois, le jeune mâle possède un dos fortement tacheté et un bec gris-brun.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Actenoides concretus peristephes (n Malay Pen.)
  • Actenoides concretus concretus (s Malay Pen., Sumatra, Bangka, Belitung and Mentawai Is.)
  • Actenoides concretus borneanus (Borneo)

Noms étrangers

  • Rufous-collared Kingfisher,
  • Alción Malayo,
  • Malaienliest,
  • maláj halción,
  • Maleise Bosijsvogel,
  • Martin pescatore collorosiccio,
  • Blåhakad kungsfiskare,
  • Skjeggisfugl,
  • rybárikovec zelenohlavý,
  • ledňáček rezavolímcový,
  • Blårygget Skovisfugl,
  • viherlakkikalastaja,
  • alció malai,
  • krasnogłów sundajski,
  • Малайская альциона,
  • Cekakak-hutan melayu,
  • アオヒゲショウビン,
  • 栗领翡翠,
  • นกกะเต็นสร้อยคอสีน้ำตาล,
  • 栗領翡翠,

Voix chant et cris

Habitat

Sur le continent asiatique, il fréquente les altitudes du niveau de la mer jusqu'à 800 mètres. Toutefois, à Bornéo, on peut le trouver jusqu'à 1700 mètres et il semble plus courant au-dessus de 1000 mètres. Du Tenasserim, dans le sud de la Birmanie jusqu'à la péninsule malaise, Sumatra et Bornéo, il fréquente les forêts primaires denses. Il est considéré comme peu commun et il passe facilement inaperçu mais il est probablement assez fréquent dans les endroits où l'habitat lui convient. Par contre, il disparaît complètement quand la forêt est détruite Il s'installe en général dans la végétation touffue à proximité des cours d'eau ou à distance, ainsi que dans les forêts moussues. Sédentaire, il se perche souvent sur les arbres morts, debout ou renversés.

Comportement traits de caractère

On est surtout renseigné sur ses techniques de chasse. Le martin-chasseur trapu chasse en solitaire ou en couple. Sur son perchoir, il demeure quasiment immobile, hormis quelques mouvements de la queue d'avant en arrière et des hochements de tête lorsqu'il surveille le feuillage ou examine le sol à la recherche de proies. Il semble surtout chasser à terre. Toutefois, il se pose également sur la végétation qui surplombe les cours d'eau et il pêche, peut-être plus fréquemment qu'on ne le croit. Cet oiseau semble capable d'ôter le dard des scorpions avant de les consommer.

Alimentation mode et régime

Comme la plupart des martins-chasseurs forestiers, son régime est exclusivement carnivore. Il consomme des gros invertébrés tels que les cigales, les longicornes, les mantes, les araignées, les scorpions (jusqu' 9 cm) et les escargots. Il mange également de petits vertébrés comme les petits poissons, les orvets, les serpents terrestres du genre maticora (serpents corails bleus et à bande) et les lézards.

Reproduction nidification

Les nids sont généralement creusés dans des petits talus. Certains sont également forés dans des troncs en décomposition. Les nids terrestres sont situés habituellement à proximité de cours d'eau. Ce sont des galeries de 10 cm de diamètre et de 60 cm de long qui aboutissent dans une chambre ovale de 20 cm de large. La ponte, qui est la plupart du temps de deux oeufs, est déposée en avril-mai-juin en Malaisie, de décembre à mars à Bornéo, en mars à Sumatra. Les jeunes séjournent au nid pendant environ 22 jours.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 02/11/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net