Merlebleu de l'Est

Sialia sialis - Eastern Bluebird

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Sialia

  • Espèce
    :

    sialis

Descripteur

(Linnaeus, 1758)

Biométrie
  • Taille
    : 21 cm
  • Envergure
    : 25 à 32 cm.
  • Poids
    : 28 à 32 g
Longévité

10 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les turdidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. Ils possèdent généralement un bec assez long et fort, et des pattes robustes. La couleur de leur plumage est très variable. Beaucoup sont entièrement dans des tons discrets de brun, de gris ou de noir mais d'autres montrent des coul... lire la suite

Description identification

Les merlebleus de l'Est sont des oiseaux de petite taille à la silhouette caractéristique en raison de leur bec fin et de leurs courtes pattes. Ils ont des couleurs resplendissantes : un dessus bleu, une poitrine rouge et un ventre blanc. Le mâle possède des ailes et une queue bleues avec des pointes noires ou grises. La couleur bleue de la tête est légèrement plus claire, se fondant dans le rouge orangé de la gorge et du haut de la poitrine. Le reste de la poitrine et le ventre sont blancs avec des terminaisons bleu pâle sur les plumes les plus longues.
La femelle affiche la même coloration de plumage que son partenaire mais la livrée paraît plus terne et plus grisâtre. Notamment, le dos est nuancé de gris-brun. Les juvéniles ont une couleur grisâtre. Ils ont une poitrine mouchetée et leurs ailes ont des terminaisons bleues. Lorsqu'ils parviennent à l'âge adulte, le bleu devient plus proéminent et les mouchetures pectorales disparaissent.

Il existe 8 sous-espèces qui varient peu entre elles.

Indications subspécifiques 8 Sous-espèces

  • Sialia sialis sialis (e, c NA to Nicaragua)
  • Sialia sialis grata (s Florida. se USA.)
  • Sialia sialis bermudensis (Bermuda)
  • Sialia sialis nidificans (ec Mexico)
  • Sialia sialis fulva (sw USA to c Mexico)
  • Sialia sialis guatemalae (se Mexico and Guatemala)
  • Sialia sialis meridionalis (El Salvador, Honduras and n Nicaragua)
  • Sialia sialis caribaea (e Honduras and ne Nicaragua)

Noms étrangers

  • Eastern Bluebird,
  • Azulejo Oriental,
  • ,
  • Rotkehl-Hüttensänger,
  • vörösbegyű kékmadár,
  • Восточная сиалия,
  • 东蓝鸲,
  • Roodkeelsialia,
  • Azzurrino orientale,
  • Östsialia,
  • Østblåfugl,
  • błękitnik rudogardły,
  • salašník modrochrbtý,
  • salašník modrý,
  • Østlig Sialia,
  • hohtosinikka,
  • ,
  • ルリツグミ,

Voix chant et cris

Bien qu'ils s'expriment aussi parfois par des signaux visuels, les merlebleus de l'Est communiquent principalement grâce à leurs cris. En dehors de leurs couleurs éclatantes, le chant constitue d'ailleurs le trait de reconnaissance le plus caractéristique C'est un riche gazouillement sifflé découpé en courtes phrases "tu-wheet-tudu". Les merlebleus de l'Est ont des cris différents pour exprimer leurs besoins, leurs craintes ou marquer leur territorialité. Le cri le plus courant est un "chir-wi" ou un "un "chur-lee" qui, lorsqu'ils sont répétés, résonnent comme les mots anglais truly ou purity.

Habitat

Les merlebleus de l'Est fréquentent les contrées ouvertes avec des arbres isolés qu'ils utilisent pour se percher, nicher et se nourrir. On peut les apercevoir dans les parcs, les jardins, les haies ou tout autre habitat pourvu en perchoirs abondants. On les trouve également sur les poteaux et les fils électriques le long des routes.

