Motmot à gorge bleue

Aspatha gularis - Blue-throated Motmot

Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Momotidés

  • Genre
    :

    Aspatha

  • Espèce
    :

    gularis

Descripteur

Lafresnaye, 1840

Biométrie
  • Taille
    : 28 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Motmot à gorge bleue
adulte nuptial

Les oiseaux du néo-tropical sont colorés et souvent affublés de noms énigmatiques. On attribue à Frédéric de Lafresnaye, ornithologue français (1783-1861) la découverte du motmot à gorge bleue qu'il nomma Prionites gularis dont la possible traduction pourrait être la gorge qu'il faut voir. Richard Bowdler Sharpe, ornithologue anglais (1847-1909) sépara notre motmot à gorge bleue pour l'isoler dans un gène qu'il nomma Aspatha, du grec spathe qui pourrait signifier cuillère ou spatule, aspatha signifiant sans spatule, a-t-il voulu indiquer que notre motmot n'avait pas de raquette au bout de la queue ? Aspatha gularis pourrait se traduire par le motmot sans raquette et à la gorge remarquable... Un petit motmot, de 25 à 28 cm au bec fort, légèrement dentelé, la mandibule supérieure noire contraste avec la mandibule inférieure chamois clair ; les lores et les parotiques sont brun-ocre, la région auriculaire est marquée d'une large marque noire. Le motmot à gorge bleue est le seul motmot qui ne présente pas de masque autour de l'œil, le front et la calotte sont vert-olive foncé, la nuque, elle aussi vert-olive a des reflets roux tandis que le manteau est d'un vert plus pâle, les rémiges sont gris-vert d'une coloration plutôt terne. La gorge est un des éléments distinctifs du motmot à gorge bleue, un magnifique bleu-turquoise lumineux qui attire le regard ; la poitrine et la partie haute du ventre sont vert-olive avec des reflets roux, sous la gorge un point noir apparaît, parfois divisé en deux parties semblables à deux gouttes. La poitrine est vert-olive, la couleur se ternit en allant sur le ventre et le bas-ventre est plutôt bleu-gris. La queue est petite, si on la compare à d'autres motmots et ne présente pas de "raquette" à son extrémité, les rectrices externes sont vert foncé presque grises alors que les rectrices centrales tirent sur le bleu. Les tarses sont brun clair. Il n'y a pas de dimorphisme, les juvéniles sont à dominante vert-olive et n'ont pas encore l'éclat des adultes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Blue-throated Motmot,
  • Momoto Gorgiazul,
  • Blaukehlmotmot,
  • kéktorkú motmot,
  • Blauwkeelmotmot,
  • Motmot golazzurra,
  • Blåstrupig motmot,
  • Blåstrupemotmot,
  • momot modrohrdlý,
  • momot modrohrdlý,
  • Blåstrubet Motmot,
  • sinikurkkumomotti,
  • motmot golablau,
  • piłodziób niebieskogardły,
  • Синегорлый момот,
  • アオノドハチクイモドキ,
  • 蓝喉翠鴗,
  • 藍喉翠鴗,

Voix chant et cris

Le motmot à gorge bleue lance un "hoot" ou "huuk" qui peut être espacé de 5 à 10 secondes, mais il peut aussi accélérer son trille pour le transformer en une "tyrolienne" : "hoodloodloodloodl" ou "uudauudauuda", mâle et femelle se répondant ? Le cri d'alarme ressemble à un "hiii-hiii-hiii" saccadé et assez aigu, l'oiseau donne le sentiment de grincer.

Habitat

Beaucoup de motmots restent à assez basse altitude, mais notre motmot à gorge bleue peut monter de 1 300 m à 3 000 m, il va rechercher les forêts humides ou semi-humides à feuillage persistant et les forêts de pins.

Comportement traits de caractère

Sédentaire, le motmot à gorge bleue reste à proximité de son nid ou plutôt de son terrier, certains mouvements en altitude ont été observés, mais on ne peut faire que des suppositions : recherche de nourriture ?

Alimentation mode et régime

Le motmot à gorge bleue est principalement insectivore, il aime les coléoptères et diverses larves, mais il varie souvent son menu de fruits et graines. S'il nourrit ses petits surtout avec des insectes, on a trouvé dans un terrier des restes de fruits et graines, ce qui laisse à penser qu'il prodigue un régime équilibré à sa progéniture !

Reproduction nidification

Couve en avril au Guatemala, au Mexique, les juvéniles commencent à voler fin mai. Le nid est en fait un terrier de 1 m 40 à 1 m 80 de long, creusé dans un talus ou un remblai proche d'un point d'eau ou d'un ruisseau ; le tunnel d'accès peut présenter des angles de 90° pour aboutir à une chambre de forme ovale très basse. La couvaison de 2 à 3 œufs va durer de 21 à 22 jours, les 2 parents couvant en alternance dans le terrier qu'ils ont recouvert de plumes auparavant, les oisillons s'envolent au bout de 29 à 31 jours.

Distribution

Au Mexique dans les Chiapas et à l'est de l'état d'Oaxaca, au Guatemala et à l'extrème nord du Salvador.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

LC : le motmot à gorge bleue est confiné à la partie nord de l'Amérique Centrale et au sud du Mexique. Très discret, de mœurs plutôt nocturne, ses vocalises sont en général audibles au crépuscule. On ne sait pas grand chose de lui, sa discrétion est certainement sa meilleure protection !

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Motmot à gorge bleueFiche créée le 28/02/2014 par Anne et Gabriel Leboff © 1996-2018 Oiseaux.net