Paradisier du Prince Albert

Pteridophora alberti - King of Saxony Bird-of-paradise

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Paradisaéidés

  • Genre
    :

    Pteridophora

  • Espèce
    :

    alberti

Descripteur

Meyer, AB, 1894

Biométrie
  • Taille
    : 20 à 22 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 50 à 95 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le mâle, dont l'apparence est extraordinaire, possède un plumage jaune et noir. La tête, la partie supérieure de la poitrine et l'intégralité du dessus sont noirs, avec une nuance bronzée sur le dos et des taches chamois-orange sur les ailes. Les parties inférieures sont jaunâtres. Les plumes de la partie supérieure de la poitrine ont une étroite bordure bleu-violet iridescent. Celles du haut du dos sont allongées et forment une espèce de cape en arrière de la tête. Les parures les plus fascinantes sont constituées par deux immenses plumes ornementales blanches qui prennent leur naissance en arrière de l'oeil. Ces longues plumes en forme de fil de fer sont bordées par 44 plaquettes de couleur bleu-ciel. La femelle, en revanche, possède une dessus gris brunâtre, plus gris sur la tête et sur le cou, plus sombre sur la partie basse du dos. Une plume grise en épi pointe derrière l'oeil. Le dessous est blanchâtre, largement barré de noir sur la poitrine et sur les flancs.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • King of Saxony Bird-of-paradise,
  • Ave-del-paraíso de Alberto,
  • Ave-do-paraíso-do-alberto,
  • Wimpelträger,
  • fátyolos paradicsommadár,
  • Wimpeldrager,
  • Uccello del paradiso del re di Sassonia,
  • Flaggbärare,
  • Vimpelparadisfugl,
  • rajka vlajková,
  • rajka dlouhoperá,
  • Vimpelbærer,
  • viiriparatiisilintu,
  • ocell del paradís d'Albert,
  • wstęgogłów,
  • Чешуйчатая райская птица,
  • Cendrawasih panji,
  • フキナガシフウチョウ,
  • 萨克森极乐鸟,
  • 薩克森王天堂鳥,

Voix chant et cris

Paradisier du Prince Albert
♂ adulte

Habitat

Le paradisier du Prince Albert est endémique de Nouvelle-Guinée où il habite la chaîne centrale du pays, de 1500 jusqu'à 2600 mètres. Son aire de distribution s'étend des monts Weyland, à l'ouest, au sud-est de l'île, approximativement jusqu'à la presqu'île de Huon. En raison de son mode de reproduction, il est circonscrit aux forêts de montagnes et à leurs abords directs.

Alimentation mode et régime

Comme la majorité des paradisiers, cette espèce a un régime mixte, consommant à la fois des fruits et des insectes. Les fruits et les matières végétales constituent près de 80% de sa diète

Reproduction nidification

Cette espèce est polygame. Si jusqu'à présent on n'a pu décrire le nid et les oeufs, les rituels de la parade qui comprennent plusieurs phases, sont parfaitement connus. Afin d'attirer des femelles, les mâles s'installent sur des perchoirs proches de la cime des arbres, à des hauteurs qui peuvent atteindre entre 25 et 30 mètres au-dessus du sol. Les compétiteurs sont distants d'environ 400 mètres les uns des autres. Ils poussent souvent un long sifflement qui se termine par un grincement rauque audible à longue distance. Pendant la parade, les mâles hérissent leurs longues plumes ornementales bien au-dessus du dos, agitent violemment leur corps et effectuent des bonds afin de faire vibrer le perchoir de haut en bas. A d'autres moments, ils déploient et abaissent leur cape occipitale noire. Ils remuent aussi doucement la tête en avant et vers en bas, entraînant dans son mouvement les longues plumes décoratives. Si l'intérêt de la femelle décroit, ils peuvent faire trembler leurs ailes de façon infantile dans le but de la remotiver. Tout au long du rituel, ils poussent des sifflements bruyants.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La population de paradisiers du Prince Albert n'a pas été exactement quantifiée. Cependant, on pense qu'elle est assez importante et elle est qualifiée 'd'assez commune' sur la plus grande partie de son aire. Compte tenu de ses effectifs et de la faible accessibilité de son territoire, elle n'est pas considérée actuellement en danger.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Paradisier du Prince AlbertFiche créée le 05/02/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net