Martin-pêcheur tacheté

Megaceryle lugubris - Crested Kingfisher

Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Alcédinidés

  • Genre
    :

    Megaceryle

  • Espèce
    :

    lugubris

Descripteur

Temminck, 1834

Biométrie
  • Taille
    : 43 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 230 à 280 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce très grand martin-pêcheur à la huppe touffue diffère de l'Alcyon pie par sa très grande taille ainsi que par l'absence de très grandes plaques noires sur le plumage. Le mâle adulte possède une petite tache blanche devant l'oeil et un petit croissant blanc dessous. Les plumes du front et du vertex sont longues et érectiles : lorsque la huppe est rabattue, la calotte paraît gris noirâtre avec de nombreuses taches blanches. Quand elle est dressée, elle est constituée de trois parties noires et blanches alternant avec deux autres presque blanc pur formées de plumes plus courtes. Le manteau, le dos et les scapulaires sont barrés de noir et de blanc. Les grandes couvertures sont barrées ou tachetées de blanc, les autres tachetées. Les primaires et les secondaires sont barrées. La queue noire porte entre 6 et 8 barres blanches. La gorge et le menton blancs sont séparés du large collier par une moustache poivre et sel . La poitrine est marquée par une large bande noire et blanche. Le ventre, les sous-caudales, les sous-alaires sont blanc uni. Les flancs sont fortement barrés de gris. Le bec noir possède une pointe jaunâtre et une moitié basale bleue. Iris brun foncé, pattes gris olivâtre foncé.

La femelle est semblable au mâle. Cependant les plumes roux orangé pâle sur la poitrine sont absentes. Les sous-alaires ont une teinte roussâtre rosé vif. Les juvéniles diffèrent de la femelle par les côtés du cou, la poitrine, les flancs et les sous-caudales teintés de roux pâle.

Sous-espèces (3) : elles diffèrent un peu par la taille et la coloration. Megaceryle lugubris lugubris, race type - vit au Japon, à Honshu, Shikoku, et Kyu Shu. Megaceryle l. guttulata - vit des environs de Pékin au centre du Vietnam, en direction de l'ouest jusqu'au nord-est de l'Afghanistan. C'est de loin celui qui a l'aire la plus vaste. Megaceryle L. pallida. - vit à Hokkaïdo et dans les îles Kouryles voisines, dans l'ex-URSS.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Megaceryle lugubris continentalis (w and c Himalayas)
  • Megaceryle lugubris guttulata (e Himalayas to c China and n Indochina)
  • Megaceryle lugubris pallida (Hokkaido I.. n Japan. and s Kuril Is. (Russia))
  • Megaceryle lugubris lugubris (c and s Japan)

Noms étrangers

  • Crested Kingfisher,
  • Martín Gigante Asiático,
  • Trauerfischer,
  • szalagos halkapó,
  • Chinese Reuzenijsvogel,
  • Martin pescatore crestato,
  • Större gråfiskare,
  • Kaskadeisfugl,
  • rybárec pásikavý,
  • rybařík chocholatý,
  • Toppet Stødfisker,
  • aasiankeisarikalastaja,
  • alció gegant asiàtic,
  • rybaczek żałobny,
  • dižraibais dzenītis,
  • Большой пегий зимородок,
  • ヤマセミ,
  • 冠鱼狗,
  • นกกะเต็นขาวดำใหญ่,
  • 冠魚狗,

Voix chant et cris

Habitat

La plus grande partie de l'année, le martin-pêcheur tacheté fréquente surtout la proximité des rivières rapides et des torrents dans les montagnes boisées. Il évite autant que possible les cours d'eau aux rives nues et accorde sa préférence à ceux qui ont un fort débit, traversent les forêts de montagne, avec un environnement constitué de rochers et de graviers, notamment près de leur confluent avec une rivière plus importante. Pendant la période hivernale, il gagne l'embouchure des grands fleuves, c'est du moins le constat qui a été effectué sur la côte sud de Honshu.
Le martin-pêcheur tacheté est endémique de l'Asie, de l'extrême nord-est de l'Afghanistan, en passant par l'Himalaya, le Cahemire, Népal, le Bhoutan, l'Assam où il est localement commun entre 500 et 1000 mètres, mais plus rare jusqu'à 2000 mètres. Son aire se poursuit au nord de la Birmanie où il est fréquent jusqu'à 2800 mètres. Il est présent également, quoique de façon plus sporadique, en Birmanie Méridionale, au nord de la Thaïlande, au Laos, au Viet-Nam jusqu'au 14ème dégré de latitude nord. On le trouve jusqu'à 2000 mètres en Chine du Sud, dans le Hebei, le Shanxi, le Sichuan et peut-être le Lanzhou. La limite nord de son aire de distribution se situe au Japon . Il y fréquente les torrents d'altitude jusqu'à 1400 mètres sur Shikoku et Honshu. Assez rare sur Hokkaïdo, sa présence est signalée à Honshu, toutefois hors période de nidification.

Comportement traits de caractère

Cette espèce pêche solitairement. Le martin-pêcheur tacheté passe beaucoup de temps perché sur une rocher ou une branche, conservant la plupart du temps une position immobile, mais hochant la tête, relevant la huppe et dressant la queue de temps à autre. Contrairement à l'Alcyon Pie, il ne pratique pas le vol stationnaire avant de plonger. Lorsqu'il fuit, il adopte un vol rapide mais d'aspect assez lourd constitué de battements d'ailes soutenus et dont la trajectoire est assez irrégulière. Le cri qu'il émet alors est une suite de 'kreks' sonores. Bien qu'il soit relativement craintif, le martin-pêcheur tacheté défend son territoire d'un superficie d'environ 4 kilomètres carrés.

Alimentation mode et régime

Il s'agit d'un veritable martin-pêcheur. Son régime est constitué exclusivement de proies issues de milieux aquatiques : poissons jusqu'à 15 ou 18 centimètres de long et écrevisses.

Reproduction nidification

Le couple creuse son nid dans un talus sablonneux, à au moins deux mètres de hauteur près d'un torrent, dans un ravin ou une autre paroi verticale située en forêt qui peut être éloignée jusqu'à un kilomètre et demi du plus proche point d'eau. La galerie mesure 10 à 15 centimètres de diamètre et deux à trois mètres de longueur. La ponte est composée de 4 à 7 oeufs couvés par la femelle seule. Les deux partenaires s'occupent en commun du nourrissage des jeunes. Ces derniers quittent le nid et prennent leur envol au bout de 40 jours. Compte-tenu de la grande superficie de leur aire de nidification, la période de la ponte varie selon les régions : elle intervient d'avril en juillet au Japon, et plus précocément, de mars à avril au Népal et dans l'Himalaya.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 10/11/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net