Comportement traits de caractère

Les merlesbleus de l'Est sont très grégaires. A certains moments, ils se regroupent en larges bandes qui peuvent atteindre 100 individus ou plus. Pendant la saison de reproduction, ils défendent un territoire dont le centre est constitué par le nid. En hiver, ils maintiennent également un territoire duquel ils tirent la plupart de leurs ressources. Au début de la période de nidification, le mâle parade devant la cavité. Il apporte des matériaux jusqu'à l'entrée, entre, sort, et fait onduler ses ailes tandis qu'il se pose au-dessus de l'orifice pour aguicher la femelle. C'est sa seule contribution à la construction du nid. Les merlebleus de l'Est chassent à partir d'un perchoir et ils se laissent tomber à terre pour capturer leur proie. Ils recueillent également de la nourriture en chassant dans les airs à la manière des gobemouches ou en glanant dans les feuillages.

Alimentation mode et régime

Selon les saisons, le régime des merlebleus de l'Est est très différent. Pendant les mois d'été, ils consomment surtout des coléoptères, des criquets, des chenilles, des sauterelles et d'autres insectes. Aux Etats-Unis, une enquête récente basée sur un large échantillon de 855 oiseaux a démontré que, pendant cette période, leur menu était constitué de 68% d'insectes. Pendant l'automne et la saison hivernale, lorsque les insectes sont plus rares, les merlebleus de l'Est ingurgitent des fruits et des matières végétales tels que les mûres, du chèvrefeuille, du cornouiller, des fruits du cèdre rouge et des raisins sauvages. Les merlebleus de l'Est se désaltèrent dans les réservoirs, les cours d'eau et les mares. Ils préfèrent les eaux agitées aux mares stagnantes.

Reproduction nidification

Les merlebleus de l'Est sont généralement monogames. Cependant, quelques observations ont démontré que parfois plusieurs mâles ou femelles sont impliqués dans une même couvée, ce qui tend à prouver que la monogamie n'est pas la règle unique pour cette espèce. Occasionnellement, bien que cette pratique ne semble pas très courante chez les merlebleus de l'Est, certains juvéniles de la première nichée restent à proximité du nid pour aider les parents à élever la seconde couvée. Ce mode de reproduction coopératif est plus répandu chez les merlebleus de l'Ouest.
La saison de reproduction se déroule pendant le printemps et les mois d'été. Une femelle en pleine maturité sexuelle mène généralement à terme deux couvées dans la saison. Le nid est construit dans un arbre, dans un trou abandonné de pic, ou toute autre cavité qui assure une protection adéquate, à de nombreux mètres au-dessus du sol. Bien qu'il soit de petite taille, la femelle met environ 10 jours pour le bâtir. Il a la forme d'une coupe et il est garni avec des herbes, des plumes, des tiges végétales et du crin. La femelle pond 3 à 7 oeufs blancs ou bleu pâle qu'elle couve pendant 13 à 16 jours. Les jeunes oisillons sont nidicoles. Ils séjournent au nid pendant 15 à 20 jours après l'éclosion. Après l'envol, ils restent à proximité du nid et ils assistent parfois leurs parents pour la seconde nichée. Les deux parents unissent leurs efforts pour élever et nourrir les jeunes. Ils leur fournissent surtout des insectes et ils continuent à les alimenter pendant encore trois semaines après qu'ils aient quitté le nid.

Distribution

Les merlebleus de l'Est occupent une vaste territoire à l'est des Rocheuses. Leur aire de distribution s'étend du sud du Canada jusqu'au golfe du Mexique. Elle se poursuit en Amérique Centrale jusqu'au Mexique et au Honduras. Certaines populations résident à Cuba et dans les Grandes Antilles pendant les mois d'hiver.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Dans les années 60 et 70, les populations de merlebleus de l'Est ont connu un déclin assez considérable. Depuis ces dernières années, l'espèce est en constante augmentation, sans doute en raison du succès que rencontre le programme de nichoirs artificiels. Toutefois, le merlebleu de l'Est doit affronter la concurrence d'espèces nouvellement introduites comme l'étourneau sansonnet d'Europe ou le Moineau domestique. Il possède également de nombreux prédateurs tels que les chipmunks, les écureuils volants, les crècerelles d'Amérique, les serpents à sonnettes, les ours et les ratons laveurs. Malgré toutes ces menaces, le merlebleu de l'Est est considérée comme une espèce qui ne présente pas de souci majeur.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 23/09/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net