Moqueur de Le Conte

Toxostoma lecontei - LeConte's Thrasher

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Mimidés

  • Genre
    :

    Toxostoma

  • Espèce
    :

    lecontei

Descripteur

Lawrence, 1851

Biométrie
  • Taille
    : 28 cm
  • Envergure
    : 30 à 33 cm.
  • Poids
    : 62 g
Distribution

Distribution

Description identification

Au premier coup d'oeil, le moqueur de Le Conte se distingue de ses autres congénères par son apparence extrêmement pâle. L'adulte présente un capuchon, un dos, des épaules et un croupion gris-sable clair. Les primaires et les secondaires sont gris-brun, plus pâle sur les filets extérieurs. Les rectrices sont gris-brun plus sombre, contrastant avec le reste du plumage. Les lores et les oreillons sont mouchetés de gris-brun. La gorge est blanchâtre avec un soupçon de trait malaire. La poitrine et le ventre affichent une teinte gris-chamois pâle qui vire au chamois éclatant sur la zone anale et les couvertures sous-caudales. Le dessous des ailes est gris-chamois. L'iris est châtain-brun, le bec noir. Les pattes présentent une couleur corne foncé, presque noire.
Chez les juvéniles, les parties supérieures sont brun plus foncé. Les plumes paraissent plus lâches et ont un aspect plus cotonneux, spécialement au niveau de la zone anale. Il existe deux variations géographiques : outre la race nominale qui vit en Californie, au Nevada, dans le nord de Sonora et le nord de la Baja, il existe une autre sous-espèce appelée arenicola vivant dans l'ouest de la Baja. Cette race présente des parties supérieures et une poitrine plus foncées et plus grises que la race nominale. Elle a également une queue plus courte. L'originalité de cette sous-espèce consiste dans le fait qu'une récente étude a démontré qu'elle avait des caractères génétiques assez différentes du moqueur de Le Conte, d'où la tendance à vouloir en faire une espèce à part. Si le changement était entériné, la nouvelle espèce possède déjà un nom : Vizcaino thrasher ou moqueur de Vizcaino.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Toxostoma lecontei lecontei (sw USA and nw Mexico)
  • Toxostoma lecontei macmillanorum (San Joaquin Valley in s California. sw USA.)
  • Toxostoma lecontei arenicola (w Baja California. nw Mexico.)

Noms étrangers

  • LeConte's Thrasher,
  • Cuitlacoche Pálido,
  • Wüstenspottdrossel,
  • Le Conte-gezerigó,
  • Woestijnspotlijster,
  • Mimo di Le Conte,
  • Mojavehärmtrast,
  • Mohavespottefugl,
  • drozdec stepný,
  • drozdec bledý,
  • Mojaverøddrossel,
  • aavikkosirppimatkija,
  • mim becut de Le Conte,
  • przedrzeźniacz piaskowy,
  • gaišā žagaste,
  • Пустынный кривоклювый пересмешник,
  • サボテンムジツグミモドキ,
  • 勒氏弯嘴嘲鸫,
  • 來康氏矢嘲鶇,

Voix chant et cris

Moqueur de Le Conte
adulte

Le chant est une série de notes longues, puissantes, riches et extrêmement variées comme celui de la plupart des autres moqueurs du genre Toxostoma. Il porte à longue distance et il est assez semblable à celui du moqueur à bec courbe, bien qu'il soit plus aigu et marqué par de courtes pauses. Le chant est souvent délivré le matin, le soir et parfois pendant la nuit, à partir d'un perchoir bien exposé. La femelle chante également parfois, mais ses vocalises ressemblent aux préambules inarticulés des jeunes mâles. On a répertorié deux cris principaux : un cri de reconnaissance qui consiste en un court sifflement "suuuuuwweeee" ou "hew-eeep" et un cri de détresse qui est une double note sifflée.

Habitat

Les moqueurs de Le Conte fréquentent les parties les plus torrides et les plus arides du désert nord-américain, dans des endroits où les précipitations ne dépassent pas 4 à 20 centimètres par an. On les trouve dans les étendues plates à peine recouvertes de végétation, dans les dunes, les cônes d'alluvions, les collines légèrement vallonnées pourvues de salicornes, les champs de cactus et les autres zones de végétation basse. L'amplitude altitudinale de son aire de distribution est assez importante, de 80 mètres en-dessous du niveau de la mer (dans la région de la vallée de la mort) jusqu'à 1600 m. Au cours de l'été, de nombreuses régions affichent des températures qui ne descendent pas en dessous de 35 degrés centigrades pendant plusieurs semaines. C'est le seul moqueur qui soit capable de supporter des conditions aussi difficiles. Les autres espèces du genre Toxostoma requièrent des habitats moins rudes, avec de la végétation plus fournie.

