Mérion ravissant

Malurus amabilis - Lovely Fairywren

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Maluridés

  • Genre
    :

    Malurus

  • Espèce
    :

    amabilis

Descripteur

Gould, 1852

Biométrie
  • Taille
    : 13 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 8 à 11 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les Mérions ravissants sont des passereaux de petite taille au dimorphisme sexuel très prononcé.
En plumage nuptial, les mâles présentent un capuchon, un manteau et des couvertures auriculaires bleu-azur. Leurs scapulaires roux éclatant contrastent avec les lores, la nuque, le bas du dos, la gorge et la poitrine qui forment un bel ensemble noir lustré.
Le dessus des ailes est noirâtre, la queue est bleu sombre avec une grande tache terminale blanche qui est bien visible lorsque les rectrices sont déployées, ce qui arrive souvent chez cet oiseau. En dessous de la poitrine, l'abdomen est entièrement blanc.
En ce qui concerne les parties nues, les iris sont bruns, le bec noir. Les pattes sont brun-noir.
Chez la femelle, les parties supérieures, de la nuque jusqu'au bas du dos, sont bleu fumeux, le pourtour de l'œil est mis en valeur par un épais anneau blanc. Les oreillons ont une belle teinte bleu-turquoise. Les ailes sont gris foncé, la queue bleu grisâtre a une nette terminaison blanche. Les parties inférieures sont entièrement blanc crémeux. Les parties nues sont équivalentes à celles du mâle.
En plumage usé, le mâle affiche une grande variété de couleurs ternes. En principe son plumage est moins différent de celui de sa partenaire qu'en période nuptiale. Parfois, il adopte un plumage gris-brun. Les immatures sont proches des femelles, mais ils sont plus ternes avec un bec brun plus sombre.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Lovely Fairywren,
  • Maluro amable,
  • Purpurkopfstaffelschwanz,
  • Roestflankelfje,
  • Scricciolo fatato amabile,
  • Cape Yorkblåsmyg,
  • Fageralvesmett,
  • zamatovec nádherný,
  • modropláštník krásný,
  • Cape York-alfesmutte,
  • sademetsämaluri,
  • malur amable,
  • chwostka modrogłowa,
  • Изящный расписной малюр,
  • ケープヨークオーストラリアムシクイ,
  • 娇美细尾鹩莺,
  • 秀麗細尾鷯鶯,

Voix chant et cris

Les Mérions ravissants ont un expression vocale vraiment typique du genre Malurus. Leurs cris sont faibles et ne portent qu'à une distance très limitée. comme c'est d'ailleurs le cas pour toutes les espèces appartenant au "groupe des oiseaux à épaules marron". Le cri de contact est un "treeeeee" très allongé et répété à de multiples reprises. Le cri d'alarme est un "zit" bref.

Habitat

Les Mérions ravissants fréquentent les marges broussailleuses des forêts pluviales et des zones humides d'eucalyptus. Ils pénètrent rarement à plus de 50 mètres à l'intérieur des boisements. Leurs habitats préférés sont les bouquets de plantes grimpantes, les parcelles en cours de régénération, et les sous-bois composés de broussailles d'eucalyptus.
Ils apprécient également les bruyères qui bordent les mangroves. Ils vivent habituellement du niveau de la mer jusqu'à 500 mètres d'altitude. Les Mérions ravissants remplacent les Mérions à dos rouge (M. melanocephalus) dans les lieux situés en bordure des prairies.

Comportement traits de caractère

Les Mérions ravissants mangent en couples ou en petits groupes familiaux composés d'1 ou 2 mâles en plumage nuptial et leur parenté. Une des postures les plus communes consiste à déployer la queue quand ils glanent dans les branches et dans les feuillages. Mais ce sont aussi d'habiles voiliers. Malgré leur petite stature, ils sont capables de se maintenir dans les airs pendant d'assez longs moments.
Les Mérions ravissants sont des oiseaux sédentaires.

Alimentation mode et régime

Les Mérions ravissants se nourrissent principalement d'insectes. Ils préfèrent généralement les arbres et les arbustes, ils s'aventurent rarement à terre. Ils peuvent grimper sur les branches jusqu'à 20 mètres au-dessus du sol, notamment dans les forêts pluviales qui sont des lieux propices pour la recherche d'aliments.

Reproduction nidification

La saison de nidification est très longue et elle s'étend du mois de juillet au mois d'avril. Plusieurs couvées sont entreprises au cours de l'année. Cet oiseau est monogame, il est fidèle au même partenaire tout au long de l'année. Quand il niche, il supporte la présence de congénères dans son voisinage.
C'est également un nicheur de type coopératif, le couple possède plusieurs assistants qui l'aident dans toutes les tâches principales au cours de la reproduction. Ce sont des proches parents issus des couvées précédentes.
Le nid est construit par la femelle. Son partenaire collabore occasionnellement à la confection d'une structure élaborée de forme ovale recouverte d'un dôme et pourvue d'une entrée latérale. Elle utilise des brindilles, des herbes, des radicelles et de l'écorce. De la mousse est souvent collectée pour recouvrir le toit. Le nid est suspendu à une branche horizontale 30 à 40 cm au-dessus du sol.
La ponte comprend 3 œufs dont l'incubation dure 13 ou 14 jours. Les poussins sont nourris par tous les membres du groupe coopératif. L'envol s'effectue au bout de 14 jours. Une fois qu'ils sont devenus indépendants, les juvéniles restent au sein de la cellule familiale.

Distribution

Les Mérions ravissants sont endémiques de l'Australie, sur une superficie très limitée au nord-est du Queensland. Leur aire de distribution s'étend de l'extrémité de la péninsule du cap York en direction du sud jusqu'à la rivière Edward et les alentours de la ville de Townsville. Les Mérions ravissants appartiennent à un groupe d'oiseaux appelés "Oiseaux à épaules marron" et qui comprend également les Mérions élégants, les Mérions de Lambert et les Mérions à gorge bleue (M. pulcherrimus).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Bien que cette espèce ait une aire de distribution plutôt réduite (127 000 km² selon Birdlife), elle n'est pas globalement menacée. On ne connaît pas le chiffre exact des effectifs mais en l'absence de véritables menaces, la population semble stable.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Mérion ravissantFiche créée le 08/03/2016 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net