Perdicule rousse-gorge

Perdicula asiatica - Jungle Bush Quail

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Phasianidés

  • Genre
    :

    Perdicula

  • Espèce
    :

    asiatica

Descripteur

Latham, 1790

Biométrie
  • Taille
    : 18 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 57 à 82 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le bec est noirâtre, avec une base plus pâle. L'iris est brun pâle à brun-orange. Les pattes sont rosâtres, orange terne ou rougeâtres. Les sexes sont différents et le mâle possède un court éperon sur les tarses. Chez le mâle adulte, le front, les lores et l'étroit sourcil sont châtains. La partie supérieure et l'arrière du sourcil sont chamois-blanc, devenant plus blancs derrière l'oeil et se prolongeant pratiquement jusqu'à la nuque. Le capuchon et la nuque sont bruns, mouchetés de châtain et de brun-noirâtre. Les couvertures auriculaires sont brun foncé. Le menton et la gorge sont châtains, séparés du brun des couvertures auriculaires par une moustache pointillée de chamois-blanc. La poitrine, les flancs et la partie supérieure de l'abdomen sont blancs, étroitement barrés de noir. La partie basse du ventre et les couvertures sous-caudales affichent une teinte chamois-roux éclatant. Le manteau, le dos, les scapulaires et les couvertures alaires présentent un ensemble brun terne, avec des stries chamois ainsi que des taches et des vermiculures brun-noirâtre. Les plumes de vol sont marquées à l'intérieur mais virtuellement sans taches sur les primaires externes. Le croupion et les couvertures sus-caudales possèdent une couleur brun terne barré de chamois-brun. La queue brun rosâtre portent diverses marques chamois.

Chez la femelle adulte, les motifs qui ornent la tête et la gorge ainsi que leur coloration sont assez semblables à ceux du mâle. Cependant la moustache est plus terne. Les dessous roux rosâtre terne contrastent plus fortement avec la gorge rousse plus éclatante. Chez certaines femelles (peut-être les plus agées), la poitrine acquiert de faibles barres pâles et sombres. Les parties supérieures sont assez semblables à celles du mâle encore qu'elles sont moins marquées et que les couvertures alaires présentent une coloration plus uniforme, moins barrée. Les juvéniles ressemblent aux femelles adultes. Toutefois leur dessus est plus fortement marqué. Les jeunes mâles n'acquièrent leurs barres pectorales noires qu'au cours du premier hiver.

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Perdicula asiatica punjaubi (nw India)
  • Perdicula asiatica asiatica (n and c India)
  • Perdicula asiatica vidali (sw India)
  • Perdicula asiatica vellorei (s India)
  • Perdicula asiatica ceylonensis (Sri Lanka)

Noms étrangers

  • Jungle Bush Quail,
  • Perdicilla Golirroja,
  • Codorna-mateira-de-papo-vermelho,
  • Dschungelwachtel,
  • Frankolijnkwartel,
  • Quaglietta della giungla,
  • Djungelbuskvaktel,
  • Buskvaktel,
  • jarabička džungľová,
  • křepelka křovinná,
  • Buskvagtel,
  • viidakkopensasviiriäinen,
  • guatlla cul-roja,
  • przepióreczka dżunglowa,
  • Джунглевый перепел,
  • ヤブウズラ,
  • 丛林鹑,
  • 叢林鶉,

Voix chant et cris

Habitat

La perdicule à gorge rousse fréquente les prairies sèches des plaines et des collines avec des rochers et des broussailles. Elle habite également les zones herbeuses au milieu de la jungle. On la trouve du niveau de la mer jusqu'à 1200 mètres au Cachemire et jusqu'à 1500 mètres dans le sud de l'Inde. La perdicule à gorge rousse est endémique de l'Inde. Elle vit à peu près partout dans la partie méridionale du subcontinent, avec une bande longitudinale en direction du nord vers le Gujarat, l'Orissa et les collines du Cachemire. Elle est également présente dans les zones arides du Sri Lanka. L'espèce a été introduite à la Réunion.

Sous-espèces (5) : Perdicula siatica asiatica - centre de l'Inde, du Gujarat , du Madhya Pradesh et de l'Orissa jusqu'au nord du Karnataka et de l'Andhra Pradesh. Perdicula A. punjaubi - nord-ouest de l'Inde, du sud du Cachemire, de l'Himachal Pradesh, du Pendjab et de l'Haryana jusqu'à l'Uttar Pradesh. Perdicula A. vidali - littoral sud-ouest de l'inde à partir du sud de Bombay. Perdicula A. vellorei - intérieur du Timul Nadu. Perdicula A. Ceylonensis - nord du Sri Lanka (zone aride).

Comportement traits de caractère

On rencontre habituellement la perdicule à gorge rousse en compagnies de 6 à 20 individus, prenant des bains de poussière le long des pistes ou cherchant sa nourriture dans les prairies buissoneuses. Matin et soir, les oiseaux marchent pour se désaltérer, empruntant les routes bien balisées qui mènent jusqu'aux points d'eau et créant de véritables ornières à l'intérieur des hautes herbes. La perdicule a tendance à marcher ou à courir en cas de danger potentiel, utilisant le vol comme dernier recours. Les bandes se tapissent dans les buissons épais, faisant face vers l'extérieur, 'explosent' dans toutes les directions avec des vrombissements d'ailes, volent sur de courtes distances avant de se laisser tomber et de poursuivre leur fuite en courant. Dès qu'elles ont atterri, elles cherchent à reconstituer la bande, courant les unes en direction des autres en s'appelant constamment. Les perdicules se reposent à terre.

Alimentation mode et régime

Les perdicules à gorge rousse ont un régime omnivore. Elles se nourrissent principalement d'herbes et de mauvaises herbes mais elles consomment également des termites et d'autres petits insectes ainsi que leurs larves.

Reproduction nidification

C'est un espèce apparemment monogame. Elle niche dans une dépression peu profonde garnie d'herbes qui est placée à la base d'une touffe. La femelle pond de 4 à 8 oeufs blanc-crème ou chamois pâle. La femelle seule couve pendant une période qui varie entre 16 et 18 jours. La période de nidification peut intervenir au cours de la plupart des mois de l'année. Cependant elle se concentre principalement sur la fin de la saison des pluies et les premiers temps de la saison sèche, c'est à dire du mois d'août au mois d'avril dans le centre de l'Inde et du mois de mars au mois d'avril au Sri Lanka. après l'éclosion, le mâle participe à la surveillance et à l'éducation des jeunes

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 20/04/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net