Paradisier corvin

Lycocorax pyrrhopterus - Paradise-crow

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Paradisaéidés

  • Genre
    :

    Lycocorax

  • Espèce
    :

    pyrrhopterus

Descripteur

Bonaparte, 1850

Biométrie
  • Taille
    : 42 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 267 à 370 g
Distribution

Distribution

Description identification

En raison de son plumage entièrement sombre hormis la bordure des couvertures intérieures blanc-chamoisé, il peut ressembler superficiellement à un corbeau. Un examen plus attentif dissipe cette première impression. Vu de près, l'ensemble du plumage affiche une teinte brun fuligineux ou noirâtre avec des reflets verts, excepté les ailes qui sont plus ternes. La queue est noir bleuâtre foncé. Les deux sexes sont semblables, bien que la femelle soit légèrement plus petite que le mâle. Tous deux possèdent un iris rouge-cramoisi.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Lycocorax pyrrhopterus pyrrhopterus (Halmahera, Bacan and Kasiruta. n Moluccas.)
  • Lycocorax pyrrhopterus morotensis (Morotai and Rau Is.. n Moluccas.)
  • Lycocorax pyrrhopterus obiensis (Bisa and Obi Is.. c Moluccas.)

Noms étrangers

  • Paradise-crow,
  • Ave-del-paraíso corvina,
  • Krähenparadiesvogel,
  • paradicsomvarjú,
  • Bruine Paradijskraai,
  • Corvo del paradiso,
  • Paradiskråka,
  • Kråkeparadisfugl,
  • surga havrania,
  • rajka vraní,
  • Paradiskrage,
  • paratiisivaris,
  • ocell del paradís corbí,
  • grabiec (brązowoskrzydły),
  • Райская ворона,
  • Cendrawasih gagak,
  • カラスフウチョウ,
  • 褐翅极乐鸟,
  • 褐翅天堂鳥,

Voix chant et cris

Habitat

Cet oiseau est endémique des îles des Moluques-Nord où il fréquente des altitudes variant du niveau de la mer jusqu'à 1600 mètres. A ce jour, trois sous-espèces sont reconnues : Lycocorax pyrrhopterus pyrrhopterus, la race type, vit dans la grande île d'Halmahera et les îles avoisinantes (Bacan, Mandioli, Kasiruta). Lycocorax P. Morotensis est la sous-espèce la plus septentrionale et vit uniquement sur l'île de Morotai. Lycocorax P. Obiensis, la plus méridionale réside exclusivement à Obi, à l'ouest de la Nouvelle-Guinée et au nord de la Mer de Céram. Ces trois sous-espèces sont relativement communes en bordure des mangroves et dans les forêts de collines où elles trouvent un habitat approprié à leur mode d'alimentation et de reproduction. Elles s'adaptent aussi bien aux forêts primaires qu'aux forêts secondaires en cours de régénération. Egalement en bordure des zones marécageuses, elles semblent tolérer les transformations effectuées dans son habitat par la présence humaine.

Comportement traits de caractère

Le paradisier corvin est particulièrement discret et difficile à observer. Il est d'ailleurs plus facile à entendre qu'à voir. En effet, cet oiseau actif et très mobile se déplace avec un vrombissement d'ailes bruyant. Il produit également un cri très distinctif que de nombreux observateurs ont assimilé au court aboiement d'un chien enroué.

Alimentation mode et régime

Les paradisiers corvins se nourrissent presque exclusivement de fruits, et plus particulièrement ceux du palmier pinang.

Reproduction nidification

Le paradisier corvin est monogame. Il construit un large nid en forme de cuvette à une hauteur qui atteint grossièrement six à huit mètres au-dessus du sol. La femelle y dépose un oeuf de couleur rosâtre avec des fines rayures et des motifs en forme de chevelure bruns, violets et noirs.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Paradisier corvinFiche créée le 09/02/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net