Minla à ailes bleues

Minla cyanouroptera - Blue-winged Minla

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Léiothrichidés

  • Genre
    :

    Minla

  • Espèce
    :

    cyanouroptera

Descripteur

Hodgson, 1837

Biométrie
  • Taille
    : 15 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 15 à 20 g
Distribution

Distribution

Description identification

Mâle et femelle ont des couleurs strictement identiques. L'allure de cet oiseau est très particulière : il a une silhouette fine et longiligne avec une tête plate et une queue qui a un bout de forme carrée. On peut remarquer immédiatement sa couronne et son front gris bleuté aux plumes légèrement dressées et aux fines stries blanchâtres. Le cercle orbital et les sourcils blancs sont peu saillants. Le dos affiche une couleur fauve mais le croupion paraît plus pâle. Les ailes sont bleues avec des extrémités blanchâtres. Le dessus de la queue présente une couleur gris sombre avec des liserés bleus et une étroite bande terminale blanche. Lorsqu'elle est déployée en éventail, la queue dévoile des rectrices externes bordées de noir. L'ensemble des parties inférieures et les oreillons sont gris vineux pâle mais le centre de l'abdomen est blanc. Le bec et les pattes sont de couleur chair.
Les juvéniles ont des parties supérieures plus ternes que celles de leurs parents. Leurs tertiaires sont bordées de chamois-gris.

Indications subspécifiques 8 Sous-espèces

  • Minla cyanouroptera cyanouroptera (c and e Himalayas to nw Myanmar)
  • Minla cyanouroptera aglae (se Assam. ne India. and w Myanmar)
  • Minla cyanouroptera wingatei (ne Myanmar, n Thailand, s China, Laos and n Vietnam)
  • Minla cyanouroptera sordida (se Myanmar, nw and w Thailand)
  • Minla cyanouroptera wirthi (s Laos)
  • Minla cyanouroptera orientalis (e Cambodia and s Vietnam)
  • Minla cyanouroptera rufodorsalis (se Thailand and sw Cambodia)
  • Minla cyanouroptera sordidior (Malay Pen.)

Noms étrangers

  • Blue-winged Minla,
  • Siva aliazul,
  • Blauflügelsiva,
  • kékfarkú minla,
  • Blauwvleugelminla,
  • Minla aliazzurre,
  • Blåstjärtad minla,
  • Blåvingeminla,
  • minla belasá,
  • timálie modroperá,
  • Blåvinget Minla,
  • siniminla,
  • siva,
  • himalajek błękitny,
  • zilspārnu minla,
  • Синекрылая минла,
  • ルリハコバシチメドリ,
  • 蓝翅希鹛,
  • นกศิวะปีกสีฟ้า,
  • 藍翅希鶥,

Voix chant et cris

Minla à ailes bleues
adulte

Le cri de reconnaissance est un "chip" ou un "cree-cree" qui ressemble à l'appel d'un poussin. Le chant est un sifflement de trois notes, la première étant la plus basse, la seconde la plus haute et la dernière se situant entre les deux. Le minla à ailes bleues possède sans doute d'autres vocalisations dans son répertoire, mais on n'a pas de renseignements supplémentaires.

Habitat

Les minlas à ailes bleues apprécient particulièrement les sous-bois de buissons à l'intérieur des forêts de feuillus ou dans les boisement mixtes composés d'arbres à feuilles caduques et à feuilles permanentes. On les trouve également dans les terres cultivées, les parcelles de pins et les massifs de bambous. En été, leur distribution altitudinale reste assez difficile à déterminer. D'après Smythies, cette espèce est sédentaire au-dessus de 2400 mètres au Népal. Stevens l'a observée jusqu'à 1800 m au Sikkim. Il est probable que ses sites de nidification se situent entre 1500 et 2500 mètres. En hiver, cet oiseau effectue une migration altitudinale. Il descend dans les collines et même légèrement dans les plaines qui bordent le Brahmapoutre. A cette dernière période, on peut le trouver à des altitudes avoisinant 1200 m et, dans les cas extrêmes, il peut descendre jusqu'à 600 mètres.

Comportement traits de caractère

Le minla à ailes bleues est une espèce assez grégaire. Il vit généralement en bandes de 5 à 15 individus. Mais on peut également le trouver au sein de regroupements plus importants dans lesquels cohabitent des yuhinas, des léiothrix et d'autres timaliidés du genre Pteruthius. Il se déplace au sommet des buissons et des petits arbres, un peu à la manière des léiothrix, c'est à dire qu'il peut adopter des postures assez acrobatiques lorsqu'il recherche sa nourriture. Le minla à ailes bleues est un oiseau paisible et discret.

Alimentation mode et régime

Le minla à ailes bleues possède un régime principalement insectivore. Son repas se compose de chenilles, de coléoptères, mais aussi de vermisseaux et d'araignées. N'oublions pas les baies et les petits fruits dont il est particulièrement friant.

Reproduction nidification

La saison de reproduction se déroule principalement en mai et en juin. Les minlas à ailes bleues construisent un nid en forme de coupelle avec des feuilles de bambous, des radicelles et de la mousse. Ils assemblent habituellement tous ces éléments avec des vrilles et des tiges de plantes grimpantes. L'intérieur de la coupe est garni avec des petites racines et parfois avec du crin. Le nid est bien dissimulé dans un buisson qui borde les rives d'un cours d'eau. Il est placé habituellement à faible hauteur, jamais à plus de 2 mètres et souvent seulement à quelques centimètres au-dessus du sol.

La ponte se compose de 3 ou 4 œufs de couleur bleu foncé avec des petits points noirs sur la partie la plus large de la coquille. La taille des œuf est en moyenne de 18 millimètres sur 14. On ne connaît pas la durée exacte de la période d'incubation. Il est probable cependant que, comme la plupart des petits timaliidés, elle n'excède pas 14 jours.

Distribution

Les minlas à ailes bleues sont originaires du continent asiatique. Leur aire de distribution couvre le nord du sous-continent indien, la Birmanie, l'Indochine et la péninsule malaise. 7 sous-espèces sont officiellement reconnues : M.c. cyanouroptera (de l'Uttaranchal Pradesh jusqu'à l'est du Bhoutan, les états du nord-est de l'Inde et le nord-ouest du Myanmar) - M.c. aglae (Mizoram, Chin Hills dans l'ouest de la Birmanie) - M.c. wingatei (nord-est du Myanmar, nord de la Thaïlande, Viet-Nam, sud de la Chine) - M.c. sordida (sud-est du Myanmar, nord-ouest et ouest de la Thaïlande) - M.c. sordidior (Sud-Thaïlande, péninsule malaise) - M.c. rufodorsalis (Sud-Est-Thaïlande et Ouest-Cambodge avoisinant) - M.c. orientalis (Sud-Vietnam, Est-Cambodge).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cet oiseau, sujet à des mouvements altidudinaux, est commun localement. La population globale n'a pu être quantifiée et on ignore si elle a une tendance au déclin. Néanmoins, son territoire est très vaste (près de 3 millions de kilomètres carrés), aussi cette espèce est-elle classée comme "de préoccupation mineure".

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 20/11/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net