Motmot nain

Hylomanes momotula - Tody Motmot

Motmot nain
adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Momotidés

  • Genre
    :

    Hylomanes

  • Espèce
    :

    momotula

Descripteur

Lichtenstein, MHK, 1839

Biométrie
  • Taille
    : 18 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 25 à 33 g
Distribution

Distribution

Description identification

Hylomanes momotula, la première partie du nom scientifique vient du grec hulos qui signifie la forêt et de mania, la passion, notre motmot est donc un passionné de la forêt ! L'ornithologie est une science, mais parfois la taxonomie démarre à partir d'une faute d'orthographe ! Le premier motmot a certainement été vu par un naturaliste espagnol, Francisco Hernandez (1514-1578) qui conduisit la première expédition scientifique en Amérique Centrale. Lorsqu'il revint en Espagne, un autre naturaliste espagnol, Juan Eusebio Nieremberg y Ottin (1595-1658) "copiera" les descriptions de son collègue en faisant une faute d'orthographe : momot se transformera en motmot. Les études faites sur le travail de Francisco Hernandez montre que celui-ci utilisa la langue nahuatl parlée par les Aztèques pour décrire les oiseaux, momot venant de momotla qui peut se traduire par "celui qui se jette à terre" et qui décrit l'attitude de chasse des motmots. Le momot nain est le plus petit des motmots, de 16 à 18 cm, la tête est volumineuse, le bec légèrement recourbé est long et fort avec une mandibule supérieure noire, la mandibule inférieure étant beige. La base du front blanc-crème se prolonge sous l'immense œil noir d'un large trait de même couleur et l'épais trait sourcilier noir maquille l'arrière de l'œil, les sourcils bleu-turquoise apportent une touche colorée et lumineuse à la tête. La calotte et la nuque sont brun-noisette tandis que le manteau et le dos passent au vert foncé, les grandes couvertures et les rémiges se foncent et deviennent gris-vert ; la gorge est blanchâtre et la poitrine hésite entre le vert et le gris-vert, le ventre passant à une couleur blanc sale. La queue est très courte, les rectrices centrales restent verdâtres et les rectrices externes sont grises, les tarses sont brun clair à brun foncé. Le dimorphisme est surtout marqué par la taille, la femelle étant plus petite, les juvéniles ont une coloration hésitante assez terne, la calotte et la nuque sont brun-gris pâle. Trois sous-espèces sont reconnues, Hylomanes momotula qui donne son nom à l'espèce, ssp chiapensis garde les mêmes couleurs mais plus foncées, ssp obscurus accentuant ce phénomène est encore plus foncée que chiapensis.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Hylomanes momotula chiapensis (Chiapas. s Mexico.)
  • Hylomanes momotula momotula (Veracruz. s Mexico. to Honduras)
  • Hylomanes momotula obscurus (nw Costa Rica to nw Colombia)

Noms étrangers

  • Tody Motmot,
  • Momoto Enano,
  • Zwergmotmot,
  • törpemotmot,
  • Kleine Motmot,
  • Motmot todo,
  • Dvärgmotmot,
  • Dvergmotmot,
  • momot trpasličí,
  • momot trpasličí,
  • Todimotmot,
  • pikkumomotti,
  • motmot menut,
  • piłodziób płaskodzioby,
  • Малый момот,
  • コハチクイモドキ,
  • 短尾翠鴗,
  • 短尾翠鴗,

Voix chant et cris

Un "hou-hou-hou" qui part doucement et monte en intensité, le chant peut se répéter jusqu'à vingt fois, le rythme s'accélèrant beaucoup sur la fin et devient strident. L'oiseau peut lancer le même type de chant plus lentement avec des strophes plus espacées.

Habitat

Le motmot nain préfère les forêts humides à feuillage persistant, le long de failles diverses ou de ravins ; il se cantonne aux bas étages de la canopée on ne le trouve pas à plus de 1 850 m.

Comportement traits de caractère

Sédentaire.

Alimentation mode et régime

Le motmot nain est un insectivore : araignées, tous types d'insectes, papillons et notamment les grands Morphos d'Amérique Centrale et du sud sont à son menu, mais il ne dédaignera pas les escargots ou les petits lézards. Il chasse perché sur des branches basses depuis lesquelles il plonge au sol sur ses proies, mais on sait qu'il capture également des libellules ou des papillons en vol.

Reproduction nidification

Des adultes ont été observés avec des juvéniles en juin et début juillet au Bélize, une ponte répertoriée en juin au Guatemala. Il n' y a, pour l'instant, aucune observation sur la couvaison, le nourrissage et l'élevage des oisillons, la seule information dont on dispose est le nid qui est en fait un terrier creusé dans une terre meuble.

Distribution

Ssp momotula au sud du Mexique, provinces de Veracruz et d'Oaxaca, également à l'est du Nicaragua et au nord-ouest du Costa Rica ; ssp chiapensis a une aire morcelée, au sud du Mexique dans la partie pacifique des Chiapas jusqu'à l'extrême ouest du Salvador ; ssp obscurus au Panama et dans l'extrême ouest de la Colombie.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

LC : le motmot nain fait partie des oiseaux que nous rêvons tous de voir, son goût pour les parties très ombragées de la canopée le rend pratiquement invisible, sa taille et son plumage le font ressembler à une feuille et lorsqu'on réussit à l'apercevoir, prendre une photographie relève de l'impossible tellement il se tient à l'abri de la lumière. On ne sait presque rien de lui et c'est peut-être tant mieux, sa discrétion est sa meilleure protection !

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 28/01/2014 par Anne et Gabriel Leboff © 1996-2017 Oiseaux.net