Oedicnème criard

Burhinus oedicnemus - Eurasian Stone-curlew

Oedicnème criard
adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Burhinidés

  • Genre
    :

    Burhinus

  • Espèce
    :

    oedicnemus

Descripteur

(Linnaeus, 1758)

Biométrie
  • Taille
    : 44 cm
  • Envergure
    : 77 à 85 cm.
  • Poids
    : 370 à 450 g
Longévité

16 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Ce limicole terrestre possède un plumage brun clair strié de noir sur le dos. L'Oedicnème criard est identifiable par sa poitrine couleur crème et striée de brun-noir. Les ailes ont une teinte brun-noir et brun avec deux barres claires visibles en vol. Toutefois, quand l'oiseau est posé, on n'aperçoit qu'une bande claire encadrée de noir. Il a de longues pattes jaunes et une grosse tête ronde avec de grands yeux à iris jaune. Le bec est robuste, jaune à la base, noir à son extrémité.

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Burhinus oedicnemus oedicnemus (w, sw EU)
  • Burhinus oedicnemus distinctus (w Canary Is.)
  • Burhinus oedicnemus insularum (e Canary Is.)
  • Burhinus oedicnemus saharae (n Africa and the Mediterranean islands to Iraq and Iran)
  • Burhinus oedicnemus harterti (w Kazakhstan to Pakistan and nw India)

Noms étrangers

  • Eurasian Stone-curlew,
  • Alcaraván Común,
  • Alcaravão,
  • Triel,
  • Ugartyúk,
  • Авдотка,
  • 石鸻,
  • Griel,
  • Occhione eurasiatico,
  • Tjockfot,
  • Triel,
  • kulon (zwyczajny),
  • ležiak úhorový,
  • dytík úhorní,
  • Triel,
  • paksujalka,
  • ,
  • イシチドリ,

Voix chant et cris

Son chant est une suite de motifs rythmés émise en vol par le mâle : un tu assez roulé suivi de notes plus claires dlili. Le cri comprends des motifs assez stridents tulié ou tuii.

Habitat

L'Oedicnème criard est surtout un oiseau des milieux chauds et secs. En France, il habite les terrains calcaires caillouteux ensoleillés occupés par des landes ou des prairies sèches, des cultures basses ou des friches. On le rencontre aussi sur d'anciennes gravières ou sablières, mais il a presque disparu des zones de dunes littorales.

Comportement traits de caractère

Oedicnème criard
Comportement - adulte nuptial
Oedicnème criard
Vol - adulte

Bien camouflé sur les terrains pierreux dégagés grâce à son plumage tacheté et rayé, de brun, de noir, de chamois et de blanc, il passe l'essentiel de la journée tapi au sol. Ce comportement et l'habitude de se figer en cas de danger le rendent difficile à repérer. La plupart des oedicnèmes qui nichent dans le nord et l'est de l'Europe migrent vers le sud à l'automne. Sous les climats plus doux d'Espagne, d'Afrique du Nord et d'Inde, la majorité de ces oiseaux sont sédentaires. A mi-août, après la nidification, les oedicnèmes se rassemblent en bandes sur des sites pré-migratoires. Jusqu'à 200 ou 250 individus ont ainsi parfois été notés, mais les bandes sont d'ordinaire bien plus modestes. Ces oedicnèmes restent parfois assez longtemps sur place et ne partent pour leurs quartiers d'hivernage qu'en Octobre.
Le vol : L'oedicnème préfère courir avec rapidité sur ses hautes pattes jaunes plutôt que de voler.

Alimentation mode et régime

L'Oedicnème criard se nourrit d'insectes terrestres et de leurs larves, notamment les sauterelles, criquets, forficules, mouches, chenilles et, dans certaines régions agricoles, de vers de terre. Il capture aussi des limaces, des escargots, grenouilles, petits lézards, souris, campagnols et oeufs. Il s'alimente plutôt du crépuscule à l'aube lorsque les invertébrés se manifestent. L'oedicnème peut aussi se nourrir de jour si c'est nécessaire, notamment durant la saison de nidification, lorsque les adultes couvent à tour de rôle. Il s'agit de repérer ses proies à plusieurs mètres, même de nuit, grâce à se grands yeux et à son excellente ouïe. Il se précipite alors, parfois en battant des ailes pour accélérer, avant de stopper net et de piquer la proie d'un vif coup de bec.

Reproduction nidification

Oedicnème criard
Nidification - adulte nuptial

Au printemps, certains oedicnèmes criards parviennent déjà appariés aux sites de nidification. Les autres s'apparient après des parades nuptiales au cours desquelles le mâle se courbe jusqu'à toucher le sol du bec, la queue levée et déployée. Il arrive que plusieurs oiseaux se réunissent en un lieu proche des sites de nidification et se livrent à une parade collective. Ils bondissent en battant des ailes et courent de ci de là en criant bruyamment. Chaque couple défend son territoire en se dressant agressivement, la queue déployée. Les oiseaux étirent le cou, font des courbettes et peuvent poursuivre les intrus ou même les combattre. Le nid est une petite cuvette au sol, située en terrain dégagé fin de pouvoir repérer les prédateurs. Chaque partenaire couve à son tour, d'abord pour de longues périodes. Les relèves sont plus fréquentes, tous les quarts d'heure, à l'approche de l'éclosion. Dérangé au nid, l'adulte s'en écarte en rampant puis s'immobilise, confiant en son plumage pour le camoufler. Il peut également se livrer à une spectaculaire parade de diversion en feignant une blessure. Il tente alors d'attirer le prédateur loin de son nid ou de ses jeunes bondissant pour retomber en voletant, les ailes étendues, comme brisées. Il n'hésite pas à chasser une vache ou un mouton trop proche du nid. Le mâle et la femelle élèvent les jeunes, indépendants au bout de six semaines environ.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Ces dernières années, son aire de répartition et ses effectifs hivernaux ont subi une forte réduction. La destruction des steppes par suite de la transformation agraire, la mise en irrigation, la diminution du pâturage, a donné lieu à une augmentation de la végétation perjudiciable à l'espèce. D'autres menaces sont la chasse et les dérangements.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 07/11/2002 par Didier Collin avec la participation de Daniel Le-Dantec © 1996-2016 Oiseaux.net