Moucherolle tête-fou

Contopus caribaeus - Cuban Pewee

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Tyrannidés

  • Genre
    :

    Contopus

  • Espèce
    :

    caribaeus

Descripteur

d'Orbigny, 1839

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description de la famille

La famille des Tyrannidés est une famille exclusivement américaine, la plus vaste et riche en espèces du continent. Elle groupe des espèces de taille très petite (la plus petite espèce est un Tyrannidé) à moyenne. Ecologiquement, les Tyrannidés sont très divers et occupent des places tenu... lire la suite

Description identification

Chez la race nominale, le capuchon est gris-olive foncé, la crête est ébouriffée. La zone lorale est légèrement plus claire, il y a un croissant blanchâtre sur la partie postérieure de l'œil se poursuivant par un petit trait. Les couvertures auriculaires, la nuque et les parties supérieures sont brun-olive. Les ailes sont brun sombre. Les plumes des moyennes et des grandes couvertures ont des terminaisons brun pâle à gris blanchâtre, ce qui forme 2 indistinctes barres alaires. L'extérieur des secondaires et des tertiaires est bordé de blanc. La queue affiche une couleur sombre.
La gorge est gris clair, légèrement nuancée de chamois. La poitrine est gris-beige, mais il y a un léger lavis olive sur le haut de la zone pectorale. Le ventre et les sous-caudales sont plus teintés de chamois jaune-moutarde.
Les iris sont sombres. Le bec, large et plat, a une mandibule supérieure noire et une mandibule inférieure jaune-orange. Les pattes sont noires. Les sexes sont identiques, les juvéniles ressemblent aux adultes mais leurs barres alaires sont plus larges et plus blanches. Leur mandibule inférieure est plus pâle.
Chez la race bahamensis, le plumage est plus gris et plus terne. Le dessus est plus clair et il y a moins de contraste entre la tête et le dos. Le dessous est plus pâle, la nuance jaune du ventre est moins prononcée.
Chez la race nerlyi, la couleur du plumage est intermédiaire entre bahamensis et la nominale. Le dessous est plus chamoisé. La race morenoi est assez semblable à la précédente.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Contopus caribaeus caribaeus (Cuba and the Isle of Pines)
  • Contopus caribaeus bahamensis (Bahamas)
  • Contopus caribaeus morenoi (Zapata Swamp. s Cuba.)
  • Contopus caribaeus nerlyi (islands off sc Cuba)

Noms étrangers

  • Cuban Pewee,
  • Pibí Cubano,
  • Braunbauchtyrann,
  • Bruinbuikpiewie,
  • Piuì di Cuba,
  • Karibisk pivi,
  • Karibpivi,
  • pamuchár karibský,
  • tyranovec karibský,
  • Karibisk Pivi,
  • karibianpiivi,
  • piuí de Cuba,
  • piwik karaibski,
  • Коричневобрюхий пиви,
  • ダイアンチルヒタキモドキ,
  • 大安岛绿霸鹟,
  • 大安地列斯綠霸鶲,

Voix chant et cris

Les moucherolles tête-fou sont plutôt vocaux et ils s'expriment pendant toute la journée. Leur chant est un "weeeooooooo" prolongé et descendant. Leurs cris sont des "weet" ou des "dee" répétés. On peut aussi entendre des "dep" plus doux ou des "vivi" qui rappellent les tyrans de la Sagra (Myiarchus sagrae). Chez la race nominale, le chant de l'aube est une sorte de sifflement aigu et strident "eeah, ooweeah" qui est émis habituellement en série. Les populations des Bahamas produisent des phrases composées de "eeah, ooweeah" et suivies de "dee-dee".

Habitat

Les moucherolles tête-fou fréquentent principalement les forêts de pins et les boisements à larges feuilles. On les trouve également à la lisière des forêts, dans les marécages, les mangroves, les zones de broussailles épaisses et les plantations d'arbres. Ces oiseaux vivent du niveau de la mer jusqu'à 1 800 mètres. Ils sont extrêmement rares à des altitudes plus élevées.

Comportement traits de caractère

Ces moucherolles chassent à partir d'un perchoir bas. Ils effectuent une courte expédition dans les airs, capturent leur proie avec parfois un puissant claquement de bec puis ils reviennent à leur perchoir d'origine. Ils secouent ou ils agitent leur queue quand ils atterrissent.
Ces petits passereaux sont réputés pour être sédentaires.

Alimentation mode et régime

Les moucherolles tête-fou se nourrissent principalement d'insectes. Ils consomment aussi quelques fruits. La plupart des ressources sont acquises à l'étage inférieur de la végétation.

Reproduction nidification

Aux Bahamas, les moucherolles tête-fou se reproduisent en février-mars. A Cuba, la saison des nids se déroule du mois de mars au mois de juin. Le nid est une sorte de coupe construite avec avec des fines radicelles et du crin. L'extérieur est recouvert avec du lichen et de la mousse. L'édifice est généralement placé sur la fourche d'un arbre ou d'un arbuste ou même sur une branche. La ponte contient 2 ou 4 œufs. Il n'y a pas d'informations supplémentaires. La durée d'incubation, la longueur du séjour au nid et le soin parental sont inconnus pour l'instant.

Distribution

Les moucherolles tête fou sont originaires des grandes Antilles, en particulier des Bahamas, de Cuba et de ses satellites. Il y a officiellement 4 sous-espèces : C. c. bahamensis (Bahamas) - C. c. caribaeus (Cuba et île des Pins). - C. c. morenoi (mangroves de la côte méridionale de Cuba et cays avoisinants). - C. c. nerlyi (archipel des Jardins de la Reine et îles avoisinantes, au large du sud de Cuba).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbbok des oiseaux du Monde, cette espèce n'est pas globalement menacée. Elle est assez répandue sur le littoral et à des élévations modérées. L'endroit où on la trouve le plus couramment est le Güira National Park à Cuba.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Moucherolle tête-fouFiche créée le 18/01/2014 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net