Paradoxornis unicolore

Cholornis unicolor - Brown Parrotbill

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Sylviidés

  • Genre
    :

    Cholornis

  • Espèce
    :

    unicolor

Descripteur

Hodgson, 1843

Biométrie
  • Taille
    : 21 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 31.5 à 39 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, le front et le capuchon gris-brun foncé sont composés de plumes dont le centre est sombre, ce qui donne à ces parties un aspect moucheté. Le sourcil est noirâtre, l'anneau orbital gris. Les parties supérieures et les couvertures alaires affichent une couleur brun chaud. Les rémiges et les tertiaires ont des liserés chamois au niveau des filets intérieurs et des bordures roussâtres au niveau des filets externes. Les bordures des primaires sont légèrement plus claires et plus grises. Le dessus de la queue est brun avec un soupçon de gris. Les joues et les côtés de la tête sont bruns, avec une légère teinte châtain ou vineuse et des petites stries contrastées. La gorge est identique aux côtés de la tête. La poitrine présente une nuance grise avec quelques stries sur la partie supérieure. Le ventre varie du chamois cendré au gris-crème. Les iris sont jaune-olive à jaune pâle, la peau orbitale qui les entoure est grisâtre. Le bec est jaune-chair avec une pointe plus claire. Les pattes sont gris plomb ou plomb verdâtre. Les sexes sont identiques.
Les paradoxornis unicolores se distinguent du très similaire Paradoxornis tridactyle (Chlorornis paradoxa) par son capuchon plus sombre et par les couleurs plus chaudes de ses parties supérieures. Il a des ailes plus éclatantes, une face plus sombre avec des stries plus proéminentes. Les juvéniles ont un dessus plus chaud, un dessous plus chamoisé que les adultes. Les lores et les sourcils sont plus ternes, le bec est nettement plus fin.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Brown Parrotbill,
  • Picoloro unicolor,
  • Einfarb-Papageimeise,
  • Bruine Diksnavelmees,
  • Psittorinco bruno,
  • Brun papegojnäbb,
  • Brunbuttnebb,
  • sutora hnedá,
  • sýkořice šedoprsá,
  • Brun Papegøjenæb,
  • ruskonokkatimali,
  • paradoxorni unicolor,
  • ogoniatka brązowa,
  • brūnais apaļknābītis,
  • Одноцветная сутора,
  • ヒマラヤダルマエナガ,
  • 褐鸦雀,
  • 褐鴉雀,

Voix chant et cris

Les paradoxornis unicolores ont un répertoire très élargi. Leur chant est une série claire et puissante de "ii-wau-iiou" aigus. Il est répété à de nombreuses reprises après de brefs intervalles. Il peut être introduit par une note succinte et à peine audible comme "ii" ou "ch" ou "chrrr". Les cris sont assez variables : on peut entendre des "whi-whi-whi", ainsi que des des "chuhrrr" ou des "churr -rr-rr" rudes et crépitants.

Habitat

Les paradoxornis unicolores résident presque exclusivement dans les massifs de bambous à l'intérieur des forêts aux larges feuilles permanentes. Cependant, aux altitudes, les plus élevées, on les trouve aussi parfois dans les parcelles de rhododendrons nains. Ces oiseaux vivent dans les zones montagneuses, de 2400 à 3050 m au Népal, de 2590 à 3400 m en Inde, de 2440 à 2895 mètres dans l'est du Xizang et de 1800 à 3600 mètres dans le reste de la Chine. D'après certains rapports, ils sont capables de descendre au-dessous de 2000 mètres en Inde, mais on est dans l'impossibilité de préciser s'ils sont sédentaires à cette altitude. D'autres informations révélant leur présence à plus de 4000 m en Chine sont sans doute erronées.

Comportement traits de caractère

Les paradoxornis unicolores vivent généralement en petites bandes bruyantes d'une demi-douzaine d'oiseaux. Dans le nord-est de l'Inde, on les trouve souvent en compagnie de grandes panures (Conostoma oemodium). Ils aiment bien se dissimuler et ils répugnent à voler sur de très longues distances. Ils se perchent de façon très rectiligne à la limite du sommet des bambous. Occasionnellement, ils se tiennent la tête à l'envers et, dans cette position, ils picorent les branches moussues qui sont à leur portée. Au cours de leurs rares déplacements, les paradoxornis unicolores adoptent un vol lent et faible assez semblable à celui des cratéropes ou des timalies. Ces oiseaux sont principalement sédentaires, mais, en dehors de la saison de reproduction, ils sont parfois sujets à de brefs mouvements, notamment à l'époque où les feuilles de bambous flétrissent avant de disparaître.

Alimentationmode et régime

Les paradoxornis unicolores sont majoritairement végétariens. Ils consomment surtout des bambous et des fougères de la famille des Dennstaedtiacées. Ils ingurgitent également des bourgeons, de la mousse et d'autres matières végétales. Ces oiseaux complètent leur alimentation avec des coléoptères et d'autres catégories d'insectes. Quand ils recherchent leur pitance, les paradoxornis s'organisent en petites bandes qui peuvent varier de 6 à 15 individus.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule du mois de juin au mois d'août. On ne possède pas d'autres renseignements. Comme chez la plupart des membres de la sous-famille des paradoxorninés, le nid est probablement construit avec des lanières d'écorce, des herbes grossières et des feuilles de bambous.

Distribution

Les paradoxornis unicolores sont originaires du continent asiatique. Leur aire de distribution est divisée en trois segments bien distincts : le premier couvre l'est du sous-continent indien, de l'est de l'Himalaya jusqu'à l'est de l'Arunachal Pradesh. Le second occupe l'extrême nord du Myanmar. Le dernier est situé en Chine Méridionale , au sud-est du Xizang, au nord-ouest du Yunnan et au centre ainsi qu'au nord-ouest du Sichouan. Malgré le morcellement de son aire, cette espèce est considérée comme monotypique.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Bien qu'elle soit parfois rare ou clairsemée, cette espèce n'est pas réellement en danger. Sa répartition est assez inégale. Rare au Bhoutan, elle est assez commune dans le sud de la Chine et plutôt répandue dans l'extrême est de l'Inde. Classée comme "de préoccupation mineure" par l'IUCN.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Paradoxornis unicoloreFiche créée le 23/03/2011 par
publiée le - modifiée le 2011-03-26 18:41:13 © 1996-2019 Oiseaux.net