Comportement traits de caractère

Le moqueur de Le conte vit principalement à terre. Il court à une vitesse surprenante, dépassant celle d'un cheval au trot. Dans l'allure, il existe une ressemblance surprenante entre cet oiseau et le sirli du désert, une alouette du vieux continent qui fréquente le même genre d'habitat. Lorsqu'il court, le moqueur de Le Conte maintient souvent sa queue noire vers le haut, dévoilant ainsi sa zone anale chamois. Il se nourrit surtout sur le sol, creusant de petits trous dans la litière de feuilles quand il recherche une proie. Il vit en couple pendant toute l'année. Les jeunes forment parfois des petites bandes de 2 à 8 individus. Pour marquer leur territoire et tenter de refouler un intrus, les mâles adoptent un rituel de tête basse. Ils se penchent vers le bas, dévoilent la tache bien apparente de leur zone anale et font disparaître lentement leur tête dans un buisson.

Alimentation mode et régime

En Arizona, en Californie et dans l'Utah, les moqueurs de Le Conte consomment 90% d'arthropodes. Le reste du menu est composé de graines et de fruits. Ils capturent également des serpents et des lézards. Occasionnellement, ils consomment des oeufs, y compris ceux de leur propre espèce. Les moqueurs de Le Conte n'ont généralement pas besoin de boire. En fait, l'eau sous sa forme liquide n'est presque jamais disponible dans le genre d'environnement qu'ils fréquentent. Aussi, le spectacle d'un oiseau qui se désaltère est-il extrêmement rare.

Reproduction nidification

Le nid est une structure volumineuse composée de trois épaisseurs successives de matériaux. La couche extérieure est composée exclusivement de brindilles, alors que la couche médiane est un empilage de fines brindilles, d'herbes et de fines radicelles. Enfin, la couche intérieure est formée de matériaux isolants tels que des graines de plantes cotonneuses, des feuilles, des fleurs, parfois des composants artificiels mais rarement des plumes. La couche intérieure est très caractéristique de cette espèce et on ne le trouve dans aucun autre nid de moqueur habitant les zones désertiques. L'ensemble de la structure extérieure mesure entre 14 et 28 cm de largeur et entre 9 et 23 cm de profondeur. La coupe intérieure est large de 8 à 9 centimètres et profonde de 6 à 7 cm. Le nid est habituellement placé dans un buisson épineux (cactus cholla ou salicorne), rarement dans un site artificiel (véhicule abandonné ou vieux hangar), à une hauteur qui varie de 0 mètre 80 à 2 mètres 40 au-dessus du sol. Il est construit par les deux parents mais la participation du mâle est plus ou moins importante. En Califormie, la saison de nidification se déroule de février jusqu'à la fin mai. Au Mexique, dans l'état de Sonora, elle a lieu de décembre jusqu'à avril. Les oeufs sont vert bleuâtre, parfois sans taches, ou alors avec de petites marques brun pâle ou brun jaunâtre, guère plus grandes qu'une pointe d'aiguille. La ponte comprend entre 2 et 5 oeufs qui sont couvés par les deux parents pendant environ 14 ou 15 jours. Les oisillons sont nourris par les deux partenaires et l'envol des jeunes intervient la plupart du temps entre 14 et 16 jours et demi. Après leur départ du nid, ils continuent à être nourris pendant 15 à 18 jours. Pendant cette courte période, les jeunes peuvent former de petits groupes.

Distribution

Le moqueur de Le Conte est originaire de l'ouest des Etats-Unis et du nord du Mexique. Son aire de distribution couvre le sud-est de la Californie, le sud du Nevada, l'ouest et le sud-ouest de l'Arizona. De l'autre côté de la frontière, elle se poursuit le long du littoral du Sonora. Une population disjointe (race arenicola) vit dans la Baja californienne.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Nulle part, cette espèce n'est vraiment courante. Même dans les habitats qui lui conviennent, on la trouve toujours en faible densité. Ce n'est pas pour autant qu'elle soit en danger, les faibles ressources que produisent ces régions ne supportant sans doute pas des populations importantes. Classée comme "ne posant pas de problème particulier".

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Moqueur de Le ConteFiche créée le 03/05/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net