Élanion blanc

Elanus caeruleus - Black-winged Kite

Systématique
  • Ordre
    :

    Accipitriformes

  • Famille
    :

    Accipitridés

  • Genre
    :

    Elanus

  • Espèce
    :

    caeruleus

Descripteur

Desfontaines, 1789

Biométrie
  • Taille
    : 37 cm
  • Envergure
    : 77 à 92 cm.
  • Poids
    : 197 à 343 g
Longévité

6 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Petit rapace à grosse tête. Bien qu'il soit de taille inférieure, on le confond souvent avec les busards cendrés et Saint-Martin auquel il s'apparente un peu à cause de colorations blanche, grise et noire. Toutefois, la silhouette est plus trapue et la queue plus arrondie.
L'élanion blanc est gris et blanc avec les épaules noires et les yeux rouge foncé.
Les parties inférieures sont blanches.
La tête est blanche, avec un petit masque noir autour de l'oeil. Le bec est plutôt court. Le bec est noir avec la cire jaune. Les yeux sont rouge foncé. Les pattes courtes et nues et les doigts sont jaunes.
Les deux sexes sont semblables.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Elanus caeruleus caeruleus (sw Iberian Pen., Africa, sw Arabia)
  • Elanus caeruleus vociferus (Pakistan to e China, Malay Pen. and Indochina)
  • Elanus caeruleus hypoleucus (Greater and Lesser Sundas, the Philippines, Sulawesi and New Guinea)

Noms étrangers

  • Black-winged Kite,
  • Elanio Común,
  • Peneireiro-cinzento,
  • Gleitaar,
  • kuhi,
  • Grijze Wouw,
  • Nibbio bianco,
  • Svartvingad glada,
  • Svartvingeglente,
  • luniak sivý,
  • luněc šedý,
  • Blå Glente,
  • liitohaukka,
  • Blouvalk,
  • esparver d'espatlles negres,
  • Völsungur,
  • kaniuk (zwyczajny),
  • melnplecu klīja,
  • lebduh,
  • Дымчатый коршун,
  • Elang tikus,
  • カタグロトビ,
  • 黑翅鸢,
  • เหยี่ยวขาว,
  • 黑翅鳶〔黑肩鳶〕,

Voix chant et cris

L'élanion blanc est habituellement silencieux, mais il peut émettre quelques sons, tels que des sifflements faibles et variés.

Habitat

L'élanion blanc fréquente les paysages ouverts, cultures, prairies , bosquets dispersés.
Bien qu'il niche habituellement sur le continent africain et certaines côtes asiatiques, l'élanion blanc se reproduit également, mais en faible densité, dans la moitié sud du Portugal. Il apparaît régulièrement dans le sud-ouest de la péninsule ibérique et accidentellement dans notre sud-ouest, en particulier dans le Tarn et les Pyrénées Orientales mais aussi dans d'autres régions telles que la Normandie et l'Alsace. Ces dernières années, des oiseaux tendent à s'installer durablement en Aquitaine : six à dix couples nichent régulièrement dans cette région depuis 1990 et chaque année on assiste à une dizaine de jeunes à l'envol.

Comportement traits de caractère

Souvent posé sur des poteaux téléphoniques ou électriques, à la cime des arbres et hautes branches d'arbres morts, l'élanion blanc chasse à l'affut, très souvent au crépuscule. Les petites proies sont dévorées en vol, et les plus grandes sont emportées sur une branche ou un rocher. Il chasse habituellement au crépuscule.
Il dort dans des arbres, souvent en grands groupes de 500 oiseaux. Quand l'élanion blanc est posé, il relève et abaisse très souvent la queue. C'est peut-être une forme de parade, mais il le fait aussi quand il est excité. Il pratique des vols courts d'un arbre à l'autre en balançant les ailes. C'est la parade qui précède l'accouplement.
Les deux parents sont agressifs si un intrus dérange le nid, et ils attaquent vigoureusement les autres rapaces et corvidés qui passent sur leur territoire.
Le vol : L'élanion blanc vole parfois en faisant du vol stationnaire, et en décrivant des cercles dans le vent, comme un Faucon crécerelle.

Alimentation mode et régime

En raison de sa petite taille, l'élanion ne traque que des proies de format modeste : petits rongeurs, passereaux terrestres, petits lézards, gros insectes.

Reproduction nidification

Il niche habituellement dans un arbuste ou un arbre (pin ou chêne), souvent à faible hauteur. En Europe, la ponte a lieu en février-mars.
Les élanions blancs refont un nouveau nid chaque année, au même endroit, et souvent dans le même arbre. Le nid est une petite structure faite de brindilles fines. Si aucun arbre n'est disponible, ils s'installeront sur une corniche rocheuse. Le mâle apporte la plupart du matériel, et la femelle l'arrange à l'intérieur du nid.
La femelle dépose 3 à 5 oeufs, à intervalles de 2 à 3 jours. L'incubation dure environ 25 à 28 jours, surtout par la femelle, mais le mâle la nourrit au nid ou à côté pendant cette période.
Les jeunes obtiennent leur plumage complet à l'âge d'environ 3 semaines. Ils peuvent voler à l'âge de 30 à 35 jours si la nourriture est abondante. Les jeunes retournent au nid entre leurs vols, et sont nourris par les adultes hors du nid.
Selon les ressources alimentaires, l'élanion blanc peut produire deux couvées par saison.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Même s'il s'agit d'une espèce en nette expansion, actuellement elle est rare dans l'UE. Sa population ne dépasse pas les 2000 couples. L'espèce n'a pas de graves problèmes de conservation mais la modification de ses habitats, l'abandon des terres cultivées et les nouvelles pratiques agricoles pourraient compromettre son avenir.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 01/09/2003 par Didier Collin avec la participation de Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net