Paradoxornis fléché

Paradoxornis guttaticollis - Spot-breasted Parrotbill

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Sylviidés

  • Genre
    :

    Paradoxornis

  • Espèce
    :

    guttaticollis

Descripteur

David, 1871

Biométrie
  • Taille
    : 22 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 26 à 40 g
Distribution

Distribution

Description identification

Paradoxornis fléché
juvénile
Paradoxornis fléché
juvénile

Sa taille est assez semblable à celle d'un bulbul. Son capuchon et sa nuque affichent une teinte roux-cannelle. Le reste des parties supérieures est brun-olive. Les joues sont blanches, contrastant fortement avec les couvertures auriculaires qui sont noires. L'ensemble des parties inférieures est chamois-crème pâle. La gorge est recouverte de fines taches noires en forme de chevron. Les sexes sont identiques. L'iris varie du brun au brun-rouge. Le bec de forme conique est jaune cire. Les pattes et les pieds sont gris-ardoise.
Les juvéniles ressemblent aux adultes mais leur calotte est plus pâle. Les parties supérieures, les bordures des ailes et de la queue sont teintées de rouille clair. Les primaires sont plus arrondies et possèdent des filets extérieurs plus larges. Les rectrices sont plus étroites et plus pointues.
Le paradoxornis fléché est souvent confondu avec le Paradoxornis de Gould. Toutefois, ce dernier a un dessous fauve et ne possède pas d'ornements décoratifs sur la gorge. Par ailleurs, le paradoxornis fléché présente un dessus plus clair, moins roux. Son bec est plus court et ses pattes sont moins fortes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Spot-breasted Parrotbill,
  • Picoloro pechipinto,
  • Brustflecken-Papageimeise,
  • Schubborstdiksnavelmees,
  • Psittorinco pettomacchiato,
  • Fläckbröstad papegojnäbb,
  • Flekkbuttnebb,
  • sutora škvrnitoprsá,
  • sýkořice skvrnitoprsá,
  • Skælstrubet Papegøjenæb,
  • mustaposkitimali,
  • paradoxorni galtanegre,
  • ogoniatka czarnoucha,
  • punktainais apaļknābītis,
  • Пестрогрудая сутора,
  • ミミグロダルマエナガ,
  • 点胸鸦雀,
  • นกปากนกแก้วอกลาย,
  • 點胸鴉雀,

Voix chant et cris

Paradoxornis fléché
juvénile

Le paradoxornis fléché produit une série de 6 ou 7 notes rudes et bizarres qui sont émises sur le même ton et qui durent environ deux secondes. Le cri d'alarme comprend une grande variété de notes stridentes et papotantes. On peut également entendre un cri plaintif dans son répertoire.

Habitat

Les paradoxornis fléchés fréquentent principalement les broussailles et les hautes herbes des cultures abandonnées. On les trouve également dans les buissons et les massifs de bambou. Ils ont tendance à fréquenter plus assidument ces derniers que les Paradoxornis de Gould. Ces oiseaux sont sédentaires et vivent à des altitudes comprises entre 900 et 2100 mètres. Leur habitat de prédilection se situe généralement entre 1500 et 1800 mètres. Ils remplacent et supplantent les Paradoxornis de Gould aux altitudes les plus élevées.

Comportement traits de caractère

Les paradoxornis fléchés vivent en petits groupes, souvent en association avec d'autres espèces de timaliidés, comme le garrulaxe à col roux (Garrulaxe ruficollis). Ce sont des oiseaux relativement bruyants et querelleurs qu'on repère souvent grâce à leurs cris. Comme la plupart des espèces du genre Paradoxornis, ces oiseaux sont remarqués grâce à leur posture rectiligne.

Alimentationmode et régime

Les paradoxornis fléchés ont un menu qui est composé principalement d'insectes mais ils consomment aussi des graines, y compris du millet cultivé.

Reproduction nidification

La saison de reproduction se déroule d'avril à juin. Le nid présente une structure assez similaire à celle du Paradoxornis de Gould. Il est fabriqué presque entièrement avec des matériaux de couleur jaunâtre. L'intérieur de la coupe est garni de lanières d'herbe jaune rarement avec des végétaux de couleur sombre. Le nid est habituellement placé entre 90 et 180 centimètre au-dessus du sol, dans un bouquet de bambou, dans un petit arbuste ou dans une grosse touffe de mauvaises herbes. Il est généralement bien dissimulé mais tous les efforts qui sont entrepris pour le soustraire à la vue des prédateurs sont gâchés par le comportement bruyant et tatillon du couple qui attire rapidement l'attention. La ponte comprend 2 ou 3 œufs, de couleur variable mais indifférenciables de ceux des Paradoxornis de Gould. Une catégorie d'œuf est décrite comme étant de couleur gris-vert pâle avec de nombreuses taches sépia et brunes ainsi qu'un fond sous-jacent lavande. Ces œufs mesurent en moyenne 22 millimètres sur 16. Pas de renseignements sur le temps d'incubation et le soin parental.

Distribution

Les paradoxornis fléchés sont originaires de l'est du sous-continent indien mais leur aire de distribution se poursuit en Chine, en Thaïlande et en Indochine. Voici quelques-unes de ses localisations : nord-est de l'Inde (de l'Arunachal jusqu'aux collines situées au sud du Brahmapoutre) - ouest, nord et est du Myanmar - nord et nord-ouest de la Thaïlande - nord du Laos et nord du Vietnam - centre, sud et sud-est de la Chine (Gansu, Shaanxi, Sichuan, Yunnan, Guangxi, Guangdong, et Fujian). Une sous-espèce (gangshanensis) est parfois reconnue mais elle est considérée comme très douteuse. Le plupart du temps, l'espèce est considérée comme monotypique.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cet oiseau a une aire de distribution particulièrement vaste. Ses effectifs n'ont jamais été quantifiés mais l'impression générale produite est que cette espèce paraît relativement répandue dans les habitats qui lui conviennent. Voilà pourquoi, elle est classée par l'IUCN comme ne posant pas de soucis particuliers.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Paradoxornis fléchéFiche créée le 12/12/2010 par
publiée le - modifiée le 2010-12-15 09:46:09 © 1996-2019 Oiseaux.net